Parquet noir : ce qu'il faut savoir avant de l'adopter

Peu commun et raffiné, le parquet noir serait-il en passe de devenir un incontournable dans nos intérieurs ? Longtemps boudé car jugé responsable d'assombrir les pièces, il semble aujourd'hui plébiscité tant par les architectes d'intérieur que par les fabricants. Quelles sont les bonnes questions à se poser avant d'oser le parquet noir chez soi ? On fait le point.

Parquet noir : ce qu'il faut savoir avant de l'adopter
© Leroy Merlin

Contrairement aux idées reçues, un sol foncé ne donne pas la sensation de réduire les espaces, au contraire ! Dans une pièce de vie, un couloir ou encore une entrée, il crée le parfait mix entre contemporanéité et profondeur. Chic et intemporel, il se prête cependant assez peu à l'association de couleurs. Pour éviter toute fausse note, on se tourne au maximum vers les idées déco les plus sobres.

Avantages et inconvénients du parquet noir

Le noir dans toutes ses nuances joue la carte du revêtement de sol de caractère. Moderne, cosy, parfois même graphique, il possède de belles qualités lorsqu'on l'adopte chez soi sous la forme de parquet. On l'apprécie d'abord pour son côté indémodable et un brin tape-à-l'œil car assez rare. Idéal pour contraster avec des murs clairs, il a l'avantage de se marier à plusieurs styles déco : industriel, design ou encore bohème. S'il est idéal pour donner le sentiment d'une pièce plus grande, il se révèle aussi parfait pour délimiter avec élégance deux espaces (comme la salle à manger de la cuisine ou l'entrée de la pièce à vivre).
Attention, il faut également prendre en compte les points négatifs du parquet noir avant de vous lancer. Côté inconvénients, impossible de passer à côté des micro-rayures très visibles. Évitez pour cela de trop déplacer les meubles ou les chaises afin d'épargner votre beau parquet noir de griffures blanches. Notez également que la poussière, les poils d'animaux ou encore les tâches se voient davantage encore sur un parquet foncé. Il vous faudra passer régulièrement l'aspirateur ou la serpillère, ce qui peut, au quotidien, devenir un véritable désagrément.

Avec quels styles marier le parquet noir ?

À l'image du parquet blanc, le parquet noir a tendance à sublimer la décoration autour de lui. Outre son côté chaleureux indéniable, il offre un véritable écrin à nos plus belles pièces, comme cette table en bois brut chinée, ce fauteuil en velours jaune moutarde ou encore ce grand buffet blanc laqué aux lignes ultra épurées. Dans la cuisine, il met en valeur du mobilier en bois brut dans un esprit industriel, tandis qu'il se plaît dans le salon au décor minimaliste et contemporain. La chambre au look bohème l'adopte aussi et l'habille d'un magnifique tapis Azilal aux motifs berbères colorés. S'il préfère les ambiances qui mixent peu de coloris, le parquet noir a tout de même la faculté de se plaire dans tous les styles déco.

Comment entretenir du parquet noir ?

Comme n'importe quel revêtement de ce type, le parquet noir demande un soin particulier. Pour un entretien quotidien, vous pouvez passer l'aspirateur à condition d'utiliser une brosse douce afin d'éviter les rayures. Si votre parquet est vitrifié, un peu de vinaigre blanc dilué dans beaucoup d'eau vous permettra de le nettoyer en profondeur. Si au contraire, il est en bois massif, préférez le savon noir, moins abrasif et une serpillère douce bien essorée. Si vous avez opté pour un parquet noir teint, évitez tout contact avec l'eau. Seuls le balai et l'aspirateur sont autorisés. Vous pouvez cependant le nourrir une à deux fois par an avec l'huile noire que vous avez choisie.