Parquet stratifié : le choisir, le poser et l'entretenir

Vous souhaitez offrir un nouveau souffle à vos sols ? Résistant, facile à poser, le parquet stratifié est proposé dans une large variété de décors. Composition, technique, prix... La rédaction vous dit tout.

Parquet stratifié : le choisir, le poser et l'entretenir
© Anna Moskvina - 123RF

Le parquet stratifié,  c'est quoi au juste ?

Même si le terme parquet fait référence à un sol constitué de bois, le parquet stratifié n'est pas un vrai parquet. Composé essentiellement de résine, d'un panneau MDF et d'une couche décorative (feuille de décor), bon marché, il imite l'aspect du bois à la perfection ainsi que toute une galerie de matériaux : ton, carrelage, marbre, pierre... Les finitions qu'il propose sont également très variées (mates, vieillies, vernies…). Résistant, notamment aux rayures, aux chocs et au trafic, il convient à des pièces où le passage est fréquent. Cependant, seuls les modèles traités contre l'humidité peuvent être invités dans la salle de bains et la cuisine, soumises aux projections d'eau et aux variations de température. Enfin, le parquet stratifié est très simple à entretenir grâce à son film de protection : un coup de balai pour la poussière, un coup de serpillière pour les taches et le tour est joué !

Comment poser un parquet stratifié ?

Pour garantir sa bonne tenue dans le temps, votre parquet stratifié doit être posé sur un sol parfaitement plane, sain, sec et propre. Vous pouvez tout à fait l'installer sur un ancien revêtement, comme du carrelage ou un sol vinyle, mais pas sur une moquette (sauf indication du fabricant). Avant la pose, contrôlez d'abord la planéité de votre sol :  les éventuelles irrégularités ne doivent pas excéder 2 mm, si ce n'est pas le cas, poncez ou ragréez le support. Afin d'apporter une isolation thermique et phonique et de préserver votre revêtement de l'humidité, il est également nécessaire de poser un pare-vapeur et une sous-couche avant la mise en place du parquet.
Comme le parquet contrecollé, le parquet stratifié fait partie de la famille des parquets clipsables. Décliné en lames ou en dalles, il s'installe très facilement, en pose flottante, sans clou ni colle :  il suffit d'emboîter les lames/dalles les unes aux autres, et de retirer les languettes qui leur permettent de se verrouiller et de ne plus bouger.

Le parquet stratifié a également l'avantage d'être amovible. Si vous souhaitez changer de revêtement ou si vous déménagez, vous pourrez facilement le retirer sans l'abîmer.

Le prix du parquet stratifié

Le prix du parquet stratifié aggloméré oscille entre 3 euros du m2 (prix d'entrée de gamme des grandes surfaces de bricolage) et 30 euros du m2. Haut-de-gamme des stratifiés, les parquets stratifiés en bois orienté, plus solides et fabriqués à partir de résineux d'Amérique du Nord, sont disponibles de 20 euros du m2 à 50 euros du m2 environ.