Les erreurs à éviter quand on peint un mur

Contrairement aux idées reçues, se lancer dans la peinture n'est pas chose simple. Peindre un mur nécessite une bonne préparation du support, du matériel adapté ainsi qu'un peu de technique et d'organisation. Ne vous précipitez donc pas dans cette étape cruciale de votre déco intérieure.

Les erreurs à éviter quand on peint un mur
© Blue Bird - Pexels

Avant de dégainer vos pinceaux, prenez le temps de bien préparer votre pièce ainsi que vos outils. Ce serait dommage de rater votre peinture, souvent l'ultime étape de vos travaux. Voici donc les 10 erreurs à éviter lorsque l'on peint un mur.

Ne pas vider la pièce à peindre

Cela peut paraître inutile mais désencombrer la pièce que l'on va peindre permet de circuler plus facilement sans risquer de tacher le canapé, la bibliothèque, le dessus de lit ou encore les rideaux. Pensez donc à retirer les meubles, les cadres, les plantes et les textiles.

Manquer de peinture

Avant de vous lancer dans votre chantier, il est essentiel de vous assurer que vous avez suffisamment de peinture. Pour cela, il vous faut calculer la surface à peindre. Multipliez la longueur des murs par la hauteur sous plafonds. Prévoyez toujours au minimum deux couches de peinture. Mieux vaut avoir plus de peinture que pas assez !

Ne pas préparer le mur à peindre

Pour que votre peinture puisse être correctement appliquée, il faut que votre support ne présente aucun défaut. Pensez donc à boucher les trous de chevilles et à enduire les endroits où le plâtre manquerait. Terminez en ponçant votre mur pour obtenir une surface lisse.

Ne pas nettoyer le mur à peindre

Après avoir gommé les défauts de votre support, il est maintenant temps de passer au lessivage. En effet, les résidus de plâtre, de papier peint et de colle à papier peint tapissent toujours votre mur. À l'aide d'une éponge et d'un peu de produit vaisselle, lavez la paroi à peindre et laissez sécher. Votre peinture s'appliquera alors beaucoup plus facilement.

Ne pas tester la peinture

Si vous avez opté pour une autre couleur que le blanc, il est préférable de faire un essai de peinture sur un carton ou un petit coin du mur avant de vous lancer à grands coups de rouleaux. L'effet n'est pas toujours le même entre la teinte indiquée sur le pot, celle affichée en magasin et le rendu dans votre pièce. Cela vous évitera toutes mauvaises surprises. À noter qu'il existe de petits échantillons afin de tester la couleur chez vous.

Oublier de protéger la pièce

Même s'il est tentant de donner le premier coup de rouleau, ne négligez pas l'étape de protection des sols, des murs et plafonds. Les projections, coulures et débordements sont souvent de la partie. Tapissez donc votre parquet, carrelage ou moquette de bâches en plastique et disposez du ruban adhésif de masquage pour éviter de dépasser sur les surfaces accolées au mur à peindre, comme le plafond. N'oubliez pas les plinthes et les angles des murs.

Négliger le choix du matériel

S'il est recommandé de choisir une peinture de bonne qualité, à fort pouvoir couvrant, il est également conseillé de se munir d'un équipement adapté. À noter que les pinceaux d'entrée de gamme ont souvent tendance à perdre leurs poils. Prévoyez également des rouleaux prévus pour l'application de votre peinture (acrylique ou glycéro). Bacs, grilles, mélangeur de peinture mais aussi pinceaux et rouleaux spécifiques (à tête coudée, patte de lapin…), faites l'inventaire de tout ce dont vous avez besoin avant de démarrer votre chantier.

Ne pas essorer son rouleau

Pour éviter les coulures et les projections lors de l'application de la peinture, pensez à bien essorer votre rouleau. Pour cela, répétez plusieurs va-et-vient sur la grille de votre bac à peinture.

Ne pas respecter les temps de séchage

C'est une erreur très souvent commise. Pressé de terminer un chantier peinture et de voir le résultat, on a tendance à ne pas respecter le temps de séchage indiqué entre deux couches. Malheureusement, le passage du rouleau sur une peinture encore humide retire de la matière et crée des imperfections sur votre mur.

Ne passer qu'une seule couche de peinture

Le nombre de couches de peinture varie en fonction de l'état de vos murs et de la couleur à recouvrir. Néanmoins, il est toujours recommandé d'appliquer au moins deux couches de peinture. La première pour masquer, la deuxième pour uniformiser. Il est parfois même nécessaire de poser une sous-couche pour une meilleure accroche.

Peinture