Choisir le bon chauffage d'appoint

Le chauffage d'appoint est un appareil portatif qui ne dépend pas de l'installation centrale. On y a recours pour réchauffer les grandes pièces, en renfort par temps très froid, ou bien ponctuellement, par exemple à la mi-saison pour chasser l'humidité ambiante. Si vous désirez agrémenter votre habitat d'un chauffage d'appoint, voici ce qu'il faut savoir pour faire le bon choix.

Choisir le bon chauffage d'appoint
© alexlmx - 123RF

Dans quel cas utiliser un chauffage d'appoint ?

Les températures ont baissé mais vous ne souhaitez pas encore allumer votre chauffage central ? C'est alors le moment d'utiliser un chauffage d'appoint qui vous permettra de gagner quelques degrés lorsque c'est nécessaire. En plein hiver, le chauffage d'appoint, qu'il soit électrique, au gaz ou au fioul, vous permettra aussi de venir en renfort de votre solution de chauffage pour monter en température rapidement, dans une salle de bains par exemple ou dans le salon lorsque vous êtes immobile. Il pourra également être utilisé dans les pièces qui ne possèdent pas de chauffage classique comme c'est parfois le cas dans les garages ou les vérandas. 

Il faut cependant bien garder à l'esprit que le chauffage d'appoint ne peut se substituer à un chauffage principal car son utilisation en continue présente un danger. Ces appareils n'étant pas étudiés pour un fonctionnement prolongé, ils peuvent être responsables d’intoxications au monoxyde de carbone. Il faudra également prendre garde à l'entretien de l'appareil pour éviter tout risque d'accident.

Le chauffage d'appoint électrique

L'appareil électrique (radiateur soufflant ou convecteur mobile) demeure une valeur sûre. Pratique, il nécessite seulement d'avoir accès à une prise murale. Son action est très rapide : il faut compter moins de cinq minutes pour que la température voulue soit atteinte. Par ailleurs, le thermostat autorise une grande précision de réglage. De nombreux appareils sont équipés de régulateurs thermiques qui bloquent la température sur le degré voulu, permettant ainsi de surveiller sa consommation. Faciles à transporter, ils se déplacent sans mal d'une pièce à l'autre.

En ce qui concerne le coût, le chauffage d'appoint électrique est relativement économique à condition que le modèle soit récent, et a fortiori lorsqu'on dispose d'un contrat EDF heures creuses. L'inconvénient majeur réside dans la chaleur très localisée qu'il émet, et qui retombe très vite une fois l'appareil éteint. Pensez à nettoyer les grilles du convecteur deux fois par an pour un meilleur fonctionnement.

Le chauffage d'appoint au gaz

Le chauffage d'appoint au gaz est à considérer si vous voulez bénéficier d'une chaleur plus douce. Les poêles à gaz (à infrarouge ou à infrableu) sont plus chers à l'achat mais vous vous y retrouvez ensuite, eu égard au faible coût des bouteilles de propane ou de butane. C'est une solution de chauffage d'appoint non polluante et au rendement calorifique élevé. Privilégiez les appareils montés sur roulette, pour une plus grande mobilité et choisissez un modèle avec thermostat pour une meilleure gestion de la température.

Le chauffage d'appoint au fioul

Les amateurs de chauffage à l'ancienne se tourneront vers le fioul qui possède un bon rendement. Les poêles à pétrole proposent une chaleur agréable, conviviale et diffuse qui se propage rapidement dans la pièce. L'approvisionnement est aisé et certains appareils sont assez perfectionnés avec la possibilité de programmer la température. A noter que l'odeur forte qu'il dégage à l'allumage peut indisposer certains.

Choisir le bon chauffage d'appoint
Choisir le bon chauffage d'appoint

Sommaire Dans quel cas utiliser un chauffage d'appoint ?  Chauffage d'appoint électrique Chauffage d'appoint au gaz Chauffage d'appoint au fioul Dans quel cas utiliser un chauffage d'appoint ? Les...

Chauffage et climatisation