Quelles poignées de porte choisir ?

Si sa première fonction est technique, la poignée de porte joue également un rôle décoratif et permet de personnaliser n'importe quelle porte intérieure. Types de poignées existants, styles, finitions…C'est par ici que ça se passe…

Quelles poignées de porte choisir ?
© Kwanchai Khammuean - 123RF

Les différents types de poignées de porte

Il existe quatre types de poignées pour porte intérieure :

  • La poignée de porte béquille à plaque possède une forme allongée et permet une ouverture de haut en bas. Ce système est le plus répandu. De forme rectangulaire,  sa plaque protège la porte des traces de doigt tout en pimpant joliment son aspect.
  • La poignée de porte béquille à rosace offre un large choix de design et convient particulièrement aux portes de style contemporain. La rosace, généralement de forme circulaire, est plus discrète qu'une poignée de porte à plaque.  
  • La poignée de porte à bouton de tirage se décline en différentes formes (œuf, poire, cylindre…). Le bouton peut intégrer un système de fermeture sans clé pouvant être actionné de l'intérieur, afin de condamner l'accès à la pièce (dans le cas des toilettes par exemple).
  • La poignée pour portes coulissantes : ronde, carrée, rectangulaire ou ovale, encastrable ou à relief, elle joue la carte de l'épure et de l'ergonomie.

Les critères pour choisir ses poignées de porte

Avec ou sans clé, avec ou sans bouton de condamnation, le choix de la poignée de porte dépend de la pièce dans laquelle la porte est installée et des besoins des habitants (s'isoler, préserver son intimité, sécuriser une pièce...). Elle peut être :

  • Sans condamnation (poignées de porte à plaque ou rosace non percée) pour le salon, la cuisine.
  • Avec clé pour sécuriser ou bénéficier de plus d'intimité dans le cas d'un bureau ou d'une chambre par exemple.
  • À bouton de condamnation ou de décondamnation, pour verrouiller la porte de l'intérieur pour les toilettes ou la salle de bains. En cas de problème, le système de décondamnation permet de débloquer la serrure, de l'extérieur, à l'aide d'une simple pièce de monnaie.

Quel matériau pour mes poignées de porte ?

Tous les matériaux sont possibles, et  proposés en finition mate, brillante, polie ou brossée. Les plus courantes, les poignées de porte en matière plastique, zamak, aluminium ou bois sont aussi les plus accessibles (à partir de 8 euros la poignée de porte à plaque en métal, sans condamnation). Les poignées plus travaillées, en laiton, bronze, porcelaine, ménagent des ambiances contemporaines, rustiques ou rétro. Elles sont plus onéreuses (à partir de 20 euros pour une poignée en porcelaine avec plaque, sans condamnation).

Installer une nouvelle poignée facilement

Pour poser facilement une nouvelle poignée sans se tromper, il faut d'abord vérifier ses dimensions : vous devez pouvoir tourner la poignée sans rencontrer d'obstacle.

Il faut ensuite mesurer son entraxe, c'est-à-dire l'écart entre les deux trous de fixation qui permettent de visser la plaque. Il existe deux dimensions d'entraxe standard, 165 ou 195 mm. Si la poignée est prévue avec une serrure à clé, l'entraxe standard entre la poignée et le trou de la serrure est de 70 mm.
 

Portes et fenêtres