Balles de séchage : les utiliser et les entretenir

Pratique, le sèche-linge consomme aussi beaucoup d'énergie. Saviez-vous que vous pouviez réduite le coût de votre facture grâce à une astuce simple comme les balles de séchage ? Usage, composition, avantages, conseils d'entretien, on vous en dit plus sur cet accessoire.

Balles de séchage : les utiliser et les entretenir
© miromiro-123RF

Bien pratiques pour réduire le temps de séchage et faire des économies d'énergie, les balles de séchage allient simplicité et efficacité.

À quoi servent les balles de séchage ?

Se présentant sous la forme de petites balles sphériques, les balles de séchage sont couvertes de picots (ronds ou carrés) en plastique ou en aluminium mais également lisse en laine. Hypoallergéniques, sans aucun danger pour la santé et souples, ces boules s'insèrent au cœur du linge à sécher afin de faire mieux circuler l'air et ainsi sécher les textiles. En vous servant d'une boule de séchage, vous vous épargnez l'ajout d'adoucissant puisque ces petites boules sont conçues pour assouplir votre linge. Les principaux atouts d'une balle de séchage :

  • Optimiser le séchage du linge
  • Être inoffensive pour les peaux sensibles
  • Éviter les bouloches indésirables
  • Vous faire réaliser des économies d'énergie

Très résistantes, les balles de séchage en plastique ont une durée de vie moyenne de 5 ans. Les balles de lavage en laine résistent à 500 lavages environ.

Comment utiliser des balles de séchage ?

L'utilisation des balles de séchage est assez simple : vous n'avez qu'à les placer dans le tambour, au cœur du linge. Dès que la cycle de séchage débute, elles exécutent leurs missions en étant entraînées par l'air de l'appareil. Elles assouplissent les fibres des textiles, font circuler la chaleur tout en séparant le linge, notamment grâce à l'action des picots ronds ou carrés, ce qui a pour effet d'optimiser le séchage et de vous éviter la corvée de repassage. 
Ne soyez pas étonnés du bruit que peuvent faire ces balles de séchage, réputées pour être assez bruyantes. Une boule de séchage suffit par cycle : nul besoin d'en mettre deux. Pour les balles en laine, comptez-en 3 pour une machine de 3 à 6 kg.

balle-de-sechage-plastique
© fotohelin - 123RF

Quelle balle de séchage choisir ?

La balle de séchage existe sous de nombreuses marques de nos jours. Une balle de séchage peut être en aluminium ou en plastique et plus rarement, en laine :

  • La boule en aluminium est la plus économique mais sa durée de vie sera plus courte, s'effritant au fur et à mesure, d'autant que ces balles n'ont pas la capacité de capter l'humidité.
  • La balle en plastique est plus durable et réalise le même type d'actions mais elle n'est pas non plus perméable.
  • Quant à la boule en laine, elle est connue pour sa haute qualité car elle fait à la fois bien circuler l'air, elle est résistante et capable de retenir l'humidité. Rançon de la gloire, son coût est plus onéreux.

Une balle de séchage doit être choisie selon un diamètre précis. Le plus souvent vendue avec un diamètre de 6 cm, vous pouvez aussi trouver des balles de séchage sphériques pourvues de picots d'un diamètre de 8 cm. Ces deux tailles restent recommandées pour un usage efficace. En choisissant plus petit ou plus gros, vous risquez d'avoir quelques déconvenues : la plus petite taille sera peu efficace, l'autre pèsera trop lourd dans le tambour.

Comment entretenir une balle de séchage ?

Comme tout accessoire, la balle de séchage doit être entretenue. On conseille généralement de les nettoyer tous les 5 mois en moyenne. Vous avez plusieurs possibilités : soit faire un lavage à l'eau chaude, les balles de séchage installées dans un sac, soit les laisser sous l'eau bouillante quelques minutes. Simple et efficace ces sessions d'entretien !

Entretien du linge de maison