Nettoyer des tomettes

On rêve toutes d'avoir un beau sol en tomettes dans l'entrée ou encore la cuisine. Mais dans ces pièces de passage et de vie, on leur mène parfois la vie dure ! Qu'elles soient encrassées, tachées, ou simplement un peu ternes, nous avons une solution pour nettoyer vos tomettes, découvrez plutôt.

Nettoyer des tomettes
© Elodie Rothan

Pour l'entretien régulier de vos tomettes, nous vous conseillons d'utiliser un détergent spécialement adapté à ce sol particulier, avec un acide légèrement dilué. Si vous préférez les produits nettoyants plus naturels, vous pouvez utiliser du savon noir ou encore du savon de Marseille, qui nettoieront votre sol autant qu'ils le nourriront, mais faites attention à ne pas trop en mettre : cela rendrait les tomettes quelque peu poisseuses et laisserait une pellicule grasse qui attraperait toutes les saletés.

Nettoyer avec du vinaigre blanc

Autre option pour les plus écolos d'entre vous : l'irremplaçable vinaigre blanc, que vous diluerez dans un tant pour tant d'eau chaude car, oui, les vraies tomettes en pierre cuite résistent bien aux acides ! Cette solution sera particulièrement efficace si votre sol est un peu graisseux.

Nettoyer avec de l'acide chlorhydrique

Pour récurer un sol en tomettes particulièrement sale (après avoir enlevé la moquette qui le recouvrait par exemple), vous pouvez utiliser de l'acide chlorhydrique dilué à moitié avec de l'eau. Mais comme cet acide est assez nocif, on le manipulera avec beaucoup de précaution et on le réservera aux gros travaux de nettoyage.

Traiter avec de l'huile de lin

L'huile de lin est une alliée idéale pour protéger et nourrir votre sol en tomettes très poreux. Mélangez pour cela ⅓ d'huile de lin pour ⅔ d'essence de térébenthine (qui permettra de fluidifier l'huile) et faites chauffer à feu doux. Ne faites surtout pas bouillir car l'essence de térébenthine est inflammable, et assurez-vous d'aérer la pièce pour faire disparaître rapidement les vapeurs. Il vous faudra aussi protéger ou déplacer les meubles qui pourraient s'abîmer au contact de l'huile. Appliquez ensuite directement ce mélange au gros pinceau sur les tomettes. Laissez agir 20 minutes environ avant d'éponger d'éventuels surplus d'huile avec un chiffon doux. Il ne vous reste plus qu'à laisser sécher pendant 24 heures. Renouvelez cette opération une fois par an environ pour un sol parfaitement protégé.

Nettoyer des tomettes incrustées de peinture

Si vous avez essayé tous les détergents adéquats et que la vilaine tache de peinture sur l'une de vos tomettes ne veut décidément pas partir, n'hésitez pas à utiliser (avec prudence bien sûr !) la lame d'un cutter pour la gratter légèrement et en douceur. Dès que le plus gros de la peinture s'est décollé, finissez de nettoyer avec une éponge et un nettoyant indiqué pour la pierre cuite.

Raviver la couleur de tomettes anciennes

Pour que vos tomettes anciennes retrouvent leur éclat d'origine, traitez le sol avec un hydro-oléofuge adapté qui le protégera, comme son nom l'indique, contre l'eau et la graisse, limitera la porosité de la terre cuite et relèvera sa couleur. Vous pouvez éventuellement finir ce traitement par la pose d'un peu de cire liquide avec un chiffon pour créer un film de protection. La finition mate, satinée ou encore brillante sera à choisir selon votre goût.

Bon à savoir : pour récurer une grande surface au sol composée de tomettes, vous pouvez louer une monobrosse spécialement adaptée, avec des pads plus ou moins abrasifs selon la saleté. Un nettoyage en profondeur à effectuer une fois par an environ.

(Un grand merci à l'entreprise Palatino, experte des sols, pour leurs précieux conseils.)