Pompe à chaleur air/eau : fonctionnement, prix, meilleure marque…

Depuis plusieurs années, l'installation des pompes à chaleur dans les habitations est de plus en plus courante. Basées sur la récupération des calories dans l'air et leur restitution sous forme de chauffage, ces équipements répondent aux nouvelles normes de basse consommation. Plus économiques et plus écologiques, les pompes à chaleur air/eau vont encore plus loin que les systèmes air/air. Explications.

Pompe à chaleur air/eau : fonctionnement, prix, meilleure marque…
© caifas - 123RF

Vous souhaitez remplacer votre chaudière et vos vieux radiateurs par un mode de chauffage moins énergivore ? Pas toujours évident de se décider entre les différents systèmes présents sur le marché. Parmi eux, la pompe à chaleur air/eau – également appelée aérothermique – se révèle être l'un des appareils les plus attractifs.

Pompe à chaleur aérothermique : comment ça marche ?

Le principe d'une pompe à chaleur (PAC) air/eau est de récupérer les calories naturellement présentes dans l'air extérieur et de les restituer dans le système de chauffage central et d'eau chaude de votre habitation. Plancher chauffant, convecteurs à eau ou tout simplement radiateurs basse température… la PAC air/eau basse température s'adapte à tous types d'équipement. Si vous disposez cependant de radiateurs en fonte qui nécessite une température d'eau supérieure à 40°C, optez pour un modèle haute température.

Composée de deux appareils – l'un situé à l'extérieur de la maison qui capture les calories, l'autre placé à l'intérieur raccordé au circuit de chauffage. À la différence de la PAC air/air, la version air/eau permet de produire de l'eau chaude sanitaire, ce qui la rend éligible au crédit d'impôt.

Avantages et inconvénients de la PAC air/eau

Parmi les atouts de la pompe à chaleur air/eau, son installation. Très simple à mettre en place si vous disposez déjà d'un chauffage central, elle est très facilement adaptable en cas de remplacement d'une chaudière au fioul. Très appréciée par les personnes frileuse, la pompe à chaleur air/eau fonctionne de manière autonome. Elle chauffe rapidement et maintient une température stable dans toutes les pièces. Autre avantage non négligeable : elle peut être réversible et se transformer en climatiseur. Se chauffer pendant la saison froide et se rafraîchir en été, la PAC air/eau alterne selon vos besoins. Eligible au crédit d'impôt – contrairement à sa voisine la PAC air/air – elle permet de réaliser jusqu'à 70 % d'économie sur vos factures de chauffage.

En contrepartie, la PAC air/eau présente quelques inconvénients. Le bruit que produit l'unité extérieure peut parfois être dérangeant. Il est donc préférable de ne pas la placer contre le mur d'une chambre, d'un salon ou trop près des voisins. Autre bémol, la pompe à chaleur est moins performante en cas de températures très basses – à éviter donc dans les régions où les températures descendent sous les -7°C. Son rendement est moins important et elle doit se servir de son appoint électrique pour pouvoir produire le chauffage nécessaire. Vos factures seront donc plus élevées. Enfin, son prix. Certes, moins coûteuses qu'une installation de pompe à chaleur géothermique nécessitant un forage, la PAC air/eau se révèle plus chère à l'achat que les chaudières classiques. Comptez à l'achat entre 65 à 90euros par m² chauffé. En moyenne, le prix d'une PAC air/eau varie entre 5 000 et 15 000 euros, hors installation.

Quelle marque de pompe à chaleur air/eau choisir ?

Nombreux sont les fabricants qui surfent sur la vague des PAC air/eau. Pour vous assurer de faire le bon choix, mieux vaut établir plusieurs devis en fonction de vos besoins et de la surface de votre logement. Parmi les marques référentes en la matière, on retrouve Daikin, Atlantic, De Dietrich, Hitachi, Mitsubishi ou encore Toshiba et Auer.

Chauffage et climatisation