Coupure de courant : quelles conséquences sur la maison cet hiver ?

Alors que le froid s'installe et que le réseau électrique est de plus en plus sollicité, la possibilité de coupures de courant occasionnelles semble devenir de plus en plus probable. Comment ces pannes de courant ponctuelles vont-elles impacter notre quotidien et comment agir pour éviter le black-out total ?

Coupure de courant : quelles conséquences sur la maison cet hiver ?
© 123RF/dariakulkova

Alors que la France traverse une crise énergétique inédite, l'hiver pourrait être marqué par des coupures des coupures de courant et des délestages. Alors que le froid s'installe, le réseau électrique, de plus en plus sollicité, risque le blackout total, c'est-à-dire la perte totale de contrôle du système électrique. Pour éviter un tel scénario catastrophe, des coupures d'électricité ponctuelles seront ainsi programmées afin de ne pas surcharger le réseau électrique. Quelles seront les conséquences de ces délestages sur notre vie quotidienne ? Et quels gestes peut-on dès à présent adopter à notre échelle pour éviter la panne de courant ?

Quelles sont les conséquences sur l'éclairage ?

Première conséquence de la coupure de courant : plus de lumière dans nos foyers, mais également dans l'espace public ! Privée d'électricité, la maison pourra s'éclairer à la bougie, aux chandelles ou à la lampe torche. En cas de coupure d'électricité, l'éclairage public sera lui aussi éteint sauf dans les zones où il sera considéré comme prioritaire, a précisé le ministère de la Transition écologique. 

Coupure de courant et électroménager : quel impact ?

En cas de coupure de courant, pas d'alternative possible pour le réfrigérateur qui doit être branché sans interruption afin de produire du froid et conserver les aliments. Plus la coupure est longue, plus le risque d'altérer les aliments augmente, notamment les produits frais et crus. Le congélateur a lui aussi besoin d'être alimenté en permanence. Une coupure de courant entrainera l'arrêt du congélateur. L'appareil ne sera donc plus en mesure de maintenir la chaîne du froid des aliments qu'il contient et ces derniers ne seront donc plus consommables. La bonne nouvelle, c'est que l'on considère qu'un congélateur bien rempli peut conserver le froid 48 heures puisque les aliments congelés continuent de maintenir le froid, ceci à condition de bien maintenir la porte fermée. Un congélateur à moitié rempli ne pourra conserver les denrées plus de 24 heures.

Quelles conséquences sur le chauffage ?

Si les foyers équipés de chauffage au gaz naturel, de cheminées ou de poêles à bois n'ont pas grand-chose à craindre des coupures de courant, ce n'est malheureusement pas le cas des habitations chauffées avec des radiateurs électriques. En canne de panne électrique, les températures intérieures vont chuter assez rapidement et vous risquez de grelotter jusqu'à ce que l'électricité soit rétablie. Pour maintenir la température de votre intérieur même sans électricité mieux vaut avoir sous la main un appareil d'appoint portable comme un poêle à huile ou un chauffe-bain.

Quel impact sur le ballon d'eau chaude ?

En cas de panne électrique, la résistance du chauffe-eau ne s'enclenche pas, impossible donc de chauffer l'eau présente dans la cuve. Pour éviter la douche froide, il existe des solutions permettant d'avoir de l'eau chaude même sans électricité, avec par exemple un chauffe-eau thermodynamique ou encore un ballon d'eau chaude relié à une pompe à chaleur qui capte ses calories dans l'air ambiant.

Alarme maison et coupure de courant : quelles conséquences ?

Si les systèmes d'alarme fonctionnent à l'électricité et sont reliés à internet, ils ont été conçus pour continuer à fonctionner même sans électricité. Qu'il s'agisse d'une coupure de courant ou d'un cambrioleur qui aurait désactivé le réseau électrique, l'alarme est équipée d'une batterie de secours grâce à laquelle elle peut continuer d'assurer la surveillance de votre maison jusqu'à 5 jours.

Et sur le trio TV/box Internet/téléphone ?

En cas de délestage, c'est-à-dire de coupure de courant ciblé, des coupures de réseau mobile seront également à prévoir. Impossible dès lors de pouvoir utiliser son téléphone portable ou de se connecter à Internet. Or s'il est impossible de passer des coups de fil, il sera également impossible de contacter les numéros d'urgence. Afin d'éviter ce scénario catastrophe, les opérateurs devraient maintenir une couverture téléphonique minimale. La box Internet en revanche ne bénéficiera d'aucun service minimum, sans électricité, les foyers seront privés d'Internet et de télévision.

Comment éviter les coupures d'électricité ?

Pour éviter la panne d'électricité, cet hiver on change nos habitudes et on adopte des gestes moins énergivores afin de ne pas surcharger le réseau électrique. On commence par privilégier les heures creuses pour l'utilisation de nos appareils électriques. Si on se chauffe à l'électricité, régler le thermostat sur 19 degrés est idéal, les plus frileux pourront s'emmitoufler dans un bon pull. À l'heure où toute la France passe en cuisine, on évite les cuissons longues au four ou l'utilisation de plusieurs feux sur une plaque électrique. Enfin, de manière générale, diversifier la consommation d'électricité de son foyer reste une des meilleures solutions à long terme avec l'installation d'un poêle à bois ou à granulés, d'une pompe à chaleur air-eau ou de panneaux solaires photovoltaïques qui utilisent moins, voire zéro électricité !

Chauffage