Chauffage électrique économique : les différentes solutions

Pour bien choisir un radiateur électrique, à la fois performant et économique, il faut se poser quelques questions incontournables : quel est au juste mon budget disponible, la/les pièces concernées par son installation, les différentes technologies proposées sur le marché ? Explications.

Chauffage électrique économique : les différentes solutions
©  belchonock - 123RF

Se chauffer avec un radiateur électrique peut être rapidement coûteux si l'on ne fait pas attention au type d'appareil choisi. Plusieurs solutions existent sur le marché : certaines seront plus économiques à l'achat mais consommeront ensuite plus d'énergie quand d'autres représenteront un véritable investissement mais permettront de limiter sa facture par la suite. Tour d'horizon des différents types de chauffage électrique, avec leurs avantages et inconvénients, leur prix...

Le radiateur convecteur : le plus économique à l'achat

Peu onéreux à l'achat mais énergivore, le radiateur convecteur est le plus basique des appareils électriques de chauffage disponibles sur le marché. Sa technologie repose sur le phénomène de la convection naturelle : réchauffé par la résistance, l'air ressort par une grille située au sommet du radiateur. Adapté aux pièces de passage bien isolées (entrées, couloir…), ce radiateur chauffe rapidement un espace mais diffuse une chaleur plutôt sèche et inégale

Côté budget, on trouvera des modèles d'entrée de gamme à partir de 50 euros mais attention à la facture d'électricité ensuite car ces appareils demandent une forte consommation pour maintenir une température agréable. 

Le radiateur à panneau rayonnant : la solution intermédiaire

Souvent appelé radiateur électrique radiant, le radiateur à panneau rayonnant fonctionne aussi avec une résistance, mais la chaleur qu'il produit alimente un panneau diffusant des rayons infrarouges. Ses avantages ? Il chauffe à la fois l'air ambiant, mais également les objets et surfaces , répartissant la chaleur de manière parfaitement homogène. En revanche, il peut provoquer une sensation de chaleur désagréable, car ses rayons touchent directement les individus. Enfin, le radiateur à panneau rayonnant n'emmagasine pas les calories : une fois le courant éteint, il n'émet plus aucune chaleur. 

Un radiateur à panneau rayonnant coûtera une centaine d'euros à l'achat et présente l'avantage d'être plus performant et plus économe en énergie que les convecteurs classiques. Il existe aussi des modèles à panneaux rayonnants hauts de gamme qui permettent de réduire sa facture énergétique grâce à une basse consommation mais leur prix peut alors s'envoler jusqu'à 600 euros.

Le radiateur à inertie : les économies sur la durée

Comme son nom l'indique, le radiateur électrique à inertie fonctionne grâce au principe de l'inertie. Il véhicule la chaleur soit par un liquide contenu dans sa structure (eau glycolée, huile), on parle alors de radiateur à énergie fluide. Sinon, il la diffuse directement par le matériau qui le constitue (fonte, céramique,…) : il s'agit alors d'un radiateur à inertie sèche.

Les bons points du radiateur à inertie ? Il accumule la chaleur puis la restitue dans la maison de façon lente et homogène, produisant une température stable et agréable pendant un long moment. Et puis, comme il fonctionne par rayonnement, il réchauffe la pièce sans assécher l'air.

© Sauter

Enfin, le radiateur à inertie offre un réglage très précis de la température : l'espace est chauffé de manière optimale, sans déperditions d'énergie inutiles. Plus lourd et plus imposant, le radiateur à énergie sèche est généralement recommandé pour les pièces à vivre. Plus fragile, le radiateur à énergie fluide est tout indiqué en chauffage d'appoint dans les chambres et les pièces d'eau

Côté budget, les premiers prix démarrent à 150 euros quand les modèles les plus perfectionnés, selon la technologie et le matériau utilisés pour la fabrication (connecté, design...), peuvent atteindre 1200 euros. Ils permettent en revanche de réaliser jusqu'à 25% d'économies d'énergie par rapport à un convecteur électrique classique.

Le chauffage électrique au sol : le plus cher à l'achat mais économe sur le long terme

Le système du plancher chauffant repose sur un fonctionnement simple : installée sous toute la surface du sol, une trame électrique répartit la chaleur dans l'ensemble de la maison.

Les avantage du plancher chauffant ? A l'inverse d'un radiateur électrique par exemple, il diffuse une chaleur constante comprise entre 20°C et 35°C et permet d'économiser une surface non négligeable dans les différentes pièces du logement. Cependant il n'est pas compatible avec la moquette et certains planchers en bois et son installation s'avère coûteuse

Pour vous équiper d'un chauffage électrique au sol, les prix varient grandement en fonction du type d'équipement, d'une installation en neuf ou en rénovation... Il faudra compter entre 40 et 120 euros/m2. Si l'investissement de départ peut être conséquent, Il s'agit néanmoins du système de chauffage le moins énergivore et il permettra alors de réaliser des économies d'énergie une fois l'installation amortie.

Chauffage