Parquet blanc : pour quel style et pour quelle pièce ?

Plus tendance que jamais, le parquet blanc investit toutes les pièces de la maison pour une ambiance douce et élégante. Outre l'aspect épuré qu'il procure instantanément aux espaces, c'est aussi son caractère neutre et facile à associer qui nous pousse à l'adopter. Vieilli, teinté, laqué ou encore peint, petit tour d'horizon des différentes options avant de se lancer.

Parquet blanc : pour quel style et pour quelle pièce ?
© La Parqueterie Nouvelle

Inspirés par les pays scandinaves mais aussi par les intérieurs de la décoratrice et dessinatrice française Zoé de Las Cases, nous voilà de plus en plus séduits par l'idée d'adopter chez soi un parquet blanc. S'il possède de nombreuses qualités esthétiques, ce revêtement immaculé nécessite néanmoins un soin quotidien tout particulier.

Les avantages du parquet blanc

Vous avez sans doute déjà rêvé devant ces parquets larges et clairs qui habillent les sols des intérieurs nordiques. Ce rendu s'obtient grâce à une lasure blanche quasi transparente qui colore délicatement le bois pour lui laisser son aspect brut. Idéal si l'on souhaite mettre en valeur le veinage naturel des lames ! Moins contraignant au quotidien : le parquet blanc teinté à acheter directement chez les enseignes de bricolage. Facile à entretenir, il s'adapte à toutes les envies déco. Vous pouvez également vous tourner vers le parquet blanc vieilli pour plus d'authenticité. Avec ses irrégularités et imperfections, il devient l'atout charme de la pièce dans laquelle on l'ose. Enfin, si vous avez pour projet de repeindre votre parquet ancien un peu abîmé en blanc, choisissez des produits de qualité pour être sûr que le résultat perdure dans le temps. Commencez par le poncer, retirer toutes les aspérités et les poussières, appliquer une sous-couche préparatrice agissant comme un fixateur, et seulement une fois ces étapes réalisées vous pourrez commencer à peindre. Deux couches en moyenne sont nécessaires pour lui offrir une nouvelle vie tout de blanc vêtu.

Les inconvénients du parquet blanc

Plus fragile qu'un parquet en bois stratifié ou vernis, le parquet blanc peut s'abîmer très vite si vous n'en prenez pas soin. Pour éviter les désagréments, abstenez-vous de bouger les meubles à tout va à travers la pièce. Préférez également marcher pieds nus ou en chaussons. Les tâches ou la poussière étant plus visibles sur le blanc, vous devrez également passer le balai, l'aspirateur et/ou la serpillère régulièrement. Attention également aux parquets lasurés qui ont tendance à boire la tâche si vous ne la nettoyez pas immédiatement.

Entretenir un parquet blanc

Pour conserver sans accroc votre parquet blanc le plus longtemps possible, commencez par prendre quelques précautions au quotidien. Les talons tout d'abord sont à proscrire, tout comme le déplacement régulier du mobilier. Si vous avez opté pour cette idée dans la salle à manger, installez un tapis sous votre table pour éviter le frottement des chaises, ou placez des coussinets en feutre épais sous leurs pieds. Vous pouvez parfaitement passer l'aspirateur dessus, mais attention à l'embout brosse ! Enclenchez le mode "poils" pour ne pas frotter trop fort le parquet. Enfin, une fois par semaine, passez une serpillère microfibres tout juste humide avec du savon noir pour retirer les éventuelles taches.