Peinture : laquelle choisir pour sa décoration et comment peindre ?

Quelle peinture choisir en fonction de la surface et de la pièce à (re)peindre ? Nombreux sont les paramètres à prendre en compte lorsque vous choisissez une peinture murale intérieure ou extérieure. Types de peinture, finitions, couleurs, marques... Vous saurez tout !

Peinture : laquelle choisir pour sa décoration et comment peindre ?
© 123RF/Andrea De Martin

La peinture, une matière étonnante 

De base et par définition, la peinture est une matière utilisée par les artistes-peintres depuis la nuit des temps. Composée de différents matériaux comme des pigments en poudre, des liants, des diluants et solvants, des résines, la peinture est une belle façon de donner des couleurs à son intérieur et d'en habiller les murs, mais pas que. 

En préparation d'un projet peinture ? Voici les critères sur lesquels vous baser pour choisir celle qui y sera le plus adaptée. Il faut d'abord tenir compte du support sur lequel vous allez peindre mais il convient également de la choisir selon la finition (mat, brillant ou satiné) et la pièce dans laquelle elle sera appliquée. Ainsi, le rendu mat donne un aspect feutré, intime et sobre. Il met en valeur la pureté des couleurs et camoufle les petites imperfections du mur. Ce type de finition est souvent utilisé pour les plafonds, les chambres et la réfection de logements anciens.

Soyeux et chaleureux, le rendu satiné se révèle d'une grande longévité, puisqu'adapté aux pièces à vivre et aux salles de bains. On pourra même le préférer pour des pièces à fort passage comme l'entrée ou les couloirs. Mieux vaut toujours prévoir un support lisse et bien préparé.

Quant à lui, l'aspect brillant renvoie la lumière et donne un effet miroir. On le recommande pour les pièces d'eau et les finitions. Mais faites attention, il souligne les moindres défauts d'un support.

La peinture murale

Comme son nom l'indique plutôt très bien, la peinture murale est celle que l'on va appliquer sur les murs, intérieurs, comme extérieurs de la maison. Avant de vous lancer dans une peinture murale, quelle qu'elle soit, n'oubliez pas de bien préparer votre mur. En effet, la surface doit être bien lisse donc n'hésitez pas à poncer, appliquer des enduits et des sous-couches.

Pour calculer le nombre de litres de peinture dont vous avez besoin, divisez la surface totale à peindre (en m²) par le rendement au litre de la peinture choisie. Multipliez ensuite le résultat obtenu par le nombre de couches nécessaire, selon le type de peinture et la préparation du support. Les rendements indiqués sur les pots de peinture sont calculés en laboratoire. Prévoyez donc toujours davantage. De plus, si vous achetez plusieurs pots, vérifiez que les numéros de lot sont identiques. Vous éviterez ainsi les différences de teinte.

La peinture acrylique 

Parmi les types de peinture qui existent, la peinture acrylique est de plus en plus plébiscitée. Diluable à l'eau, elle remplace doucement mais sûrement la peinture à l'huile, car elle possède de nombreux avantages. Elle est d'abord beaucoup plus respectueuse de l'environnement car elle est inodore et comporte très peu, voire pas du tout, de composés organiques volatils. Elle est donc parfaite pour toutes les pièces à vivre et les chambres. En plus, la peinture acrylique convient à tous les supports et part au lavage

Il existe également des peintures acryliques lessivables adaptées aux pièces humides telles que la salle de bains. Enfin, elle est facile à appliquer, inodore, sèche rapidement et ne jaunit pas. On peut l'utiliser sur de nombreux supports, en intérieur comme en extérieur.

Certaines peintures acryliques ont reçu un label écologique : l'Eco label européen, créé par le Parlement européen. Ce label est attribué aux produits qui respectent l'environnement et les personnes durant tout leur cycle de vie, de la matière première à l'élimination des déchets. Pour l'obtenir, les peintures ne doivent pas contenir de métaux lourds (cadmium, plomb, mercure, arsenic...) et leur teneur en hydrocarbures solvants doit être limitée.

La peinture glycéro

La peinture à l'huile ou glycérophtalique est un type de peinture composé d'huile et de résines synthétiques. La peinture glycéro est plus solide et résistante que la peinture acrylique, et s'écaille moins facilement. Son fini est également plus lisse. En revanche, elle sèche plus lentement, dégage une forte odeur, et la pièce doit être ventilée durant et après la pose. De plus, ce type de peinture peut être nuisible pour l'environnement et toxique pour l'homme car elle comporte de nombreux solvants et composés organiques volatils (COV). Pour nettoyer les instruments après utilisation d'une peinture glycéro, on emploie du White Spirit. Pour une chambre d'enfant, optez plutôt pour une peinture acrylique.

