Variateur de lumière : fonctionnement, choix, installation

Idéal pour créer différentes ambiances dans une même pièce, le variateur de lumière permet de régler l'intensité de votre éclairage d'un simple geste. En fonction de vos besoins, passez d'une lumière vive à une atmosphère plus tamisée en appuyant sur le variateur. Facile à installer, il est une bonne alternative à l'interrupteur classique.

Variateur de lumière : fonctionnement, choix, installation
© agencyby -123RF

Parce qu'on ne souhaite pas forcément recevoir le même éclairage quand on dîne dans la salle à manger et quand on bouquine dans le canapé, le variateur de lumière permet de jouer sur la puissance de l'ampoule. Particulièrement utile dans les pièces de vie, il est également très pratique dans une chambre d'enfant au moment du coucher par exemple où il fonctionne telle une veilleuse.

Variateur de lumière : Installation et fonctionnement

Le variateur de lumière existe depuis longtemps. Il était principalement utilisé sur les lampes d'ambiance et les halogènes. Aujourd'hui, on le retrouve sur de nombreux interrupteurs muraux. Son principe : équipé d'une molette qui permet de baisser et augmenter l'intensité de la lumière, le variateur agit directement sur le courant en modulant le voltage de l'électricité reçu par l'ampoule.

L'installation du variateur de lumière est simple : après avoir coupé l'électricité, il suffit de connecter les fils électriques de votre installation aux fils électriques du variateur à l'aide d'un domino. Vous pouvez également choisir de remplacer un interrupteur normal par un variateur.

Les différents types de variateurs de lumière

Si le modèle le plus courant est le variateur que l'on retrouve sur le fil des lampes sur pied, les variateurs de lumière muraux se déclinent quant à eux dans plusieurs versions.

  • Le variateur doté d'un bouton que l'on tourne pour allumer, éteindre et régler l'intensité de la lumière.
  • Le variateur double qui permet d'un côté d'allumer et d'éteindre l'ampoule, de l'autre de moduler l'éclairage par simple pression pour passer d'une ambiance à l'autre.
  • Le variateur tactile qui joue avec la lumière en effleurant légèrement l'interrupteur.
  • Le variateur à infrarouge que l'on dirige depuis la télécommande de la télévision ou du lecteur DVD.
  • Le variateur sans fil qui, grâce à la domotique, peut programmer l'éclairage de votre maison à distance depuis votre smartphone.

Variateur de lumière : quelles ampoules choisir ?

À l'origine, l'installation d'un variateur de lumière nécessitait forcément d'utiliser une ampoule halogène ou une ampoule à incandescence. Et pour cause, elles offrent chacune une grande variation d'intensité. Un choix qui n'est cependant pas très écologique car énergivore.

Rassurez-vous, il existe des ampoules basse consommation compatibles avec les variateurs de lumière. Si pendant longtemps, les Led et les ampoules fluocompactes n'étaient pas adaptées aux variateurs, la plupart sont aujourd'hui compatibles. Il faut tout simplement vérifier que la caractéristique "graduable" ou "dimmable" soit mentionnée sur l'emballage.

Attention toutefois car certains variateurs ne commandent que certains types d'ampoules. Heureusement, il existe des variateurs universels qui offrent davantage de possibilités.

Bon à savoir : si le variateur de lumière permet de faire de petites économies d'énergie en baissant l'intensité de l'éclairage, notez que les variateurs muraux, sans interrupteur, continuent quant à eux de consommer de l'électricité même lorsque l'ampoule est éteinte.

Autour du même sujet

Eclairage de la maison