Tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée bio-éthanol

Vous rêvez d'une belle flambée dans votre salon pour le rendre encore plus cosy mais impossible d'y installer une cheminée ? Vous voudrez alors peut-être opter pour une cheminée bio-éthanol, qui trouvera facilement sa place chez vous. Zoom sur ses avantages et ses inconvénients.

Tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée bio-éthanol
© Maruna Skoropadska - 123RF

Quand vient l'hiver, vous n'y pouvez rien, vous pensez sans cesse à un joli feu de cheminée qui vous permettrait non seulement de réchauffer vos doigts de pied mais aussi de rehausser l'ambiance cocooning de votre salon. Oui mais voilà, impossible d'installer une cheminée classique chez vous — ou flemme énorme de vous occuper du ramonage et de l'achat des bûches. 
La solution déco se trouve peut-être dans une cheminée bio-éthanol. Si ce type de cheminée très particulier ne permettra pas de chauffer efficacement une pièce et s'utilisera simplement en chauffage d'appoint, il apportera forcément une touche cosy dans votre pièce de vie ou dans votre chambre.

Comment fonctionne une cheminée au bio-éthanol ?

Composée d'un brûleur qui créera la flamme tant attendue et d'un réservoir plus ou moins important rempli de combustible (ici le bio-éthanol), la cheminée au bio-éthanol pourra être installée où vous le souhaitez chez vous, et ne nécessitera aucun entretien. Vous devrez simplement allumer le brûleur à l'aide d'une grande allumette ou d'un briquet au long bec. Certains modèles proposent même un allumage automatique.
Quant au bio-éthanol, s'il est bel et bien produit à partir de produits naturels, en l'occurrence la betterave ou des céréales, distillés, il ne peut néanmoins pas être considéré comme "bio" dans la mesure où il provient d'agricultures souvent intensives et sa transformation requiert une dépense énergétique importante.

Quelle cheminée bio-éthanol choisir ?

Parce qu'elle a clairement le vent en poupe, la cheminée bio-éthanol se présente désormais sous plusieurs formes parmi lesquelles vous choisirez celle qui convient le plus à votre utilisation et à l'espace disponible.

  • On trouve ainsi des cheminées bio-éthanol à poser que vous pourrez installer directement sur le sol pour les plus grands modèles ou placer sur une table ou un meuble d'appoint pour les plus petits. Certains modèles permettent même une utilisation en extérieur pour des soirées estivales chaleureuses à souhait sur votre terrasse ou dans votre jardin.
  • Si vous préférez une installation en hauteur, optez pour une cheminée bio-éthanol murale, que vous devrez simplement accrocher sur un support qui l'isolera du mur en toute sécurité.
  • Pour un look plus vrai que nature, vous pouvez aussi miser sur une cheminée bio-éthanol encastrable, pour laquelle vous devrez cependant réaliser un coffrage.
  • Vous trouverez même des foyers suspendus au bio-éthanol qui n'ont rien à envier aux poêles design.

Côté habillage, les fabricants se font et nous font clairement plaisir avec des modèles de plus en plus déco, aux lignes sobres, qui s'intégreront sans peine au style de votre pièce. 

Le prix d'une cheminée bio-éthanol

Le prix variera évidemment en fonction de la taille et du design du modèle mais sachez qu'une cheminée bio-éthanol coûtera environ 40 euros en entrée de gamme et jusqu'à plus de 1000 euros pour les modèles les plus travaillés. Comptez environ 300 euros pour un joli modèle de taille moyenne.
Il faudra également prendre en compte le coût du bio-éthanol, qui s'élève à 2 euros le litre environ. Avec une consommation située en moyenne autour des 0,6 litre par heure, la facture peut rapidement devenir salée !

Quels sont les dangers ?

Comme avec un feu classique, vous devrez faire attention à ne pas placer votre cheminée bio-éthanol à proximité de rideaux et tout autre objet facilement inflammable. 
Il faudra de plus impérativement l'installer dans une pièce assez grande, d'au moins 10 m2, et bien ventilée, pour que la combustion de l'éthanol ne libère pas de monoxyde de carbone, potentiellement dangereux et même mortel. 
Nous vous conseillons d'ailleurs de choisir une cheminée bio-éthanol répondant à la norme D35-386, qui limite l'autonomie de l'appareil à 3 heures et son fonctionnement à 6 heures par jour.
Enfin, sélectionnez toujours un combustible adapté et rechargez le réservoir lorsque le brûleur est froid.