Bien nettoyer et entretenir un sol en sisal

Avec l'engouement croissant pour les matières naturelles dans la déco, des revêtements de sol, tel le sisal, tirent leur épingle du jeu. Fibre végétale au rendu brut, appréciée pour son esthétique simple et authentique, elle est pourtant très fragile. Alors quelles sont les meilleures façons d'entretenir le sisal au quotidien et de le nettoyer ? On fait le point.

Bien nettoyer et entretenir un sol en sisal
© windsurfer62 - 123RF

Premier élément à prendre en compte avant d'adopter un sol en sisal chez soi : ce matériau est totalement incompatible avec l'eau. Exit la salle de bains et la cuisine, mais aussi les zones de passage intenses, ainsi que les endroits salissants ou à risque, comme l'entrée ou la chambre des enfants.

Un aspirateur pour nettoyer le sisal

Le sisal existe en plusieurs variétés de tissage. Pour éviter que la poussière et les acariens ne s'y installent en trop grande quantité, privilégiez les fibres les plus serrées. Elles seront bien plus faciles à entretenir. L'eau étant à proscrire, seul l'aspirateur peut nettoyer votre sol en sisal. Il est recommandé de le passer une à deux fois par semaine selon l'usage de la pièce où il est installé. Deux fois par an, il est également nécessaire de procéder à un nettoyage à sec à l'aide d'un shampoing en poudre ou de produits plus écolos, comme le bicarbonate de soude ou le terre de Sommières. Saupoudrez largement et laissez le produit choisi agir entre 4 à 6h. Il ne vous reste plus qu'à aspirer la zone une fois le temps écoulé.

Enlever une tache sur le sisal

Que l'on cherche à retirer une tache avec de l'eau ou avec un détachant sur un sol en sisal, il y a malheureusement de grandes chances pour que ce dernier blanchisse. Il est donc primordial de traiter la zone dès qu'elle est touchée pour éviter la catastrophe ! Si c'est un liquide qui est renversé, épongez immédiatement avec un essuie-tout. Vous pouvez aussi miser sur la farine ou du talc pour l'absorber.
L'ammoniaque et l'alcool à 90° peuvent également faire des miracles. Imbibez votre chiffon, et frottez délicatement la tache.
Pour éviter qu'une auréole se forme ou que le sol gondole, utilisez un sèche-cheveux en position air froid jusqu'à ce qu'il soit bien sec.
Enfin, si la zone a trop blanchi, vous pouvez passer un chiffon d'ammoniaque diluée sur l'intégralité du revêtement pour unifier. À condition bien sûr, que la surface ne soit pas trop grande. 

Traiter le sol en sisal

Pour améliorer la résistance de votre sol en sisal, il est tout à fait possible d'appliquer un traitement anti-salissure. Ce type de produit permettra de le protéger en profondeur et d'éviter à toutes les taches de s'incruster durablement.