Quel sol pour la salle de bains ?

Dur, dur de s'y retrouver tant le choix de revêtements de sol est vaste côté salle de bains. Grâce à nos conseils avisés, enrichis d'une sélection pointue, voyez comment trouver LE sol parfait pour votre salle de bains.

Quel sol pour la salle de bains ?
© Chastity Cortijo/Phil Hearing/Filios Sazeides, via Unsplash

Pièce d'eau un peu spécifique, la salle de bains ne peut accueillir n'importe quel revêtement de sol, mais ce n'est pas une raison pour se cantonner à un seul style ou opter pour un modèle qui ne vous plaît pas plus que ça. Et vous avez de la chance, grâce à des produits de plus en plus résistants – même dans les pièces humides – plusieurs options s'offrent désormais à vous. 

Du carrelage dans la salle de bains

Petit chouchou des salles de bains et pour cause, il est ultra résistant, notamment aux taches, aux chocs et à l'humidité, et très facile d'entretien, le carrelage vous accompagnera pendant des années. Avant votre achat, vérifiez bien la norme de résistance à la glissance pieds nus, indiquée par la lettre A (très résistant), B (résistant) et C (moins résistant). Côté style, vous pourrez opter pour le grès cérame pleine masse ou émaillé, pour une mosaïque, des carreaux de ciment ou pour un carrelage imitation bois ou béton plus vrai que nature. Les couleurs et les finitions ne manquent pas !

Du parquet dans la salle de bains 

Et oui, le bois a lui aussi sa place dans la salle de bains, à condition de choisir une essence résistante à l'humidité comme le teck, le bambou ou le merbau par exemple. Les joints devront être parfaitement réalisés et, si vous optez pour un parquet brut, veillez à le huiler ou le vitrifier après sa pose.

Un sol en PVC dans la salle de bains 

Disponible en rouleau, ou en lames ou dalles à clipser ou à coller, le sol en PVC convient parfaitement aux pièces humides, surtout lorsqu'il offre une surface anti-dérapante. Facile à poser et peu onéreux, il imite également à la perfection de nombreux matériaux (bois, béton, carrelage...).