Lambris : bois, PVC, pose... il habille mur et plafond

Parmi les grands come-back de la déco, le lambris s'invite de nouveau dans nos intérieurs. On le choisit brut ou blanchi pour habiller les murs et même le plafond. À poser horizontalement pour un style chalet ou verticalement façon bord de mer, le lambris offre de nombreuses possibilités.

Lambris : bois, PVC, pose... il habille mur et plafond
© Elodie Rothan

Le lambris n'a pas toujours eu bonne presse. Vieillot, cache-misère, qui assombrit la pièce… bref, de quoi le bannir définitivement de l'univers de la déco intérieure. Pourtant, ce revêtement mural incontournable des années 70 s'offre aujourd'hui une seconde jeunesse. Exit la version vernissée ou lasurée vue chez nos grands-parents, on dépoussière ici le labris et on l'adopte au naturel. Façon planche de bois brut pour un esprit nordique ou en lames de PVC faciles d'entretien.

Le lambris bois

Mêlant authenticité et modernité, le lambris bois revient sur le devant de la scène. Qu'on le pose brut pour un style nature, blanchi pour un look cabane de plage ou qu'on le peigne en noir ou en rouge dans un esprit scandinave, le labris bois s'adapte à de multiples tendances déco. Outre ses qualités esthétiques, le lambris bois présente un avantage incontestable dans une maison : une excellente isolation thermique et phonique.

Le lambris PVC

Certains diront qu'il a moins de cachet, pourtant le lambris PVC fait de plus en plus d'adeptes. Avec des imitations bois plus vraies que nature, les lames de PVC sont particulièrement faciles d'entretien, notamment dans la salle de bains. Là ou il est nécessaire de traiter le bois et d'opter pour une essence résistante à l'humidité – souvent des lambris coûteux – les modèles en PVC ne craignent pas les projections d'eau. Autre atout majeur, il ne se raye pas.

lambris-pvc-imitation-bois
Lambris PVC imitation bois © WallArt

Du lambris sur les murs

À moins d'habiter une maison en bois, le total look lambris peut rapidement être étouffant. Il est donc important de le privilégier dans de grandes pièces à vivre. Dans ce cas, on préfèrera une pose verticale pour apporter de la hauteur. Les chambres ou le bureau pourront quant à eux être habillés d'un mur en lambris pour réchauffer l'atmosphère. Idéal en tête de lit, le lambris posé horizontalement confère un esprit cocooning. Parfait dans une cage d'escalier ou un couloir, le lambris joue sur les volumes et offre une jolie surface pour accrocher des tableaux aux murs.

Du lambris au plafond

On se souvient tous de la chambre mansardée de la maison de campagne ou du grenier de papi et mamie recouvert de lambris vernis. Rassurez-vous, il est tout à fait possible d'adopter du lambris au plafond sans tomber dans le look rustique du chalet montagnard ou du sauna nordique. Pour cela, on sélectionne un lambris blanchi à larges lames de bois pour éviter l'effet frisette.

lambris-mur-et-plafond
© Plus FX Photos pour Ct architecture d'intérieur

Poser du lambris

Comme évoqué précédemment, il est tout à fait possible de poser son lambris verticalement mais aussi horizontalement. Il faudra au préalable visser des tasseaux tous les 40 cm, sur le mur ou le plafond, dans le sens contraire de votre pose : tasseaux horizontaux pour un lambris posé verticalement et inversement. Vous pouvez ensuite clouer, agrafer ou poser des clips spéciaux pour fixer votre lambris sur les tasseaux. À noter qu'il existe des lambris à bord droit, en micro-chanfrein ou en bord jointif qui donneront des effets différents dans votre pièce. La pose quant à elle reste la même.

Le prix du lambris

Plutôt bon marché – à condition d'opter pour des essences de bois courantes – le lambris est une bonne alternative au papier peint ou à la peinture, surtout si votre mur présente des défauts. Comptez entre 10 et 30 euros du m² pour un lambris bois et 5 et 20 euros du m² pour un lambris PVC.

Autres revêtements