Crédence en carreaux de ciment : les clés pour bien la choisir

Indispensable pour protéger le mur des projections d'aliments et des tâches de gras, la crédence se pose derrière le plan de travail et la plaque de cuisson. Très tendance, les carreaux de ciment peuvent également servir de revêtement à votre crédence. L'idée vous tente ? Petit tour d'horizon de l'utilisation des carreaux de ciment comme crédence.

Crédence en carreaux de ciment : les clés pour bien la choisir
© Cécile Debise /Journal Des Femmes

Depuis plusieurs années, les carreaux de ciment ont investi nos intérieurs et cette tendance ne semble pas prête de disparaître. Au sol – dans une entrée, une salle de bains ou encore dans une cuisine – on les retrouve également sur les murs, voire même en crédence. Il faut dire qu'avec leurs impressions et coloris divers et variés, vous trouverez à coup sûr la déco qu'il vous faut. Avant de vous lancer, voici un petit guide pratique pour ne rien laisser au hasard : avantages, inconvénients, pose, entretien, alternatives... On vous dit tout !

Les avantages d'une crédence en carreaux de ciment

L'un des principaux avantages des carreaux de ciment concerne son esthétique et son large choix. Motifs géométriques, arabesques, imprimés d'inspiration oriental, rosaces ou encore trompe-l'œil se déclinent dans des tons vitaminés, en version noir et blanc ou encore en teintes douces et pastel pour s'adapter à un maximum de styles. En plus de leur grande diversité, ils offrent un cachet inégalable à votre intérieur. Il en va de même pour une crédence.

Autre atout, leur solidité et leur durabilité. Issus d'un procédé de fabrication artisanale, ils sont plus robustes que le carrelage en céramique et peuvent vous accompagner des dizaines d'années, à conditions qu'ils soient bien entretenus.

Les inconvénients d'une crédence en carreaux de ciment

Si vous optez pour le charme et l'authenticité des véritables carreaux de ciment, et non une imitation en céramique, sachez qu'ils ne possèdent pas que des avantages... à commencer par leur prix ! Comptez en moyenne 5 euros pour un carreau de 20 x 20 cm et environ 150 à 160 euros du m² hors pose, sachant qu'un professionnel spécialisé dans les carreaux de ciment est recommandé.

Autres bémols, l''hygiène et l'entretien. En effet, contrairement au carrelage en céramique, le carreau de ciment est poreux. Il est donc plus difficile à nettoyer pour conserver une crédence propre et saine. À noter qu'au moment de la pose, un traitement hydrofuge et imperméabilisant est appliqué afin de protéger le revêtement, notamment des taches. Les carreaux de ciment sont en effet sensibles aux produits acides et au calcaire. Il est donc préférable d'éviter l'utilisation du vinaigre blanc par exemple. On optera plutôt pour un corps gras comme le savon de Marseille ou le savon noir liquide. À rincer après nettoyage.

Comment poser une crédence en carreaux de ciment ?

Si vous souhaitez vous lancer seul dans la pose des carreaux de ciment, commencez toujours par réaliser le dessin désiré en amont, avant de fixer vos carreaux. Pensez également à mixer les carreaux de plusieurs cartons afin d'uniformiser l'ensemble. En effet, il existe toujours des différences de nuances et de bains entre les lots de carreaux.

Deux types de poses sont possibles :

  • en appliquant sur le mur de la barbotine
  • en appliquant sur le mur un mortier colle

Dans les deux cas, humidifiez le dos de vos carreaux de ciment avant de les coller.

Enfin, les carreaux de ciment se posent avec du joint marbrier, c'est à dire très fin. Réalisé avec un ciment blanc ou gris, il est important de l'appliquer par petites touches, en évitant au maximum de déborder sur le carreau. Si c'est le cas, nettoyez rapidement à l'aide d'une éponge humide.

Après le séchage, enlevez les traces de laitance de ciment (voile blanc) avec une éponge humide ou un produit spécial. S'il reste des traces, poncez vos carreaux avec un papier de verre fin. Enfin, traitez votre crédence avec un produit hydrofugeant et oléofigeant. Vous pouvez terminer avec une fine couche de cire protectrice.

Quelles alternatives aux carreaux de ciment ?

Malgré leur authenticité et leur esthétique, les carreaux de ciment présentent beaucoup de contraintes. Vous pouvez donc vous orienter vers des matériaux moins "compliqués" comme le carrelage en céramique qui propose des motifs similaires aux carreaux de ciment, mais nécessitent beaucoup moins d'entretien.

Autre alternative, les revêtements adhésifs en PVC qui imitent parfaitement les impressions de carreaux de ciment. Pratique à poser, ils sont moins durables dans le temps mais également beaucoup moins onéreux. Vous pouvez ainsi changer de déco plus facilement.