Ces astuces pour faire grimper la température d'un degré

Le froid s'est invité chez vous et vous craignez de faire exploser vos factures d'électricité en augmentant votre chauffage ? Pas de panique, voici quelques astuces toutes simples pour gagner en chaleur sans impacter votre consommation d'énergie.

Ces astuces pour faire grimper la température d'un degré
© Daniela Constantini - Pexels

Panne de chaudière, mode de vie alternatif, petit budget ou conscience écologique, plusieurs motivations peuvent être à l'origine d'une envie de se chauffer sans miser à 100% sur le radiateur. Si l'on se tourne généralement volontiers vers lui pour gagner quelques degrés dans notre intérieur, cet hiver, gare à la hausse du coût de l'énergie qui devrait se faire ressentir sur nos factures d'électricité ! Alors, comment réussir à garantir un confort thermique (qui se situe autour de 19°C dans les pièces de vie, 22°C dans la salle de bain et 16°C dans une chambre d'adulte) sans faire exploser les compteurs ? On vous livre quelques astuces pour vous aider à grapiller un ou deux degrés chez vous de façon naturelle et (presque) gratuite. 

Comment éviter les déperditions d'énergie ?

Pour éviter que le froid ne gagne votre logement, assurez-vous que celui-ci soit correctement isolé. Pour ce faire, n'hésitez pas à faire un diagnostic thermique auprès d'un professionnel.

  • En effet, il se peut que vous perdiez bêtement de la chaleur à cause d'un toit, de murs ou encore de fenêtres mal isolées. Des défauts qui, en plus de laisser échapper la chaleur des radiateurs, font également passer le froid insidieusement. Pensez donc à refaire votre toiture, à isoler vos murs ou, à défaut d'être propriétaire et/ou d'avoir le budget, à les recouvrir d'une tenture ou d'une tapisserie qui rendront votre espace de vie plus agréable.
  • N'oubliez pas également d'installer du double ou du triple vitrage sur vos fenêtres, voire même du vitrage chauffant. Il s'agit d'un revêtement qui permet de filtrer le froid mais également de produire de la chaleur. Un système qui peut vous aider à faire des économies d'énergie jusqu'à 30%. 

Ouvrir et fermer les volets en fonction de l'exposition 

Ce serait dommage de ne pas profiter de la chaleur naturelle que nous offrent les rayons du soleil (et oui, même quand ils font les timides). Ouvrez ainsi vos rideaux et vos volets lorsqu'il fait jour. Cela permettra de laisser la chaleur entrer dans votre maison. À l'inverse, dès que la nuit s'apprête à tomber, pensez à tout fermer afin de garder votre intérieur au chaud.

Comment empêcher les courants d'air ?

Il est inutile de chauffer des pièces que vous n'utilisez pas ou très peu. Pour ne pas gaspiller bêtement de la chaleur, prenez donc l'habitude de bien les fermer lorsqu'elles sont inutilisées. En revanche, il est important de continuer à aérer son logement, au moins 10 minutes matin et soir et ce, même lorsqu'il fait très froid dehors. Seulement, évitez d'ouvrir toutes les portes et fenêtres au même moment car cela crée des courants d'air. Enfin, ne couvrez jamais les bouches d'aérations des pièces que vous utilisez fréquemment ! 

Profiter de la chaleur produite naturellement 

Certaines petites habitudes toutes simples peuvent contribuer à faire monter la température de quelques degrés, sans que celles-ci ne nous coûtent un centime. Après avoir cuisiné un plat au four, laissez la porte de l'appareil ouverte afin d'aider la chaleur à se répandre dans la pièce. De même avec celle de la salle de bain après un passage à la douche.

Comment conserver la chaleur ?

Fenêtres, portes, baies vitrées sont souvent responsables d'une importante perte de chaleur. Il est donc primordial qu'elles soient bien calfeutrées afin d'éviter des déperditions de chaleur.

