Chauffage d'appoint gaz : fonctionnement, prix, bien le choisir

Dans certains cas, le recours à un chauffage d'appoint au gaz peut se révéler être une bonne solution pour se chauffer. Pratiques à utiliser, prenant peu de place et facilement déplaçables, ces appareils proposent différents systèmes de chauffage. Comment faire le bon choix en fonction de vos besoins ? Explications.

Chauffage d'appoint gaz : fonctionnement, prix, bien le choisir
© Favex

Parce qu'il n'est pas forcément nécessaire d'investir dans un nouveau chauffage central ou de faire changer tous les vieux radiateurs d'une maison pour chauffer efficacement un intérieur, les chauffages d'appoint au gaz offrent une bonne alternative complémentaire.

Chauffage d'appoint gaz : pour quelle utilisation ?

Comme son nom l'indique le chauffage d'appoint au gaz ne peut remplacer un chauffage central. Il est employé idéalement pour chauffer une pièce peu fréquentée comme une chambre sous les combles, un studio indépendant ou encore un atelier. Il peut également servir de "booster" aux radiateurs existants en cas de grosses baisses de températures. À l'automne, il est un bon moyen d'assurer une température agréable dans la pièce de vie en attendant d'allumer la cheminée.

À noter que son rayonnement est limité. Il ne peut donc en aucun cas servir de chauffage pour toute une maison. Il est toutefois pratique provisoirement en cas de panne du chauffage central.

Chauffage d'appoint gaz : comment ça fonctionne ?

Rien de plus simple qu'une bouteille de butane pour mettre en marche un chauffage d'appoint quelque soit le type de "poêle" au gaz que vous choisirez. Il en existe 3 :

  • à catalyse : ce modèle fonctionne par rayonnement. Il délivre une chaleur homogène grâce à sa surface en fibres céramiques. Il ne produit aucune flamme et n'émet donc aucun gaz carbonique. Il est idéal pour chauffer de grands volumes ainsi que des pièces mal ventilées ou des pièces aveugles.
  • à infrableu : ce chauffage d'appoint est équipé d'un brûleur en inox qui délivre de la chaleur par convection et rayonnement. Il permet d'obtenir de la chaleur quasi instantanément. Sa qualité et sa durée de chauffe sont toutefois moins homogènes. À privilégier dans les pièces que l'on doit chauffer rapidement mais dans lesquels on ne restent pas trop longtemps (garage, atelier…).
  • à infrarouge : certainement la version qui offre le plus de confort grâce à son très bon niveau d'inertie, dû à sa brique réfractaire qui emmagasine la chaleur. Certes moins rapide à monter en température que l'infrableu, l'infrarouge délivre cependant une chaleur homogène dans toute la pièce et ce pendant plusieurs heures. Autre point fort, ce type de chauffage ne dessèche pas l'air ambiant. Il est donc recommandé pour les foyers comptant des enfants, des personnes âgées ou des personnes sujettes aux allergies respiratoires.

Chauffage d'appoint gaz : autonomie et surface de chauffe

Les différents modèles de chauffage d'appoint au gaz présentent plusieurs puissances, entre 1000 et 3000 watts. Il convient de choisir une puissance adaptée à la pièce que vous souhaitez chauffer. Comptez environ 100 watts/m² pour un confort de chauffe optimal.

Concernant l'autonomie du chauffage d'appoint, elle dépend de sa puissance de fonctionnement et de la bouteille de butane utilisée (6, 10 ou 13 kg). Ainsi, pour une puissance de 3000 watts (soit 30m²), une heure de chauffe utilise environ 250 g de gaz, soit 24h pour une bouteille de 6 kg, 40h pour 10 kg et 52h pour 13 kg.

Chauffage d'appoint au gaz : prix et marques

Bien moins cher qu'un poêle à bois ou à pellets et surtout bien plus simple à installer, le "poêle" à gaz ou chauffage d'appoint au gaz n'excède généralement pas 200 euros. Parmi les marques référentes en la matière, on retrouve Favex, Universal Innovations ou encore Campingaz.

Chauffage et climatisation