Bien choisir un tapis

Accessoire phare de la déco, le tapis trouve sa place dans toutes les pièces de la maison, à condition qu'il soit choisi avec méthode. Styles, dimensions, couleurs, motifs, usages... il est indispensable de se poser les bonnes questions avant d'investir. Voici quelques conseils pour ne pas se tromper.

Bien choisir un tapis
© alinea

Vous rêvez d'un tapis berbère dans votre entrée ? Le jonc de mer vous fait de l'œil pour redécorer votre salle de bains ? Pourquoi pas un tapis XXL dans votre chambre ? Et si vous faisiez fausse route ! En effet, avant de vous lancer tête baissée dans un achat coup de cœur, n'oubliez pas faire le point sur la taille et la fonction de votre pièce, la matière et l'entretien de votre futur tapis et surtout votre vie au quotidien.

Choisir la taille et la forme de son tapis

Le premier critère à prendre en compte pour bien choisir son tapis est sa taille. Dans un salon, il doit être au moins aussi long, voire plus, que votre canapé. Si vous cherchez un tapis à placer en dessous de votre table de salle à manger, sachez qu'on doit pouvoir y disposer la table mais aussi les chaises, avec une marge suffisamment grande pour pouvoir reculer sa chaise sans sortir du tapis. Prenez aussi en compte la forme du tapis : rond, carré, rectangulaire, ovale ? Essayez de déterminer celle qui conviendra le mieux à votre pièce et à vos meubles.

Bien choisir le tapis du salon

Pièce maîtresse de la maison, le salon mérite toute votre attention quant au choix du tapis. La tendance actuelle n'étant plus forcément de disposer le tapis devant le canapé ou les fauteuils, on l'utilise afin de structurer l'espace salon en positionnant le mobilier dessus. Si en revanche, l'espace de vie fait moins de 20 m², choisissez un petit tapis central. Il offrira un effet cosy et chaleureux à la pièce. Pour un salon tout en longueur, orientez-vous vers un tapis carré pour atténuer l'effet.

Si votre séjour est plutôt sobre – murs blancs, parquet, mobilier classique – optez pour une touche de fantaisie avec un tapis ultra graphique, un tapis en laine berbère ou un killim aux tons chauds. Il viendra réveiller votre intérieur. Si, au contraire, le salon affiche un vrai parti pris côté déco, jouez la carte de la sobriété en optant pour une nuance proche de celle du canapé par exemple. Vous pouvez également rappeler les teintes des coussins ou rideaux à travers un tapis à impressions.

Bien choisir le tapis de la chambre

Il est toujours agréable de poser les pieds sur un tapis moelleux au réveil. Pour cela, placez une descente de chaque côté du lit si le passage est étroit afin de ne pas surcharger la pièce. L'idéale : la peau de mouton, chaude et ultra douce. Votre chambre est spacieuse ? Profitez-en et osez le grand tapis ! À disposer sous le lit et les chevets, à conditions de le faire dépasser d'au moins 60 cm de part et d'autre du mobilier ainsi qu'au pied du lit.

Côté couleurs, le pastel offre une ambiance reposante. Autre alternative, l'effet patchwork : une accumulation de petits tapis tissés à plat de tailles, coloris et motifs différents. Pour un style bohème chic garanti !

Et pour le reste de la maison ?

Idéal dans une chambre d'enfant, le tapis en fibres plastiques se nettoie très facilement. Autre solution pour délimiter l'espace de jeux, le tapis rond à poils ras permet aux bébés de s'amuser en toute sécurité.

En tant qu'espace de travail, épargné par la circulation, le bureau peut tout à fait accueillir un tapis shaggy à longues mèches. On le choisi jaune citron ; les teintes vitaminées permettant de stimuler la créativité !

Dans l'entrée ou le couloir, zones de forts passages, préférez un tapis en fibres naturelles comme le sisal ou le jonc de mer, qui nécessitent peu d'entretien. À éviter en revanche dans une salle de bains car les fibres réagissent aux variations de températures et d'humidité. Pour les pièces d'eau, on privilégie un tapis en polypropylène, imitation carreaux de ciment ou terrazzo par exemple !

Bon à savoir : prix, entretien et astuce

À noter que les tapis en matières naturelles (laine, cuir, fibres végétales, lin...) sont les plus coûteux, mais également les plus résistants et les plus chaleureux dans une pièce. À contrario, les tapis synthétiques, certes moins cocooning, sont très faciles d'entretien et plus abordables.

Astuce de dernière minute pour faire durer plus longtemps votre tapis : pensez à le tourner de temps en temps afin qu'il ne s'use pas toujours aux mêmes endroits. Vous pourrez ainsi passer l'aspirateur sur toute sa surface.