Quand et comment laver son oreiller ?

La nuit, le corps élimine entre 0,5 et 1,5 litres d'eau. L'entretien de nos oreillers s'avère donc primordial pour éviter la prolifération d'acariens, de bactéries, chasser l'humidité... Et nous assurer un sommeil quatre étoiles. Explications.

Quand et comment laver son oreiller ?
©  evrmmnt - 123RF

Comment nettoyer son oreiller ?

La composition de votre oreiller conditionne son entretien. La plupart des oreillers peuvent se laver en machine mais certains modèles fragiles doivent se laver à la main : veillez donc à bien examiner l'étiquette avant de procéder au lavage : 

  • Votre oreiller est en plumes ? Nettoyez-le en machine à 30/40° et n'oubliez pas d'ajouter une balle de tennis dans le tambour : cette astuce vous permettra de conserver tout son gonflant et son aspect moelleux. Laissez-le ensuite sécher à l'air libre.
  • Votre oreiller est en fibres synthétiques ? Pensez à bien garnir le tambour ( draps, housses de couette, housses de matelas…) afin que l'oreiller soit maintenu et ne se déforme pas. Lancez un cycle à 40° puis laissez-le sécher à l'air libre.
  • Votre possédez des oreillers à mémoire de forme/en latex ? Il n'est pas possible de les laver en machine ou à la main. Leur texture ne supportant pas l'eau, ils se déformeraient et perdraient leurs vertus. Vous pouvez en revanche laver leur housse en machine.

Enfin, si votre oreiller a jauni, pour lui redonner sa blancheur, versez un demi-verre de bicarbonate de soude dans le tambour de la machine avant lavage.

Quand laver un oreiller ?

Que ce soit un lavage en machine ou à la main, il est conseillé de nettoyer les oreillers à plumes tous les six mois. Les oreillers synthétiques peuvent-être quant à eux nettoyés tous les deux mois. Les personnes sensibles à la poussière, allergiques aux acariens et les personnes qui transpirent beaucoup doivent nettoyer leurs oreillers tous les mois.

Comment entretenir son oreiller au quotidien ?

Premier réflexe incontournable pour protéger votre oreiller : utiliser une taie qui le protégera des frottements et de l'usure. Pour avoir un oreiller toujours sain et dénué d'acariens, n'oubliez pas non plus d'aérer tous les jours chaque élément de votre literie. Pensez également à taper régulièrement votre oreiller pour lui redonner du gonflant et le débarrasser de la poussière. Une pièce surchauffée est favorable au développement de l'humidité et des acariens ; pour conserver un oreiller en bon état, évitez aussi de surchauffer votre chambre à coucher, surtout avant de vous mettre au lit. Enfin, sachez qu'un oreiller, doit, quoi qu'il en soit, être changé tous les 3 ans environ.