Termites bois : les repérer et s'en débarrasser

Les termites du bois sont certainement les insectes les plus redoutés dans une maison. Il faut dire que derrière un simple petit trou se cachent parfois d'importants dégâts, pouvant aller jusqu'à menacer la structure de l'habitation. Quels sont les symptômes d'une infestation ? Quels sont les traitements ? Réponses

Termites bois : les repérer et s'en débarrasser
© Win Nondakowit - 123RF

Du haut de ses 6 mm, le termite n'est à première vue pas bien méchant. Et pourtant, cet insecte xylophage volant, également appelé fourmi blanche, vit en société et se déplace en colonie. Reines, mâles, ouvrières, tous s'organisent autour d'un même but : se nourrir de cellulose – substance que l'on trouve principalement dans le bois, mais aussi dans le textile ou encore le papier. À noter qu'une colonie peut consommer jusqu'à 5 grammes de cellulose par jour...

Vivant sous terre, les termites se propagent et peuvent investir votre maison pour se reproduire et créer de nouvelles colonies. Ils sont malheureusement souvent présents dans les transports de bois, de terre et de gravats sur les chantiers.

Comment savoir si on a des termites ?

L'ennemi juré des termites étant la lumière, ils se plaisent particulièrement dans les endroits humides et sombres, et opèrent tranquillement à l'abri des regards. Dans le plafond, la charpente, le parquet... il grignotent parfois sans être découverts pendant plusieurs années, provoquant des dégâts considérables, voire même des effondrements.

Rassurez-vous, il est tout de même possible de les débusquer. Sur une plinthe par exemple, si le bois sonne creux ou qu'il n'en reste qu'une fine couche au toucher, c'est que les termites ont déjà commencé à grignoter le cellulose à l'intérieur. Autre signe indicateur, si vos portes et fenêtres s'ouvrent et se ferment difficilement, c'est que l'envahisseur est là ! Les déjections des termites permettent d'emprisonner la chaleur et l'humidité. Ainsi le bois gonfle et les huisseries en pâtissent.

Autre symptôme d'un infestation ? L'apparition de cordonnets termites sur les murs, le sol ou sur le bois. Il s'agit de cordons de terre soulevée qui indique la présence d'une galerie créée pour le ravitaillement des insectes. De même, de la sciure au sol ou sur un meuble doit vous alerter. 

Qu'est-ce qui attire les termites ?

La cellulose, voilà ce qu'aiment particulièrement les termites. Problème, ce composé organique est présent dans toute la maison : dans le bois mais aussi dans les murs, le papier ou encore le textile. Les termites apprécient également l'obscurité et l'humidité. On évitera donc d'entreposer des cartons dans un sous-sol par exemple car les termites pourraient s'en délecter. 

Au printemps, les termites ailés quittent la colonie pour en fonder une nouvelle. Pour éviter que celle-ci ne s'installe dans votre maison, prenez garde à ne pas leur offrir un terrain favorable. 

  • Vérifiez que votre toit ne présente pas de tuile cassée,
  • Rangez vos affaires au grenier et au sous-sol dans des boîtes en plastique plutôt qu'en carton, 
  • Traitez les poutres en bois en prévention
  • Eloignez le mobilier en bois des murs
  • Préférer des étagères en métal dans les sous-sols et greniers
  • Réparer immédiatement les fuites qui engendrent de l'humidité

Comment faire un diagnostic ?

Il existe 53 départements recensés comme étant des zones à risques (consultez la carte sur www.termite.com.fr). Dans les régions concernées par la présence de termites, il est obligatoire d'effectuer un diagnostic – valable pour une durée de 6 mois – avant de vendre votre maison et de fournir les documents certifiés par une entreprise spécialisée. Selon les régions et la zone où se trouve le logement, il peut également être imposé de procéder à un diagnostic même si le bien n'est pas à vendre.

Quoiqu'il en soit, au moindre signe, il est impératif de faire contrôler votre habitation afin de mesurer l'ampleur de l'infestation et ses conséquences sur la construction. Pour rechercher un technicien spécialisé et sérieux, adressez-vous à la FCBA. Après examen du bâtiment et des arbres aux abords de la maison, il vous indiquera si un traitement est nécessaire. Il pourra également vous signaler si d'autres insectes xylophages – comme les capricornes – mais dont la lutte n'est pas obligatoire, sont présents. À noter que l'entreprise qui effectuera le traitement n'est pas la même que celle qui procède au diagnostic.

Quel traitement pour se débarrasser des termites ?

Une fois le diagnostic établi, nous vous conseillons de faire appel à un technicien agréé par le CTBA (Centre technique du bois et de l'ameublement) pour traiter correctement votre maison. Il existe divers moyens de lutter contre les nuisibles comme poser des pièges à des endroits stratégiques ou injecter de l'insecticide dans les parquets, les plinthes ou la charpente. Selon les cas, le traitement devra être envisagé sur le long terme afin d'abord d'éliminer les colonies puis de prévenir leur apparition.

Dans le cas d'une copropriété, si des termites sont détectés chez un propriétaires, c'est tout l'immeuble qui devra être passé au peigne fin et traité en conséquence.

Comment éliminer les termites naturellement ?

Il est préférable de laisser des professionnels se charger des traitements lourds. En revanche, vous pouvez également intervenir par des moyens naturels. Ainsi, optez pour :

  • La technique du carton : Près du meuble infesté, déposez des cartons mouillés et attendez que les termites commencent à les dévorer. Éloignez ensuite de la maison les cartons qui ont servi d'appât et brûlez-les.
  • L'exposition au soleil : Les termites détestant la lumière, rien de tel qu'une belle journée d'été pour vous en débarrasser. Sortez vos meubles et orientez les zones infestées en plein soleil. Les nuisibles devraient vite prendre la fuite.
  • L'insecticide naturel : Après avoir détecté tous les trous d'une poutre ou d'un plancher, bouchez-les avec de la cire naturelle. Puis appliquez au pinceau de l'essence de térébenthine. Une fois la zone sèche, terminez par de l'huile essentielle de lavande.
  • Les nématodes : Ces petits parasites (inoffensifs pour la maison) se servent des larves de termites pour pondre leurs œufs. À chaque éclosion, les larves meurent et les nématodes se multiplient et déciment ainsi toute une colonie. Il est possible d'acheter ces petits vers en magasins spécialisés.