Pavé de verre : bien choisir et utiliser cette brique transparente

Transparents, texturés ou encore colorés, les pavés de verre, hérités de l'époque industrielle, sont de véritables alliés pour cloisonner sans empêcher la lumière de circuler. Quels sont ses avantages et ses multiples qualités ? On fait le point.

Pavé de verre : bien choisir et utiliser cette brique transparente
© Lapeyre

Formé de deux demi-briques creuses soudées à chaud, le pavé de verre contient une poche d'air qui lui confère de nombreuses propriétés isolantes. Utilisé pour créer une simple cloison comme pour préserver l'intimité d'un espace à un autre, il permet surtout de laisser passer la lumière tout en préservant l'intimité.

Les avantages du pavé de verre : isolant thermique, incassable, entretien facile

Agrandir visuellement l'espace malgré la création d'une cloison, voilà tout l'intérêt du pavé de verre sur le plan esthétique. Mais laisser la lumière faire son œuvre n'est pas sa seule qualité. Isolant thermique proche du double vitrage, il permet par exemple de créer une ouverture sur l'extérieur en remplaçant une fenêtre. On l'utilise également pour atténuer les nuisances sonores grâce à son pouvoir d'isolant phonique (il peut réduire les pollutions sonores de 32 à 42 dB).
Très solide, il se révèle quasi incassable et même résistant au feu (jusqu'à 15 minutes pour une brique épaisse de 8 cm).
Autre atout : son entretien ! Un peu de vinaigre ménager sur un chiffon et voilà votre paroi en pavés de verre comme neuve.

Comment choisir ses briques de verre ?

Commencez par définir l'ambiance que vous souhaitez donner à votre pièce qui accueillera les pavés de verre. Première étape, le choix de la texture. Totalement transparent pour faire entrer le plus de lumière possible ou texturé pour créer un sentiment d'intimité entre le coin nuit et la salle de bains, dans une suite parentale par exemple. Ondulé, quadrillé ou encore bullé, vous pouvez parfaitement créer le décor qui vous plaît. Idem pour la finition ! Brillant, opaque ou satiné, le choix de cet aspect permet de trancher sur son côté plus ou moins occultant. Et pourquoi ne pas y mettre un peu de couleur ? Grâce à l'ajout d'oxydes métalliques, les briques se parent de jaune éclatant comme de rose pastel.
Côté dimensions, il est d'usage d'opter pour le format standard : 19 x 19 x 8 cm. Mais d'autres modèles sont également disponibles selon votre projet, notamment pour les épaisseurs qui varient de 6 à 16 cm.
À noter que la brique de verre est assez lourde et qu'il est important de vérifier la charge maximum que votre sol peut supporter avant de vous lancer dans ce type d'aménagement. Comptez entre 80 et 100 kg au m² selon le montage.
Quant au prix du pavé de verre, il oscille, lui, entre 1,70 euros et 8 euros la brique selon les dimensions et les finitions.

Comment poser des pavés de verre ?

Il est parfaitement possible de poser seul ses briques de verre. Il suffit, avant de se lancer, de se renseigner sur le type de pose à adopter en fonction de leur emplacement final (pièce sèche ou humide notamment).
Trois options s'offrent à vous :

  • la pose au mortier : la plus traditionnelle, la plus économique et la plus solide. Elle se déroule en plusieurs phases et demande plusieurs jours de travail de montage, 
  • la pose collée : simple et rapide, ce montage nécessite l'utilisation d'un mastic colle adapté sur des profils en PVC prédécoupés,
  • la pose encadrée : les panneaux modulables, composés de plusieurs pavés de verre déjà assemblés, sont livrés prêts à poser. Cette technique ne nécessite ni mortier, ni colle.

Autres revêtements