Connaître les codes couleurs des fils électriques

Bleu, rouge, jaune et vert… difficile de s'y retrouver dans les fils de votre installation électrique. Et pourtant, il est impératif de les connaître avant de vous lancer dans le changement d'une douille ou le raccordement d'un interrupteur. Petit mémo pratique des codes couleurs des fils électriques.

Connaître les codes couleurs des fils électriques
© Olga Yastremska - 123RF

Parce qu'il n'est pas forcément nécessaire de faire appel à un électricien à chaque fois que vous devez intervenir sur votre circuit électrique, il est indispensable de savoir reconnaître les différents fils électriques afin d'effectuer une installation aux normes et d'éviter tous dangers.

Pourquoi utiliser des couleurs différentes ?

Un fil électrique est constitué de brins de cuivre qui conduisent le courant. Ils sont protégés par une gaine en plastique colorée. Sa couleur permet de distinguer les différents conducteurs d'un circuit électrique : la phase, le neutre et la terre.

Le câble électrique utilisé pour faire des branchements (interrupteur, luminaire, électroménager…) est composé de 3 fils électriques de couleurs différentes qui correspondent aux 3 types de conducteurs. Il est ainsi plus facile de repérer le rôle de chaque fil et de procéder aux bons raccordements.

Ces codes couleurs régissent les installations électriques depuis 1970. On les retrouve dans la norme NFC 15-100 qui définit les règles et recommandations en matière d'installation électrique domestique.

Codes couleurs et rôles des fils électriques

Avant 1970 et la norme NFC 15-100, chaque pays européen utilisait des codes couleurs différents. Depuis, la normalisation a permis d'uniformiser les systèmes électriques de l'UE. Il reste cependant des petites variantes entre installation électrique récente et ancienne.

Ainsi, dans une installation électrique d'après 1970, le code couleur à respecter est le suivant :

  • Fil marron, rouge ou noir pour la phase. C'est par lui que le courant arrive.
  • Fil bleu pour le neutre. Son rôle est de répartir le courant, de mesurer la consommation et de déclencher le disjoncteur en cas de besoin.
  • Fil vert et jaune rayé pour la terre. Il correspond au conducteur de protection et a pour but de préserver les habitants de l'électrocution. En cas de surcharge électrique ou de foudre, le courant n'est pas conduit dans le circuit, il est envoyé vers la terre.

En revanche, dans une installation ancienne, le code couleur employé est le suivant :

  • Fil vert ou jaune pour la phase
  • Fil gris ou blanc pour le neutre
  • Fil rouge ou noir pour la terre

Afin de respecter les nouvelles normes électriques et dans un souci de sécurité, mieux vaut donc faire rénover son installation électrique par un professionnel.

En cas de doute : le voltage

Dans des installations vétustes, il peut parfois être difficile d'identifier un fil électrique en fonction de sa couleur. Dans ce cas, l'idéal est d'utiliser un multimètre ou un voltmètre afin de repérer la tension spécifique à chaque fil. Pour cela, placez 2 fils dénudés sur l'appareil afin de mesurer la tension et définir ainsi lequel est lequel.

  • La tension entre le neutre et la terre est de 0 volt.
  • La tension entre le neutre et la phase et de 220 volt.
  • La tension entre la phase et la terre est de 220 volt.

Attention : veillez à ne jamais toucher un fil électrique dénudé.

Eclairage de la maison