Se débarrasser des capricornes des maisons, ces insectes nuisibles

Non, le termite n'est pas le seul insecte friand du bois dans votre maison. Dans la famille des xylophages, on retrouve également le capricorne. Ce coléoptère se régale des parquets, huisseries et charpentes et représente un véritable fléau pour votre habitation s'il n'est pas détecté et traité rapidement.

Se débarrasser des capricornes des maisons, ces insectes nuisibles
© Elżbieta Poźniak - 123RF

À la différence du termite qui ressemble à une grosse fourmi blanche, le capricorne est un insecte coléoptère – ces ailes sont donc recouvertes par des élytres. De couleur noire, son corps aplati et partiellement velu, mesure à l'âge adulte entre 1 et 2 cm et est doté de deux longues antennes recourbées qui lui valent son nom de capricorne. Bien qu'équipé d'ailes, le capricorne adulte vole peu et est assez sédentaire, surtout quand il a trouvé une belle charpente pour pondre ses œufs. C'est d'ailleurs sa seule fonction : la reproduction.

C'est la larve, de couleur blanchâtre et mesurant près de 3 cm, qui représente le véritable danger. C'est elle qui s'attaque au bois et creuse des galeries. Avec une espérance de vie pouvant aller jusqu'à 11 ans, elle est particulièrement dévastatrice, d'autant qu'elle est capable de grignoter 1 cm de bois par jour !

Les capricornes sont amateurs de bois résineux (pin maritime, pin sylvestre, mélèze, sapin ou épicéa). Certaines zones géographiques comme les Landes ou la Provence – riches en conifères – sont particulièrement touchées par leurs dégâts.

À noter : le capricorne des maisons est à différencier du grand capricorne du chêne – une espèce protégée – qui se développe sous l'écorce des vieux chênes, et qui n'est pas nuisible pour les habitations.

Comment savoir si on a des capricornes ?

C'est seulement une fois rentrées à l'intérieur des plinthes, poutres, encadrements de portes et fenêtres que les larves de capricorne développent leur réseau en dévorant le bois et en créant des labyrinthes. Le bois devient alors vermoulu. Pour cela, elles s'infiltrent sous la surface du bois en creusant de petits trous ovales d'1 cm, faciles à repérer.

Nouvel indice permettant de détecter leur présence : en rongeant le bois avec leur mandibule, les larves laissent de petits tas de sciure sur le sol

Enfin, si le capricorne se fait plutôt discret visuellement, il est en revanche bruyant quand il s'agit de dévorer le bois. En écoutant attentivement, il est possible de reconnaître le grincement léger qu'émet la larve en se nourrissant du bois.

Autre point important, la période de l'année. Le capricorne aime la chaleur, il n'est donc pas rare de le voir à l'œuvre pendant les mois d'été.

Attention, si vous disposez d'une cheminée ou d'un poêle, vérifiez bien que votre bois de chauffage n'est pas infesté. Les capricornes pourraient alors s'inviter chez vous.

Comment se débarrasser des capricornes ?

Pour savoir comment bien traiter votre habitation contre les capricornes, faites venir un professionnel. Il identifiera les zones attaquées par les insectes en sondant le bois. Puis, il estimera les dégâts grâce au bûchage, qui consiste à éliminer les parties de bois infestées. Vient ensuite le brossage – étape pendant laquelle le professionnel dépoussière les surfaces et perce des trous pour faciliter la pénétration du produit. Enfin, il injecte le traitement sous pression ou par seringue pour éliminer les capricornes. Il termine par l'application en surface pour éviter de nouvelles pontes. Ce traitement garantit une efficacité de 10 ans.

Traitement naturel contre les capricornes

Le capricorne aimant la chaleur, vous pouvez tentez de les éliminer en créant un choc thermique dans la pièce qu'ils ont investi. Il vous suffit de couper le chauffage, de brancher un climatiseur ou tout simplement de laisser les fenêtres ouvertes pendant quelques temps – idéalement la nuit quand il fait plus frais.

Pour les objets ou le petit mobilier en bois attaqués par les capricornes – toujours en utilisant le froid comme méthode de traitement – enfermez-les dans un sac isotherme et placez-les dans un congélateur. En dessous de 0°C, le froid supprime l'oxygène présent dans le sac. Il tue ainsi les insectes présents dans le mobilier emprisonné.

Attention, ces solutions ne sont pas des traitements de prévention. Elles n'empêchent donc pas une récidive des capricornes de maison.