Quelle crédence pour une cuisine blanche ?

La cuisine blanche présente de nombreux avantages : élégante, intemporelle, lumineuse… Elle s'intègre dans tous types d'intérieurs, à conditions de l'égayer un peu avec quelques éléments colorés et texturés. La crédence est alors un bon moyen de dynamiser des façades immaculées.

Quelle crédence pour une cuisine blanche ?
© Elodie Rothan

Le choix d'une cuisine blanche est souvent plus un choix de raison qu'une véritable expression de notre goût ou de nos envies. Indémodable, passe-partout, claire, elle est idéale pour les petites surfaces car elle donne une impression d'espace. Mais, il faut bien l'avouer, elle manque d'originalité. On mise alors sur une crédence de couleur, à motifs ou en relief pour apporter de la profondeur aux façades blanches.

Une crédence haute en couleurs

Par opposition au blanc, la couleur est la première chose à laquelle on pense lorsqu'on souhaite briser la monotonie. Dans ce cas, il est facile de jouer la carte d'une crédence noire, façon granit ou encore carreaux de métro version black.

Il est également possible de donner à votre cuisine un look rétro avec une crédence aux nuances pastel ou acidulées : jaune citron, vert menthe, bleu glacier ou encore rose poudrée.

Le blanc permet toutes les combinaisons de coloris possibles. Et pourquoi pas une crédence façon tadelakt terracotta ou encore inspiration zelliges vert émeraude pour une invitation au voyage ?

Une crédence qui mise sur les motifs

Si la couleur joue un rôle crucial pour contraster avec des éléments blancs, les imprimés sont également un moyen sûr d'apporter de l'originalité. L'incontournable carreau de ciment – ou imitation, plus facile à entretenir – est un revêtement de crédence parfait. À motifs variés à la manière d'un patchwork ou répétitifs à impression étoilée par exemple, il confère un style campagne, ancien ou nordique à votre cuisine, surtout lorsqu'il est associé à un plan de travail en bois.

Autre tendance, le terrazzo ou granito. Ce ciment tacheté d'inclusions de marbre coloré et de pierre naturelle confère à votre cuisine un look vintage et vous plonge dans l'Italie des années 50.

Les imprimés géométriques représentent de leur côté une alternative idéale pour habiller votre crédence. Déclinés dans une multitude de teinte et de motifs, ils se présentent sous forme de carrelage ou encore de plaques adhésives.

Enfin, les azulejos – traditionnels carreaux portugais vernissés – ont le vent en poupe. Il faut dire qu'ils offrent d'infinies possibilités : dessins naïfs, motifs floraux, rosaces… à vous de choisir !

Une crédence tout en texture

Dernière option pour contre-balancer une cuisine "trop" blanche : le jeu de matières. Le petit carrelage façon mosaïque émaillée, ultra brillante, qui joue sur le relief et la lumière se marie à merveille avec des façades et un plan de travail laqué blanc. Les zelliges seront également une option à considérer pour apporter de la brillance à votre cuisine.

Le parement de pierre naturelle, le granit, le marbre ou encore le quartz confèreront quant à eux un look ultra contemporain au lieu.

De son côté, le bois ou le mélaminé imitation bois, qu'il soit miellé ou façon chêne brun, mettra le blanc en lumière tout en donnant un esprit cosy à votre cuisine.

De plus en plus utilisées, les plaques de métal (inox ou alu) apportent une touche design ou industrielle à la pièce. Brossé, patiné, martelé voire même effet rouillé, le métal se décline aujourd'hui à travers des finitions diverses et variées.

Bon à savoir : Si vous souhaitez poser une crédence qui n'engage pas forcément de travaux (carrelage, inox, panneau mélaminé, parement de pierre…), optez pour la solution adhésive. Sous forme de plaques ou en rouleaux, les crédences autocollantes imitent aussi bien des carreaux de ciment que des carreaux de métro biseautés, des impressions terrazzo ou encore bois. Pensez-y !

Matériaux et revêtements de cuisine