Peindre au rouleau : les erreurs à éviter

Vous le savez, le rouleau s'avère beaucoup plus rapide et efficace qu'une brosse ou un pinceau pour peindre une grande surface. Pour maîtriser sans faille la technique du rouleau de peinture, suivez nos conseils !

Peindre au rouleau : les erreurs à éviter
© belchonock/123RF

Idéal pour peindre des surfaces importantes comme des murs ou un plafond, le rouleau nécessite un coup de main qui, rassurez-vous, s'acquiert facilement. Composé d'un manche que vous tiendrez d'une main et d'un manchon sur lequel vous viendrez placer un rouleau en mousse ou à poils plus ou moins courts, le rouleau de peinture devra tout d'abord être chargé dans un bac en plastique. Pour cela, trempez le rouleau dans la peinture puis faites-le rouler pour le recouvrir légèrement. Effectuez ensuite un mouvement de va-et-vient sur la pente du bac pour que la peinture pénètre uniformément sans couler. Vous pouvez également utiliser un seau et une grille d'essorage pour cette opération.

Selon la surface à peindre ou à repeindre, vous aurez le choix entre plusieurs options : 

  • un manchon en mousse, très polyvalent et utilisable pour toutes les surfaces
  • un manchon à poils courts recommandé pour les murs plats et les plafonds
  • un manchon à poils longs pour les surfaces texturées
  • un manchon à laquer, qui, comme son nom l'indique, servira pour une surface lisse que l'on veut laquer ou vernir 
  • un manchon à lasure pour lasurer le bois

Peindre un mur au rouleau

  1. Préparez votre chantier en protégeant le sol d'une bâche en plastique et les éventuels encadrements et autres plinthes de ruban de masquage adhésif.
  2. Commencez par peindre les angles et les recoins difficiles d'accès pour le rouleau à l'aide d'une brosse à rechampir.
  3. Continuez avec le rouleau de peinture en partant du haut du mur et en travaillant sur de petites sections. Formez des zigzags à la verticale, avant de repasser sur la surface à l'horizontale puis de nouveau à la verticale pour homogénéiser le tout. Ne rechargez le rouleau que lorsqu'il ne reste plus de peinture pour éviter au maximum les coulures. 
  4. Procédez de même pour la seconde couche en respectant les délais de séchage indiqués sur le pot.

Peindre un plafond au rouleau

  1. Protégez le sol avec une bâche en plastique et masquez le haut des murs avec du ruban adhésif adéquat.
  2. Peignez les zones éventuellement difficiles d'accès avec une brosse à rechampir. Utilisez un escabeau stable que vous déplacerez régulièrement ou bien une perche télescopique qui demandera un peu d'entraînement.
  3. Suivez le même procédé que pour un mur en peignant au rouleau en passes croisées vers la droite puis vers la gauche, et dans le sens de la lumière de façon à voir parfaitement la surface que vous peignez.
  4. Appliquez une seconde couche de la même manière après avoir laissé sécher la première couche le temps indiqué.

Bon à savoir : si vous souhaitez repeindre complètement une pièce, commencez toujours par le plafond avant de poursuivre avec les murs et de finir par les éventuelles boiseries.

Comment rattraper des traces de rouleau ?

Évitez au maximum les traces et les coulures en ne surchargeant pas votre rouleau de peinture et en exerçant toujours une pression douce et régulière. Pour estomper les bords encore humides, passez le rouleau à la verticale en l'inclinant légèrement en bas et en haut de chaque section. Et si malgré tout, des traces de rouleau très visibles vous gâchent le résultat, optez pour une dernière couche de peinture que vous appliquerez avec un soin tout particulier.