Comment choisir le carrelage de sa cuisine ?

Du sol aux murs sans oublier la crédence et le plan de travail, votre cuisine mérite un carrelage adapté à l'usage que vous en faites et à vos envies déco. Quel carrelage choisir pour mettre en valeur votre cuisine ? Nos réponses.

Comment choisir le carrelage de sa cuisine ?
© Creatv Eight via Unsplash

Eclaboussures, tâches, usure, humidité, condensation, chutes d'ustensiles... Pièce technique par excellence, la cuisine nécessite un revêtement mural et de sol à l'épreuve du quotidien. Résistant, durable, facile d'entretien, étanche et sain, le carrelage n'a que des avantages et c'est pourquoi on l'adopte très souvent côté cuisine. Quels matériaux préférer et quels critères prendre en compte ? Voici de quoi faire le bon choix. 

Quels matériaux pour le carrelage de la cuisine ?

Avant de choisir le carrelage de votre future cuisine, tour d'horizon des possibilités du marché : 

  • le grès plutôt cérame qu'émaillé, bon rapport qualité-prix, très résistant, il fait partie de ces carrelages universels qui peuvent être posés au sol comme au mur et il imite à merveille bois, béton, marbre et pierre, 
  • la faïence, facile à entretenir mais plus fragile, elle est un allié de choix pour la crédence, 
  • les carreaux en terre, style tommettes et carreaux de ciment, simples à poser, ils doivent être traités hydrofuge et oléofuge, 
  • la pierre naturelle, aussi appelée travertin, poreuse, elle demande quelques précautions d'entretien, beaucoup de cachet. 

Si vous décidez de carreler votre cuisine vous-même, veillez à prendre en compte la difficulté de pose avant d'arrêter votre choix.

Quelles normes pour le carrelage de cuisine ?

Pour que votre carrelage de cuisine vous donne entière satisfaction et pour longtemps, il y a certains critères à prendre en compte : 

  • la norme PEI, classée de 1 à 5, elle se focalise sur la résistance aux passages, selon leur fréquence.
  • la norme de résistance à la glissance R, elle va de R9 à R13 (le plus résistant) pour les pieds chaussés et ABC pour pieds nus (A correspondant à une adhérence moyenne et C à une adhérence élevée).
  • la norme de résistance à la rayure échelle de MOHS, classé de 1 à 4, le matériau est facilement rayable, à 5/6 la résistance à la rayure est correcte, à 7/8 la résistance à la rayure est bonne et à 9/10 la résistance à la rayure est très bonne.
  • la certification UPEC, indique la performance globale (résistance à l'usure, au poinçonnement, tenue à l'eau et aux agents chimiques), chaque lettre est suivie d'un chiffre situé entre 1 pour les moins résistants et 4 pour les plus résistants.

Quel carrelage au sol de la cuisine ?

Maintenant que les normes en vigueur n'ont plus de secret pour vous, il faut partir à la pêche aux idées de carrelages de cuisine et elles ne manquent pas. Quelle que soit l'ambiance que vous souhaitez créer dans votre cuisine, il existe un carrelage capable de la sublimer. Fan d'atmosphère contemporaine ? Optez pour un carrelage gris, une valeur sûre qui va avec tout. Imitation béton ciré, le carrelage de cuisine parfait l'ambiance industrielle. Envie de faire le plein de chaleur et d'authenticité ? Privilégiez un carrelage à l'aspect parquet. Clin d'œil aux cuisines anciennes, les carreaux de ciment dynamisent le sol de cette pièce de leurs motifs graphiques et colorés. Aussi, sachez que vous pouvez délimiter l'îlot central du reste de la pièce en mixant deux types de carrelages différents.

© Leroy Merlin

Quel carrelage mural en cuisine ?

Pour ce qui est du carrelage mural, là encore la cuisine peut tout se permettre (ou presque). Si l'indémodable carrelage métro n'a pas dit son dernier mot, il a délaissé les joints immaculés pour des noirs, façon labo de chimie. Tendance, le carrelage hexagonal, uni ou bicolore, a lui aussi le vent en poupe dans les cuisines en mal de style. Et pour harmoniser la décoration de la cuisine, pourquoi ne pas miser sur un seul et même revêtement au sol comme sur les murs ?

© IKEA

Quel carrelage en crédence côté cuisine ?

Carreaux de ciment, zelliges, dalles de carrelage effet marbré, mosaïques, écailles... il y a l'embarras du choix pour mettre en valeur la crédence de cuisine avec du carrelage. L'important étant qu'il ne jure pas avec les autres revêtements de la pièce.

Quel carrelage sur le plan de travail en cuisine ?

Outre le sol, les murs et la crédence, sachez qu'il est aussi tout à fait possible d'utiliser du carrelage en guise de plan de travail, voire d'en recouvrir un qui aurait vécu. Capables de résister aux températures les plus élevées, le grès et la céramique sont à privilégier. A contrario de la faïence, bien trop fragile pour être invitée sur le plan de travail de la cuisine. Et afin d'éviter que les joints poreux du carrelage ne finissent tachés ou encrassés, optez plutôt pour des carreaux grand format, vous nous remercierez.

Quel carrelage pour une cuisine moderne ?

Vous êtes à la recherche d'un carrelage capable de moderniser votre cuisine ? Au sol, privilégiez les carreaux de grande taille qui donneront un style plus épuré. Préférez les carrelages en noir, blanc ou gris qui auront l'avantage d'être intemporel. Vous pouvez aussi miser sur un mariage graphique de plusieurs couleurs ou adopter les carreaux de ciment avec motifs géométriques en clair-obscur, idéalement.

Quel carrelage dans une cuisine vintage ?

D'inspiration rétro, votre cuisine mérite un carrelage capable de matcher avec son style, sans fausse note. Pour ce faire, vous pouvez partir sur un sol en tomettes, des carreaux de ciment aux motifs plus marqués et colorés - fleurs, rosaces, plaques victoriennes - ou un carrelage damier, comme à cabochons