Comment peindre des boiseries ?

Il suffit parfois d'un simple coup de peinture pour offrir une seconde jeunesse à ses moulures, plinthes, soubassements et autres boiseries. Oui mais comment s'y prendre pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes ? On vous explique tout !

Comment peindre des boiseries ?
© Cécile Debise/Journal Des Femmes

Vous aimez le bois, et cela se reflète dans le choix de votre habitation. Moulures au plafond, plinthes, cimaises et soubassements, chambranles et même pourquoi pas lambris et grandes étagères encastrées dans le mur… Vous vivez entourée de ce matériau vivant et vous adorez cela. Maintenant, il est temps d'offrir à ces boiseries un relooking plus que mérité. 

Les étapes

  1. Protégez la pièce dans laquelle vous allez peindre les boiseries en installant une bâche en plastique sur le sol et en masquant les murs et plafonds que vous ne souhaitez pas repeindre à l'aide d'un ruban adhésif.
  2. Préparez le bois que vous allez peindre en comblant trous et autres fissures avec de la pâte à bois, et en le nettoyant s'il est taché à l'aide d'un détergent ménager.
  3. Retirez l'ancienne couche de peinture éventuellement présente en la raclant délicatement ou en la décapant si elle s'enlève difficilement.
  4. Poncez toutes les surfaces à peindre avec une bande de papier de verre fin que vous pourrez plier pour atteindre les endroits difficilement accessibles, puis passez un chiffon humide pour vous débarrasser des résidus de poussière.
  5. Appliquez une couche d'apprêt si le bois est nu, pour combler ses pores et le protéger.
  6. Utilisez une brosse de 25 mm pour les moulures et chambranles, et un tampon de taille adaptée pour les plinthes, soubassements et lambris. Une brosse ronde s'avérera également utile pour peindre d'éventuels ornements, et un rouleau peut être utilisé sur une surface importante comme un mur en lambris par exemple.
  7. Choisissez une peinture spécialement adaptée pour le bois, à l'eau pour un nettoyage facilité, à l'huile pour une plus grande pérennité. Sachez qu'une peinture laquée apportera une finition brillante aux chambranles et plinthes, et les mettra ainsi en valeur.
  8. Peignez toujours dans le sens du fil en tirant bien la peinture.
  9. Appliquez deux couches de peinture pour un résultat optimal.

Les erreurs à éviter

  • Il faudra être précis et avoir un coup de pinceau contrôlé : les boiseries pardonnent peu les erreurs, et la moindre trace de pinceau sera particulièrement visible.
  • Si vous repeignez toutes vos boiseries en même temps, commencez par le haut et progressez vers le bas au fur et à mesure.
  • Si vous peignez également les murs à proximité des boiseries, commencez par peindre les boiseries et protégez-les ensuite avant de peindre les murs adjacents.

Cas des boiseries anciennes : les précautions à prendre

Si les boiseries de votre habitation sont anciennes, prenez le temps de les traiter avant de les peindre, à l'aide d'un imperméabilisant hydrofuge puis d'un produit fongicide. 

Vous pouvez également choisir de les garder naturelles si elles n'ont jamais été peintes et de les mettre en valeur grâce à une lasure qui fera ressortir les veines du bois ou encore un vernis qui leur apportera un éclat certain.