Crédence en carrelage : bien la choisir et la poser

Le carrelage est l'un des revêtements les plus apprécié pour la crédence. Facile d'entretien, il offre une multitude de décors et peut ainsi s'adapter à toutes les ambiances. Quant à la pose, elle ne nécessite pas obligatoirement l'intervention d'un professionnel. Zoom sur le carrelage, l'incontournable des crédences.

Crédence en carrelage : bien la choisir et la poser
© sonjachnyj - 123RF

Qu'il soit en faïence, terre cuite émaillée, céramique ou encore grès cérame, le carrelage se conjugue à tous les styles. De sa forme carrée basique, aux petits carreaux façon zelliges, en passant par le célèbre carreau de métro ou le très tendance carreau hexagonal, le carrelage n'a jamais eu autant la cote dans la cuisine. Posé en crédence, il est aujourd'hui bien loin de l'image vieillotte et traditionnelle. On le choisit pour sa modernité et son design toujours plus inventif. Imitation bois, marbre, béton, ardoise ou encore métal... le carrelage joue les caméléons et s'invite dans toutes les cuisines.

Les avantages de la crédence en carrelage

Outre sa large palette de formes, matières, coloris et motifs, le carrelage possède de nombreux avantages. Ultra résistant, il ne craint ni la chaleur, ni l'humidité. Il est également réputé pour sa durabilité dans le temps. Le carrelage est en effet très solide et supporte aussi bien les chocs, que les taches ou encore les produits d'entretien.

Autre intérêt au carrelage comme crédence : sa facilité d'entretien. Aucune contre-indication pour nettoyer les projections d'aliments et les taches de gras. Du vinaigre blanc, en passant par le liquide vaisselle ou du détergent, le carrelage ne craint rien !

Sa pose est également très simple à réaliser. D'autant plus qu'il existe aujourd'hui des plaques de carrelage maxi format afin de limiter les joints, ou encore les carreaux rectifiés (c'est à dire recoupés et dont l'arête est saillante) qui nécessitent des joints plus fins que les carreaux aux bords retombants traditionnels.

Enfin, dernier atout, et non des moindres : son prix. À partir de 20 euros le m², le carrelage est le revêtement le moins coûteux.

L'inconvénient de la crédence en carrelage

Si le carrelage affiche de nombreux points forts, il est tout de même important de signaler son principal et certainement seul inconvénient : le nettoyage de ses joints. L'entretien, certes très pratique concernant les carreaux, l'est en revanche moins pour les joints. Ils ont en effet tendance à s'encrasser avec le temps.

La pose d'une crédence en carrelage

Nul besoin d'être un expert en bricolage pour poser une crédence en carrelage. Ce revêtement est mutli-supports et s'adapte à toutes les parois. Si vous souhaitez recouvrir d'anciens carreaux par de nouveaux, rien de plus simple ! Il vous suffit simplement d'appliquer une sous-couche d'accroche avant de poser la colle à carrelage.

Attention toutefois si vous vous lancez dans la pose d'un carrelage hexagonal, d'un carrelage de métro ou de petits carreaux de mosaïque, les joints à réaliser sont beaucoup plus nombreux (notamment pour le carrelage hexagonal et la mosaïque) et doivent être très fins (environ 2 mm) pour un rendu impeccable.

Matériaux et revêtements de cuisine