Astuce de pro : pour reconnaître une peinture acrylique d'une peinture glycéro, déposez un peu de peinture au bout d'un pinceau et passez-le sous l'eau. Si la peinture se dilue, il s'agit d'une peinture acrylique.

Quelle couleur de peinture choisir ? 

A chaque envie, sa couleur de peinture ! Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas faire de faux-pas ou qui occupent un logement en location, mieux vaut miser sur une peinture blanche, gage de simplicité. Et pour les plus audacieux.se.s d'entre vous, pourquoi ne pas surfer sur la tendance en optant pour une peinture bleu canard, dorée ou bleu nuit comme le Classic Blue couleur Pantone 2020 ? 

Peinture de la chambre, de la cuisine et de la salle de bains 

A chaque pièce, sa peinture ! Concernant la peinture de la chambre, il y a quelques couleurs à éviter : le rouge, le orange et certaines teintes trop vives qui vont avoir tendance à exciter. On préférera donc des tons neutres et doux. Dans cet espace nuit, on évitera aussi la peinture glycéro, trop nocive. Et avant de peindre l'intégralité de la pièce, on veillera toujours à faire un test couleur ou à préférer un mur unique, côté tête de lit par exemple, pour ne pas se tromper. 

Quant à la peinture de la salle de bains, il faudra miser sur des peintures anti-humidité, anti-condensation et anti-moisissure pour éviter qu'elle ne s'écaille au fil de temps et de l'utilisation de cette pièce technique. Et si jamais la peinture de votre salle de bains venait à s'écailler, il faudrait gratter le mur en question, dépoussiérer la surface, la préparer et repeindre le mur concerné. 

Enfin, le choix de la peinture de la cuisine ne pourra pas non plus se faire à la légère. Sujet à l'humidité et aux taches, cet espace devra être mis en valeur à l'aide d'une peinture lavable, voire lessivable. Concrètement, une peinture glycéro ou acrylique fera très bien l'affaire et, côté couleurs, il conviendra de mixer et matcher avec les meubles et l'ambiance générale de la pièce. Enfin, on comptera une à trois couches de peinture dans la cuisine.  

Peindre l'intérieur de la maison

Il y a 1001 façons d'animer un mur avec de la peinture ! Et de quoi faire le plein d'inspirations peinture : 

  • Si vous avez des plinthes, peignez-les en blanc, cela apportera de la lumière. C'est aussi valable pour les fenêtres
  • Les moulures peuvent être mises en exergue avec des couleurs plus foncées que celles du mur ou, au contraire, se faire discrètes avec une couleur ton sur ton ou plus claire
  • Les poutres, dans un intérieur ancien ou sous des combles, participent aussi à l'animation visuelle et colorée d'une pièce. En général, en France, le plafond est peint en blanc ; les poutres sont donc un des rares éléments de couleur de cette surface. Pour un effet rustique, elles sont peintes de couleur foncée (wengé ou noir). Mais pour un effet estompé chic et tendance, n'hésitez pas à les colorer de vert : kaki, olive, bronze, vert d'eau, vert amande...  
  • As du pinceau, vous pouvez aussi faire une tête de lit en peinture sans y passer des heures ! 
  • Envie de surfer sur la tendance du moment ? Et bien n'attendez plus pour peindre les portes et le plafond, ce 5ème mur trop souvent laissé à l'abandon
  • Qui dit relooking déco en quelques coups de pinceaux, dit (re)peindre un meuble ancien ou passé de mode pour lui offrir une seconde vie 

La peinture du carrelage 

De la faïence à la mosaïque en passant par le grès, il existe aujourd'hui des peintures pour tous les types de carrelage. Et le genre de peinture qu'il vous faudra dépendra de la surface de carrelage que vous souhaitez (re)peindre : carrelage mural, plan de travail ou crédence en cuisine, carrelage de salle de bains, carrelage au sol ou joints de carrelage ? Mais, une chose est sûre, les étapes pour la peinture du carrelage seront toujours les suivantes : 

  • protéger les éléments susceptibles d'être tachés (plan de travail, robinet, sol...)
  • nettoyer le carrelage avec un peu d'eau chaude et éventuellement du vinaigre blanc
  • poncer plus ou moins délicatement pour que la peinture accroche 
  • appliquer deux couches de peinture 
  • respecter les temps de séchage 

Ces marques de peinture à connaître

Parmi les marques de peintures référence en la matière, on trouvera des enseignes plus accessibles que d'autres, à l'instar des Peintures de Paris, le 1er réseau de distribution de peintures en Île-de-France, Dulux Valentine, Tollens, du nuancier Guittet, sans oublier Leroy Merlin.