Huile de lin : bien l'utiliser pour entretenir le bois

Parquet, terrasse, meubles... Naturelle et peu coûteuse, l'huile de lin est une alternative écologique pour entretenir le mobilier et les revêtements en bois de la maison et du jardin. Propriétés, préparations adéquates et méthode d'application, on vous dit tout !

Huile de lin : bien l'utiliser pour entretenir le bois
© fotofritz /123RF

Les propriétés de l'huile de lin

L'huile de lin 100 % naturelle peut être utilisée pour entretenir toutes les essences de bois (sauf le teck qui nécessite une huile dédiée) et de nombreux supports : mobilier, parquet, lambris, bardage ou salon de jardin en bois. Une fois appliquée uniformément sur la surface à traiter, l'huile de lin sèche puis forme une couche protectrice : d'une part elle nourrit le bois en profondeur mais le protège également des intempéries (pluie, grêle, neige, vent, gel), des UV, des rayures, de la poussière et du grisaillement. Notez cependant que si sa finition, plus enrobante qu'un vernis, protège le bois contre l'humidité, elle ne le rend pas totalement étanche à la vapeur d'eau.
Elle possède enfin des propriétés antifongiques et repousse les attaques d'insectes. Côté finition, sa teinte dorée fonce légèrement les bois clairs.

Bien préparer le support avant d'utiliser l'huile de lin

Le support en bois que vous souhaitez traiter à l'huile de lin doit être propre et lisse. Pour ce faire, préparez-le soigneusement. Installez-vous à l'extérieur, et, muni de gants et de lunettes de protection, poncez la surface à traiter avec une ponceuse électrique ou du papier de verre abrasif grain 150 /180, que le bois soit tendre, dur, brut ou teinté. Dépoussiérez soigneusement le support afin d'éliminer les copeaux de bois et les impuretés.

L'huile de lin : comment l'utiliser et l'appliquer ?

L'huile de lin doit être diluée dans un solvant, l'essence de térébenthine, pour favoriser une meilleure adhérence de la préparation

  • Pour les bois tendres (pin, sapin, bouleau…), mélangez à part égale l'huile de lin et l'essence de térébenthine.
  • Pour les bois plus durs (chêne, hêtre, châtaignier, Douglas…), prévoyez deux tiers d'essence de térébenthine pour un tiers d'huile de lin.

Sachez que 500 ml de mélange est nécessaire pour couvrir 5 m2. La préparation huile de lin /essence de térébenthine s'applique au pinceau, en deux couches et dans le sens du bois pour un résultat homogène. Préférez un pinceau de bonne qualité qui ne perd pas ses poils. Pour un séchage optimal, patientez entre 12 et 24 h entre chaque couche. Égrenez la surface à l'aide d'un papier abrasif très fin (grain de 150/180) avant l'application de la seconde couche : ceci optimisera l'adhérence de la formule. Une fois l'opération terminée, nettoyez vos pinceaux et chiffons avec un peu d'essence de térébenthine d'abord, puis du savon de Marseille et de l'eau claire. Laissez-les sécher dans un endroit correctement ventilé.

Le traitement à l'huile de lin peut être effectué tous les deux ans.

Les autres utilisation de l'huile de lin

Le bois sous toutes ses formes peut être traité et protégé grâce à l'huile de lin. Ce n'est pas tout puisque ce produit s'utilise aussi sur les terres cuites comme les tomettes afin de les imperméabiliser. Elle permet également de protéger et de faire briller les sols, crédences et autres parois (de douche par exemple), faites en carrelage.

Combien coûte l'huile de lin ? Où la trouver ?

Pour une bouteille d'huile de lin d'un litre, il faut compter entre 5 et 10 euros. Le prix peut varier s'il s'agit d'huile de lin vierge ou non mais mieux privilégier une huile de lin non alimentaire, extraite après la pression à froid. Pour s'approprier cette "huile miraculeuse", direction les boutiques de bricolage comme Castorama ou Leroy Merlin, les boutiques biologiques comme Naturalia ou encore les drogueries.