Comment choisir un oreiller ?

Bien choisir son oreiller est essentiel pour un sommeil réparateur et sans douleur au réveil. A mémoire de forme, ergonomique, anti-ronflement, en latex ou encore en duvet, vers quel modèle se diriger ? Nos réponses.

Comment choisir un oreiller ?
© lightpoet/123RF

Choisir son oreiller, c'est tout d'abord déterminer dans quelle position on passe sa nuit. En effet, la position du corps va déterminer quel sera l'oreiller le plus adapté, afin que la nuque soit toujours soutenue, ce qui évite les douleurs et les migraines au réveil. Vous dormez sur le ventre ? Misez sur un oreiller moelleux, plutôt plat. Sur le côté, tournez-vous vers un modèle médium. Un oreiller ferme sera idéal pour les dormeurs sur le dos. Enfin, si vous bougez beaucoup, un oreiller qui s'adapte à chaque position est idéal. Du côté des matières, l'oreiller en duvet et plumes ravira les amateurs de moelleux tout comme celui en latex, quand les allergiques poseront leur tête sur de la mousse ou de la fibre synthétique. De façon générale, pensez à changer d'oreiller tous les 2 à 5 ans selon le modèle et sa qualité. A chacun son oreiller pour un doux sommeil dans les bras de Morphée !

Oreiller ergonomique

L'oreiller ergonomique se caractérise par sa forme particulière : creux au milieu et plus haut et bombé sur les côtés. Tout particulièrement adapté à ceux qui dorment sur le côté, cet oreiller maintient la tête et la nuque et soulage des douleurs musculaires et tensions des cervicales souvent présentes au matin. Il peut être en mousse à mémoire de forme ou en latex. 

Oreiller à mémoire de forme

Tout est dans son nom ! L'oreiller à mémoire de forme est un oreiller plutôt ferme, en mousse, qui a une bonne résilience. Ainsi, il permet de s'adapter à la position de la nuque et la forme du crâne, sans jamais se déformer, et en garantissant l'alignement de la nuque et de la colonne vertébrale. La mousse, thermosensible, réagit à la chaleur du corps et s'adapte au crâne, afin de soulager les points de pression. C'est pourquoi il est particulièrement adapté aux personnes qui ont régulièrement des douleurs aux cervicales et des contractions musculaires. 

Oreiller cervical

Recommandable pour les maux de dos et autres cervicalgies, l'oreiller cervical prend soin de vous pendant la nuit. Très souvent en mousse à mémoire de forme, il est également ergonomique puisqu'il s'adapte à la position dans laquelle vous dormez avec ses courbes. Mais différents modèles existent, comme celui à base d'eau ; un sac de liquide est inséré dans la mousse afin d'assurer la souplesse. Aussi, vous trouverez des oreillers en latex ou remplis de grains d'épeautre ou de cosses de sarrasin, 100% naturel et qui s'adaptent parfaitement à votre position. Notre conseil : testez-les ! 

Oreiller en latex

L'oreiller en latex est prisé pour son confort, son gonflant, sa durabilité et la bonne ventilation qu'il offre. Plus votre coussin sera fabriqué à partir de latex naturel plus il sera de bonne qualité. Un rapport 50% latex naturel et 50% latex synthétique est un bon compromis. Les dormeurs sur le côté l'apprécieront ! En revanche, les allergiques au latex devront choisir une autre option.

Oreiller en duvet et plumes

C'est la grande star des oreillers en matière naturelle. Une règle : plus l'oreiller est lourd, plus il sera de bonne qualité. Privilégiez un modèle en duvet, plus respirant que la plume et plus confortable car il ne pique pas (la plume pique en raison de ses arrêtes). Il s'agit souvent d'oreillers plutôt mous, qui ne conviendront donc pas à tous les dormeurs. Ils sont déconseillés aux personnes ayant des difficultés respiratoires. 

Oreiller anti-acariens

Véritable casse-tête pour les allergiques aux acariens et les asthmatiques, le choix d'un oreiller anti-acariens peut s'avérer long. En effet, il faut éviter les duvets, la plume, le coton et privilégier les matières synthétiques (bien qu'elles aient tendance à faire transpirer.) qui ont subi un traitement anti-acariens. Aussi, des housses d'oreillers anti-acariens doivent être choisies, tout comme le reste de la literie. Chasser la poussière et aérer la chambre à coucher tous les jours est également indispensable. 

Oreiller chinois

L'oreiller chinois traditionnel n'a rien à voir avec les modèles moelleux que l'on connait. En porcelaine ou en bois, ils étaient fabriqués sur-mesure pour s'adapter au corps du dormeur et étaient remplis d'herbes et fleurs parfumées pour aider au sommeil. Aujourd'hui, les oreillers chinois ont gardé cette forme de boudin coupé dans la longueur, parfaitement adaptée à ceux qui dorment sur le dos et idéale pour le maintien des vertèbres cervicales. Ils peuvent être remplis de grains de millet et autres matières naturelles.

Oreiller anti-ronflement

Le ronflement vient souvent de la position que prend notre corps pendant la nuit, lorsque l'air a des difficultés à rentrer dans la gorge et donc cause ces bruits désagréables. Pour palier cette gêne, les oreillers anti-ronflement soulèvent la tête afin que le menton décolle de la poitrine, alignent le cou avec la colonne vertébrale et permettent le passage sans gêne de l'air dans la gorge et les poumons, sans vibrations. Ces oreillers sont le plus souvent à mémoire de forme, afin de permettre nuit après nuit au corps de garder cette même position optimale.

Comment choisir un oreiller ?
Comment choisir un oreiller ?

Sommaire Oreiller ergonomique Oreiller à mémoire de forme Oreiller cervical Oreiller en latex Oreiller en duvet et plume Oreiller anti-acariens Oreiller chinois Oreiller anti-ronflement Choisir son oreiller ,...