Êtes-vous concernés par le chèque bois énergie et les autres aides chauffage ?

Bois, pellets, fioul, gaz ou électricité... De quelles aides de l'Etat, dont le chèque énergie pour les Français se chauffant au bois, pouvez-vous bénéficier pour rester au chaud et comment en faire la demande ? On fait le point.

Êtes-vous concernés par le chèque bois énergie et les autres aides chauffage ?
© 123RF/dolgachov

Voici la liste de toutes les aides de l'Etat auxquelles prétendre pour se chauffer, en fonction de l'installation que l'on a chez soi.

Quelle aide pour le chauffage au bois ?

Combustible renouvelable et écologique, le bois constitue un moyen de chauffage bon marché et éco-responsable. L'installation d'un poêle à bois est ainsi éligible à plusieurs aides financières permettant de réduire considérablement le montant de l'installation. Pour en bénéficier, les travaux doivent impérativement être réalisés par un artisan certifié Reconnu garant de l'environnement (RGE).

Le chèque bois énergie

Ministre délégué aux Comptes publics, Gabriel Attal précise que cette aide de 50 à 200 euros pourra être octroyée aux Français qui gagnent jusqu'à 2 260 euros par mois (personne seule) et jusqu'à 4 750 euros (couple avec deux enfants), soit 2,6 millions de ménages. "Le guichet ouvrira le 22 décembre. Il suffira de se connecter sur le site chequeenergie.gouv.fr et de rentrer son numéro de télédéclarant et sa facture", détaille le ministre dans Le Parisien.

La prime énergie ou Prime Effy

Basée sur le principe du pollueur payeur, la prime énergie incite les industries polluantes à participer aux efforts de réduction des gaz à effet de serre en subventionnant les travaux des particuliers destinés à réaliser des économies d'énergie. Ouverte à tous et sans condition de ressources, tous les particuliers peuvent en bénéficier, qu'ils soient locataires ou propriétaires occupants ou bailleurs. Pour l'installation d'un poêle à bois, le montant de la Prime Effy peut s'élever jusqu'à 800 euros pour les revenus les plus modestes et elle est versée sous forme d'un chèque bancaire.

MaPrimeRénov'

Dispositif d'aides phare de l'État en matière de rénovation énergétique, MaPrimeRénov' est une aide financière accordée aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, en fonction des revenus des ménages et des économies d'énergie réalisées. Elle se présente sous la forme d'un virement bancaire et sera distribuée sur simple demande en ligne sur le site dédié, en revanche, la demande doit être effectuée avant le démarrage des travaux. Pour l'installation d'un poêle à bois, la prime MaPrimeRénov' peut atteindre 2 000 euros pour les ménages aux revenus les plus modestes. Par ailleurs, elle est cumulable avec la Prime Effy, à condition de faire la demande de Prime Effy en premier.

La TVA à taux réduit

Aide fiscale accessible à tous sans condition de ressources, la TVA à taux réduit s'applique pour toute installation d'un équipement visant à améliorer la performance énergétique de son logement. S'équiper d'un poêle à bois permet ainsi de faire baisser la TVA à 5,5% au lieu de 20%, une baisse automatiquement appliquée sur la facture délivrée par l'entreprise qui réalise les travaux.

L'éco-prêt à taux zéro

L'acquisition d'un poêle à bois peut également être financée par un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) destiné à financer des travaux de rénovation énergétique grâce à un emprunt à 0%. Disponible jusqu'en décembre 2024, le PTZ est cumulable avec les autres aides. L'éco-PTZ peut financer jusqu'à 50 000 euros, selon le nombre de travaux de rénovation énergétiques envisagés, et doit être souscrit dans les 3 ans suivants la date de réalisation des travaux, dans un établissement bancaire.

Quelle aide pour le chauffage aux pellets ?

Solution économique et performante, le chauffage aux pellets est également écologique, ce qui lui vaut d'être éligible à plusieurs aides financières octroyées par l'État. L'installation d'un poêle à granulés peut être ainsi financée par la prime énergie, MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro et la TVA réduit à 5,5%.

La prime énergie pour le poêle à granulés

Versée sous forme de chèque bancaire, la prime énergie, ou Prime Effy, est calculée en fonction des revenus, des travaux réalisés et du lieu d'habitation. Pour l'installation d'un poêle à granulés, elle peut atteindre jusqu'à 800 euros pour les ménages aux très modestes. Pour pouvoir bénéficier de la prime énergie, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un artisan certifié Reconnu garant de l'environnement (RGE).

MaPrimeRénov'

Prime accordée avant le début des travaux, MaPrimeRénov' permet aux foyers ayant des revenus modestes de remplacer un appareil énergivore par une solution à hautes performances. La demande d'aide se fait sur le site maprimerenov.gouv.fr à laquelle il faut joindre un avis d'imposition. Le montant accordé pour l'installation d'un poêle à granulés peut atteindre jusqu'à 3 000 euros pour les ménages aux revenus très modestes.

