Bien choisir ses plinthes

Déclinées dans de multiples dimensions et matériaux, les plinthes sont l'élément de finition indispensable pour un relooking réussi des sols de votre maison. Quels modèles sont proposés exactement sur le marché et comment les choisir ? Décryptage de la rédaction.

Bien choisir ses plinthes
© Ivan Tsyrkunovich - 123RF

A quoi servent les plinthes ?

Si les plinthes jouent un rôle décoratif de premier ordre, elles ont également plusieurs fonctions importantes. Elles dissimulent les petits défauts de pose des revêtements de sol, cachent les joints de dilatation (obligatoires entre les parquets et les murs ), tout en assurant une transition visuelle entre les différents matériaux au mur et sur le sol. Enfin, elles permettent de protéger les cloisons de l'humidité, des salissures et des chocs. Vous l'aurez compris, elles sont incontournables.

Quel matériau choisir pour ses plinthes ? 

Oui mais alors… Comment choisir cet élément de finition sans se tromper ? Deux possibilités s'offrent à vous : vous pouvez jouer la carte du ton sur ton en achetant des plinthes assorties à votre parquet, revêtement de sol en faïence, grès cérame, ardoise, pierre naturelle…Ou parier sur un effet de contraste plus ou moins appuyé en choisissant des plinthes différentes de votre revêtement de sol. 

Les plinthes en bois massif

Proposées dans de nombreuses essences (pin, sapin, chêne...), les plinthes en bois massif conviennent à tous les types de parquets mais aussi à certains sols en stratifié. Les plinthes en bois massif présentent plusieurs avantages : brutes, elles peuvent être peintes, vernies, lasurées, huilées… En cas d'accroc ou de choc, leur rénovation est facile grâce au ponçage. L'inconvénient des plinthes en bois massif ? Un risque de fendillement ou de déformation au fil du temps. Leur prix : de 5 à 15 euros le mètre linéaire pour les bois nobles. De 15 à 25 euros le mètre linéaire pour les bois exotiques.

Les plinthes en MDF

Dans le cas d'un revêtement stratifié ou d'un parquet contrecollé, les plinthes en MDF constituent une alternative moins coûteuse que le bois massif. Fabriquées en panneau de fibre de bois de densité moyenne couramment appelé "medium", elles existent dans deux finitions : plaqué bois ou stratifié. Leurs atouts ? Elles sont simples à poser car souvent dotées d'un système invisible de clips. En outre, les fabricants les déclinent dans les mêmes teintes que les parquets : option toujours pratique pour harmoniser ses revêtements. Moins chères que leurs cousines en bois massif, les plinthes en mdf sont néanmoins moins robustes. Leur prix : à partir de 2,50 euros le mètre linéaire.

Les plinthes en carrelage 

Dans la cuisine ou la salle de bains, les plinthes en carrelage s'imposent bien souvent : grès cérame, terre cuite, pierre naturelle… Deux types de plinthes en carrelage sont possibles. Les plinthes prêtes à poser ou les plinthes à découper soi-même. Pour ce deuxième cas de figure, il suffit de prévoir des carreaux supplémentaires au moment de l'achat de votre revêtement de sol puis de les recouper : c'est une alternative économique, vous êtes certain d'obtenir exactement le même motif et la même couleur de plinthes et de carrelage. Et puis, cette option permet d'obtenir des plinthes pile à la hauteur voulue. L'inconvénient : cette technique "sur-mesure" demande un travail de découpe important et engendre une perte non négligeable de matériau. Prix d'une plinthe en carrelage prête à poser : entre 5 et 30 euros le mètre linéaire.

Les plinthes en PVC

Les plinthes en PVC ont l'avantage d'exister en qualité flexible, ce qui facilite le traitement des murs courbes. Astucieuses, elles permettent également de réaliser des angles à 90° sans découpe. Adaptées à toutes les pièces de la maison, même aux pièces humides, elles peuvent être peintes. Leur prix : à partir de 20 euros les 10 mètres. 

Les plinthes en métal 

Traditionnellement réservées aux pièces techniques (cuisine, bureau...), les plinthes en métal ont l'art de ménager une ambiance contemporaine ou industrielle dans la pièce où elles sont invitées. Esthétiques et résistantes, en aluminium ou en acier inoxydable la plupart du temps, elles sont proposées en finition brillante, brossée, anodisée… Leur prix : à partir de 20 euros la plinthe de 2,50 m.

Les plinthes techniques

La plinthe peut également servir à dissimuler l'installation électrique (rénovation, installation d'un éclairage led décoratif…). Creuses, les plinthes passe-câble en MDF brut permettent de cacher les câbles et  peuvent être peintes pour s'adapter à la couleur des murs. Associées à un rail en PVC pour passer les leds, les plinthes à leds cultivent une atmosphère contemporaine à la maison. Fabriquées en MDF brut, elles se peignent et se décorent à l'envi. Leur prix : à partir de 12 euros le mètre linéaire.