  • Appliquez-y des joints (ou refaites-les s'ils sont endommagés).
  • N'hésitez pas non plus à placer des coussins de portes. Ceux-ci ont peut-être un aspect esthétique discutable mais ils restent très efficaces pour empêcher que le froid ne rentre dans votre logement.
  • Installez également des rideaux épais à vos fenêtres, voire des modèles isolants thermiques, encore plus performants. Pour vos fenêtres les plus exposées, vous pouvez opter pour des rideaux clairs et légers qui laisseront passer la chaleur (mais cela suppose que vos fenêtres soient équipées d'un double vitrage). 

Sur quels tissus chauds miser ?

Si le sol chauffant est très efficace pour gagner en chaleur, vous pouvez aussi vous contenter de tapis duveteux et épais pour réchauffer le sol de votre intérieur. N'hésitez pas à les multiplier, que ce soit dans le salon, dans le couloir, dans les chambres ou encore dans la salle de bain. Il est également possible d'opter pour de la moquette, bien que ce revêtement soit peu pratique si vous vivez avec des animaux. Enfin, misez également sur les plaids et les coussins sur les canapés, les fauteuils et autres assises confortables. 

Opter pour du linge de lit chauffant dans la chambre 

S'il est déconseillé de dormir dans une chambre surchauffée, il est possible de vous réchauffer grâce à du linge de lit adapté. En effet, il existe des coussins et des couvertures chauffants, parfaits pour vous aider à trouver le sommeil. Si vous êtes vraiment frileux·se, tournez-vous vers des surmatelas chauffants. Autre remède pour gagner de précieux degrés sans faire pousser les chauffages : la bouillotte. Une astuce de grand-mère qui a depuis longtemps fait ses preuves.

Comment prendre soin de ses radiateurs ?

On pourrait penser que meubler sa maison avec du mobilier imposant aide à réchauffer la pièce et pourtant, c'est plutôt l'inverse. En effet, il est préférable d'opter pour une déco épurée avec des meubles pas très hauts. Par ailleurs, pensez à vérifier que la chaleur dégagée par vos radiateurs ne soit pas entravée par la présence de grands meubles, comme une armoire ou une bibliothèque. Concernant votre chauffage, optimisez-le en en prenant soin. Un radiateur doit être purgé régulièrement, ainsi que nettoyé fréquemment si vous ne voulez pas que la chaleur soit emprisonnée ou qu'elle circule dans la pièce de façon non homogène. Il existe d'ailleurs une astuce pour faire grimper la température sans augmenter votre chauffage : placer une feuille d'aluminium derrière le radiateur. En effet, l'aluminium permet de renvoyer la chaleur dans votre pièce et ainsi vous faire économiser près de 20 à 30% sur votre facture d'énergie. 

Se chauffer avec des bougies ou un feu de cheminée 

En plus de rendre une atmosphère cosy, allumer des bougies chez soi permet de réchauffer un petit coin de pièce. Veillez cependant à jeter régulièrement un œil sur elles, surtout si vous en allumez plusieurs. Si cela est possible, pensez également à vous réchauffer grâce à un feu de cheminée ou avec votre poêle à granulés. Pour trouver un peu de chaleur les rudes soirées d'hiver, les lampes à incandescence sont idéales. Elles éclairent la pièce mais dégagent également beaucoup de chaleur. Pratique, non ?

Comment lutter contre l'humidité ?

Un logement humide contraint vos radiateurs à davantage travailler pour atteindre une température convenable. Ce qui est anti-écologique et anti-économique, mais également désagréable pour le corps, car cette sensation de fraîcheur constante est difficile à combattre. En plus d'aérer régulièrement pour éviter que l'humidité gagne votre maison, il est donc fortement conseillé d'installer des humidificateurs dans chaque pièce de votre intérieur, surtout si celui-ci est soumis à des problèmes d'humidité. L'ADEME (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) recommande un taux d'humidité entre 40 et 65% dans un logement. Au-delà, cela devient difficile de le chauffer. 

Chauffage