MaPrimeRénov' Sérénité de l'Anah

L'achat d'un poêle à granulés est éligible à la subvention MaPrimeRénov' Sérénité mise en place par L'Agence nationale de l'habitat (Anah) à destination des revenus modestes et très modestes.

La TVA à taux réduit

Les poêles à granulés peuvent bénéficier d'un taux réduit de TVA à 5,5 %, appliqué directement sur le devis. La TVA à taux réduit est proposée à tous les ménages, sans conditions de ressources, à condition que les travaux sont réalisés par un professionnel RGE Qualibois et que le poêle à granulés réponde aux normes en vigueur. Acheter soi-même un poêle à granulés ne permet donc pas de bénéficier de la TVA à taux réduit.

L'éco-prêt à taux zéro

Remplacer son système de chauffage par un équipement plus écologique tel qu'un poêle à granulés peut être éligible à l'éco-prêt à taux zéro. Cet emprunt bancaire, dont les intérêts sont pris en charge par l’État, peut être accordé aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, à condition que leur habitation ait été construite il y a plus de 2 ans et que les travaux soient réalisés par un artisan certifié RGE Qualibois. Pour un poêle à granulés, le montant du prêt peut s'élever à 15 000 euros pour une durée de remboursement maximale de 20 ans.

Quelle aide pour le chauffage au fioul ?

Le Chèque énergie fioul

Afin de soutenir les ménages utilisant un chauffage au fioul, le gouvernement a annoncé mi-septembre la mise en place d'une nouvelle aide exceptionnelle pour l'hiver 2023. Le chèque énergie fioul de 100 à 200 euros est versé à partir du 8 novembre 2022. Le montant du chèque dépend du revenu des ménages et du nombre de personnes dans le foyer. Une personne seule percevant le Smic, avec au moins un enfant, recevra par exemple un chèque de 200 euros.

Le Chèque énergie exceptionnel

Cumulable avec l'aide exceptionnelle pour le chauffage au fioul, le Chèque énergie exceptionnel sera versé en fin d'année 2022 à 40% des foyers les plus modestes tandis que le chèque énergie "classique" est accordé automatiquement une fois par an selon la situation familiale et les ressources du foyer. Ce chèque, dont le montant varie entre 48 et 277 euros, pourra être utilisé pour régler sa facture de fioul.

MaPrimeRénov'

Afin d'inciter les foyers les plus modestes à remplacer leur chaudière au fioul ou au gaz, jugées trop polluantes, par un système de chauffage plus écologique (poêle à granulés, pompe à chaleur...), certains ménages pourront bénéficier du dispositif MaPrimeRénov'.

Quelle aide pour le chauffage au gaz ?

Si la tendance est à la fin des énergies fossiles, il est toutefois possible de bénéficier d'aides pour rénover ou installer sa chaudière gaz à condensation.

La prime énergie

L'installation d'une chaudière gaz à condensation est éligible à la prime énergie, ou Prime Effy, en fonction des revenus du foyer. Il est par exemple possible d'obtenir jusqu'à 375 euros pour un ménage aux revenus très modestes.

MaPrimeRénov'

Cumulable avec la Prime Effy, l'aide financière MaPrimeRénov' est destinée aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique. Pour l'installation d'une chaudière gaz à condensation, elle offre jusqu'à 1 200 euros aux ménages aux revenus très modestes.

L'éco-prêt à taux zéro

L'installation d'une nouvelle chaudière peut être facilitée par un éco-prêt à taux zéro dont les intérêts sont payés par l’État.

La TVA à 5,5 %

Les foyers faisant installer une chaudière au gaz à condensation par un artisan RGE bénéficient automatiquement de la TVA réduite à 5,5%, appliquée directement sur la facture.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est un dispositif de l’État qui permet d'aider les familles à revenus modestes de payer leurs factures de gaz naturel. Il est attribué sous certaines conditions de ressources et son montant peut aller jusqu'à 277 euros.

Quelle aide pour le chauffage à l'électricité ?

Le chèque énergie

Le chèque énergie aide les foyers aux revenus modestes à payer leurs factures d'électricité de leur logement mais également à financer certains travaux comme par exemple l'installation d'un radiateur électrique performant en remplacement d'un ancien convecteur.

Qui a droit à la prime énergie 2022 ?

Ouverte à tous, la prime énergie est une aide financière destinée à tous les particuliers, propriétaires ou locataires d'un logement construit depuis au moins deux ans. Elle permet de financer des travaux à condition qu'ils soient réalisés par un artisan certifié RGE. Son obtention n'est pas soumise à des conditions de revenus, en revanche les ménages modestes ou très modestes pourront bénéficier de montants de prime plus importants.

Chauffage