Déshumidificateur : les conseils pour le choisir

Condensation sur les fenêtres, moisissures, allergies qui ne semblent jamais passer… C'est décidé, il vous faut un déshumidificateur pour votre logement bien trop humide ! Nos conseils pour bien le choisir.

Déshumidificateur : les conseils pour le choisir
© Mariia Boiko - 123RF

Vous le sentez au quotidien, vous le remarquez par la condensation qui se forme constamment sur les fenêtres, vous le voyez même peut-être sur votre thermomètre-hygromètre : le taux d'humidité de votre habitation est bien trop élevé, au-dessus des 60% maximum recommandés, et vous souhaitez acheter un déshumidificateur pour combattre ce problème. Oui mais, devant la pléthore d'options, lequel choisir ?

Le déshumidificateur chimique

Première option à considérer si la taille de la pièce humide à traiter n'est pas trop importante ou si le problème est ponctuel ou modéré : le déshumidificateur chimique, qui se présente sous la forme d'un bac avec des matériaux chimiques comme du gel de silice permettant d'absorber l'humidité et de la transformer en eau. Le bac devra être régulièrement vidé et le gel remplacé tous les 2 mois environ selon l'hygrométrie de la pièce.

Les déshumidificateurs électriques

Pour des problèmes d'humidité plus importants et/ou une surface plus grande à traiter, il faudra alors se tourner vers les déshumidificateurs électriques, beaucoup plus efficaces. Ces appareils se divisent eux-mêmes en deux types de modèles :

  • les déshumidificateurs électriques à condensation ou à compresseur, les plus courants, qui refroidissent l'air humide aspiré pour faire condenser l'humidité. L'eau ainsi formée est collectée dans un bac, et un air plus sec est ensuite réintroduit dans la pièce.
  • les déshumidificateurs électriques à absorption, qui aspirent l'air humide vers un matériau absorbant comme du gel de silice. L'eau sera quand à elle rejetée vers un bac. Ce type d'appareil fonctionnera le mieux dans des pièces humides non chauffées comme une cave par exemple.

Les critères pour choisir son déshumidificateur électrique

Si votre choix se porte sur un déshumidificateur électrique, il faudra prendre en compte plusieurs critères pour sélectionner le modèle le plus adapté à vos besoins :

La capacité d'extraction

Elle représente le nombre de litres d'eau que le déshumidificateur peut extraire sur une durée fixe (généralement un jour). Vous devrez la choisir en fonction de la surface de la pièce ou du logement à traiter, c'est-à-dire du volume d'air total à traiter, et du taux d'hygrométrie plus ou moins important. Une capacité située entre 10 et 30 litres d'eau par jour sera généralement suffisante pour des pièces et des logements de taille moyenne. Bon à savoir : la surface en mètres carrés indiquée sur les produits est calculée avec un plafond à hauteur standard de 2,50 m. Calculez plutôt le volume de votre pièce si la hauteur de votre plafond est différente.

Le système d'évacuation 

Si les déshumidificateurs électriques sont généralement dotés d'un bac qui devra être vidé régulièrement, certains modèles peuvent être reliés à une évacuation extérieure, avec un tuyau et une pompe de relevage. Pratique mais un peu fastidieux à mettre en place.

Le niveau sonore

Jetez également un coup d’œil sur les décibels émis par l'appareil, surtout si vous souhaitez placer votre déshumidificateur dans la pièce de vie ou dans une chambre. Un mode nuit plus silencieux pourra d'ailleurs être souhaité.

Les options 

Certaines options pourront enfin faire pencher la balance comme l'hygrostat qui permet de programmer le taux d'humidité souhaité, la fonction sèche-linge qui accélère le temps de séchage du linge, l'arrêt automatique en cas de bac rempli, ou encore différentes vitesses de ventilation à choisir en fonction des besoins et du moment de la journée.