Peindre au pistolet : les erreurs à éviter

Vous souhaitez peindre rapidement et efficacement une surface relativement importante ? Le pistolet à peinture peut être un allié idéal dans vos travaux à condition de savoir bien l'utiliser. Explications.

Peindre au pistolet : les erreurs à éviter
© Bela Hoche/123RF

Ne vous laissez pas impressionner par le pistolet à peinture ! Il est tout à fait possible d'apprendre à le manier avec aise, en suivant nos conseils et en s'accordant un peu de temps pour maîtriser la technique. 

Quel type de pistolet à peinture ?

Pour les bricoleurs amateurs et pour les travaux de petite envergure, il sera recommandé d'utiliser un pistolet à peinture basse pression, également appelé "station de peinture basse pression", qui pourra être plus facilement manipulé qu'un pistolet à peinture haute pression et qui ne nécessitera pas la location ou l'achat d'un compresseur. Comme son nom l'indique, c'est sous l'effet de la pression que le pistolet va pulvériser la peinture par une buse, pour la déposer en une fine couche sur le support.

La préparation 

Comme la peinture pulvérisée peut rapidement recouvrir une surface, il est conseillé de bien protéger avec des bâches en plastique tous les espaces que vous ne souhaitez pas peindre, comme les meubles, les fenêtres, le sol, les portes mais aussi les prises et les interrupteurs.

Vous devrez également vous équiper d'un masque et de lunettes de protection, ainsi que de gants pour travailler en toute sécurité.
Parce que la peinture utilisée doit être particulièrement liquide, il vous faudra la diluer avec de l'eau pour les peintures acryliques et avec du white spirit pour les peintures glycéro, en suivant les indications de la notice.

La technique

Si une seule couche peut suffire grâce au fort pouvoir couvrant de votre pistolet à peinture, il faut mettre toutes les chances de votre côté pour la réussir du premier coup ! Sachez que vous pouvez altérer la forme du jet en faisant tourner la couronne et régler le débit grâce à la molette. Pour peindre au pistolet, suivez un mouvement latéral constant vers la droite puis vers la gauche, à une vingtaine de centimètres de la surface, en inclinant le poignet de façon à ce que la buse soit toujours perpendiculaire au mur.

  • Commencez le mouvement de bras avant même de pulvériser et continuez après l'arrêt du pistolet pour éviter les surcharges de peinture.
  • Repassez une éventuelle deuxième couche en déplaçant le pistolet cette fois de haut en bas.
  • N'hésitez pas à vous entraîner sur un grand carton par exemple pour prendre un maximum d'assurance avant de débuter.

Peindre un mur au pistolet

Commencez par le haut du mur, et toujours avec un mouvement latéral, en passes croisées, peignez petit à petit vers le bas du mur. Pour peindre un angle entre deux murs, vous déplacerez le pistolet à la verticale, du haut vers le bas.

Peindre un plafond au pistolet

Pour peindre votre plafond au pistolet à peinture, vous devrez utiliser un escabeau stable pour vous rapprocher de la surface. Ce sera certes un peu plus sportif mais vous garderez le même mouvement latéral, en plaçant cette fois la buse à 45° par rapport au plafond. Peignez section par section avant de déplacer l'escabeau pour être toujours bien positionnée.

Le nettoyage

N'oubliez pas de nettoyer immédiatement votre pistolet à peinture après son utilisation en le démontant et en le rinçant à l'eau claire. Remplissez-le ensuite d'eau et pulvérisez jusqu'à ce que l'eau devienne claire, avant de le vider et de le laisser sécher.