Pénurie de pellets : pourquoi, où en trouver et à quel prix ?

Dans un contexte économique et géopolitique qui génère de nombreuses tensions sur le cout et l'approvisionnement des énergies, la filière du granulé du bois combustible n'a pas été épargnée. Doit-on craindre une pénurie de granulés de bois cet hiver ? Quel sera l'impact sur le prix du pellet ? Le point sur la situation.

Pénurie de pellets : pourquoi, où en trouver et à quel prix ?
© 123RF/serezniy

Pourquoi ne trouve-t-on plus de pellets pour alimenter les poêles à granulés ? Est-ce que leur prix va baisser ? Voici nos réponses assorties de conseils pour éviter la pénurie. Tout savoir. 

Pourquoi ne trouve-t-on plus de pellets ?

L'Europe et la France traversent actuellement une grave crise énergétique. La crise sanitaire due au Covid 19 suivie du conflit en Ukraine a conduit à une flambée des prix de l'énergie et des matières premières. Beaucoup de foyers ont alors opté pour le chauffage au granulé, notamment parce que ce mode de chauffage qui répond aux enjeux de la transition écologique bénéficie de nombreux dispositifs d'aides mis en place par l'État. Combustible très en vogue en France comme en Europe, le chauffage au granulé a ainsi connu une popularité fulgurante au cours des dernières années avec pour conséquences une explosion de la demande et des ventes d'appareils au bois. Entre 2020 et 2021, les ventes de poêles à granulé ont augmenté de 41% et les ventes de chaudières à granulé de 120%. Face à cette demande croissante, les entreprises du secteur des pellets ne disposent plus de stocks de pellets suffisants et fonctionnent à flux tendus. De problèmes d'approvisionnement accentués par l'interruption des livraisons de granulé par la Russie, la Biélorussie et l'Ukraine, soit un manque de 3 millions de tonnes en Europe. De quoi craindre une pénurie de granulés pour la fin de l'année 2022.

Le prix du pellet va-t-il diminuer ?

Alors qu'en France, comme en Europe, la demande de granulés explose et que l'offre suit difficilement, on assiste à de spectaculaires hausses de prix du pellet. Au cours de l'année qui vient de s'écouler, le prix des pellets a quasiment doublé. Alors que le prix de la tonne était de 280 euros en juillet 2021, il est passé à 550 euros fin juillet 2022, et il devrait encore grimper au plus fort de l'hiver. Mais si le prix du granulé augmente, il reste cependant toujours compétitif comparé aux autres énergies comme l'électricité et le gaz. Et l'augmentation du coût des matières premières, de l'électricité, du transport et de l'emballage ont joué sur la hausse du prix du granulé de bois, on constate que cette envolée des prix est également causée par le surstockage des consommateurs. "Si les consommateurs arrêtent de se ruer sur les granulés et achètent uniquement le strict minimum, ils font baisser la demande et naturellement le prix va baisser," explique le délégué général de Propellet, l'association nationale du chauffage au granulé.

Comment éviter la pénurie de granulés ?

La pénurie de granulés est en grande partie due au phénomène de surstockage des consommateurs. Ces derniers, craignant de voir les prix poursuivre leur montée n'hésitent pas à faire quelques réserves en achetant plus que nécessaire. Le phénomène prend une telle ampleur qu'il épuise les stocks des fabricants et entraîne une tension sur le marché et une montée des prix, mais favorise également les pratiques frauduleuses.

Comment éviter les ventes frauduleuses de granulés ?

Profitant de ce climat de panique générale où les consommateurs craignent de ne pas pouvoir se chauffer cet hiver, les arnaqueurs rivalisent d'offres un peu trop alléchantes pour être vraies. Sur Internet, les annonces frauduleuses de ventes de pellets se multiplient cachant bien souvent des sociétés fantômes, des prix fantaisistes, des commandes qui n'arrivent jamais à destination ou encore granulés de mauvaise qualité. Pour ne pas se faire faire avoir, il est important de comparer les fournisseurs, de vérifier si le site internet du vendeur affiche une adresse postale ainsi qu'un numéro de téléphone et d'échanger avec le vendeur de vive voix.

Chauffage