Verrière cuisine : 55 idées pour l'adopter dans son intérieur

La verrière de cuisine permet d'apporter lumière et sensation d'espace aux pièces intérieures, tout en les cloisonnant avec style. Quel modèle choisir ? Comment l'installer ? À quel prix ? Réponses avec conseils et images d'inspiration.

Verrière cuisine : 55 idées pour l'adopter dans son intérieur
© Elodie Rothan

La verrière intérieure n'est ni une véranda, ni une baie vitrée. Grâce à sa structure, elle permet de créer une séparation entre deux pièces sans pour autant les cloisonner. Alors qu'il y a une dizaine d'années, la mode était au style loft et au "tout ouvert" dans l'intérieur, la tendance est aujourd'hui aux espaces modulables et évolutifs. La verrière d'intérieur façon atelier permet de séparer physiquement les pièces, tout en donnant visuellement une impression d'espace grâce au vitrage qui laisse passer la lumière. Elle s'installe principalement en séparation dans la cuisine mais trouve aussi sa place de la chambre au salon en passant par la salle de bains. Voici en images des verrières inspirantes, pleines de style et des conseils pour la choisir, l'installer et à quel coût.

Quels sont les avantages d'une verrière de cuisine ?

Très tendances, les verrières d'intérieur constituent une solution efficace pour diviser l'espace tout en laissant passer la lumière, sans perdre la surface qu'induirait une cloison. Dans le cas d'une cuisine ouverte, elles ont également l'avantage d'offrir une certaine intimité au moment de la préparation des repas, en permettant à l'hôte/l'hôtesse de garder un œil sur la pièce à vivre. Et puis, avec elles, le séjour et la salle à manger sont préservés des odeurs et du bruit. Déclinées dans une large variété de styles, industrielles, nordiques ou rétro, elles ont l'art de rendre notre home sweet home à la fois plus fonctionnel et plus déco !

Le cas de la verrière de cuisine coulissante

Coulissante, la verrière peut aussi devenir une porte et cloison modulable et originale. La cuisine pourra ainsi être ouverte ou fermée selon les besoins de convivialité, sur la totalité de la hauteur ou simplement en version fenêtre d'atelier. Vous pourrez par exemple remplacer la porte de la cuisine par une verrière coulissante pour lier les deux espaces sans trop en dévoiler. 

À noter cependant qu'au niveau isolation phonique, une verrière est moins efficace qu'un mur et il vaut mieux choisir une verrière double vitrage.

© Lapeyre

Quel matériau de verrière de cuisine choisir pour quel style ?

La bonne nouvelle, c'est que l'on n'a pas besoin d'avoir un intérieur au look particulier pour pouvoir bénéficier de l'installation d'une verrière. En revanche, il est important de choisir des matériaux qui correspondent à sa décoration. On n'optera surtout pas pour quelque chose d'ultra moderne si son salon est l'archétype même du style rustique ! 

  • Ainsi, les verrières sont souvent en acier ou en aluminium. Ces deux éléments seront parfaits si l'on a choisi une décoration de style industriel. Ils pourront également donner un côté "atelier" à la pièce.
  • Si on suit plutôt les tendances de la déco de charme, plus douce, plus naturelle, on a la possibilité de choisir une verrière en bois. Couleurs et mesures sont ensuite à déterminer avec l'artisan que l'on a choisi. Faire le choix de passer par une entreprise spécialisée garantit un résultat optimal et surtout, aucun problème d'isolation.
  • Après la tendance des verrières façon atelier d'artiste avec des plaques de verres verticales, la tendance est aux verrières constituées de carreaux de forme carrée.

Zoom sur la verrière en bois, nouvelle tendance 

Parmi les dernières tendances en matière de déco, la verrière en bois serait-elle en passe de concurrencer la verrière originelle, en métal ? C'est bien possible ! Très facile à personnaliser, la verrière en bois se plie à toutes vos envies : verrière en bois blanc, verrière en bois noir, verrière en bois clair, verrière avec ou verrière sans vitre... Il y a l'embarras du choix. Verrière en bois sur-mesure, achetée prête à poser dans le commerce - verrière en bois Leroy Merlin ou verrière en bois Castorama - verrière en bois en kit ou faite maison, la verrière en bois est partout ! Et sachez qu'il est aussi possible de fabriquer une verrière en bois et verre ou en bois et plexiglas, sans difficulté. A la recherche d'inspirations pour l'inviter chez vous ? Voici de quoi vous aiguiller : 

Quelles sont les possibilités d'une verrière sur-mesure ?

Réalisée par un artisan, la verrière sur-mesure peut être en acier, en aluminium, en bois, adopter un style contemporain, Art déco ou factory. Pour choisir le modèle parfait, il convient de s'interroger sur ses besoins en tenant compte de la configuration de la pièce : vous pourrez opter pour une verrière entièrement vitrée ou agrémentée d'une demi-cloison, pour un modèle à portes fixes, battantes, coulissantes ou en accordéon. La question du vitrage a aussi son importance : verres XS ou XXL, vitrage déstructuré, dépoli ou transparent, à isolation phonique renforcée… bien utile pour réduire la nuisance sonore entre la cuisine, lieu d'activités et de préparation des repas, et la pièce à vivre.

Qu'est-ce qu'une verrière de cuisine prêt-à-poser ?

S'il est préférable de faire appel à un professionnel pour la pose d'une verrière sur-mesure (maçonnerie dans le cas d'un soubassement en briques ou placoplâtre/ installation du cadre/ pose des vitres par un système de parclose…), les verrières en kit constituent une alternative facile à vivre et accessible (à partir de 400 euros environ pour une verrière de 4 vantaux). Proposées par de nombreuses enseignes de bricolage (Leroy Merlin, Castorama, Lapeyre…), ces solutions "prêt-à-poser", se distinguent par deux systèmes de fixation différents : la cloison sur vérins et la cloison sur rails. La première est la plus simple à installer grâce à un procédé qui fixe la cloison par pression, au sol et au plafond (un expédiant idéal pour les locataires !). Quant au système sur rail coulissant, il repose sur le même principe qu'une porte de dressing qui s'ouvre et se ferme de façon latérale, à l'aide d'une structure de fixation vissée au plafond : la verrière peut ainsi devenir porte et cloison modulable à la fois.

© Lapeyre

Quelle hauteur de soubassement pour installer une verrière de cuisine ?

Dans le cas de l'aménagement d'une cuisine, la verrière sur muret, directement inspirée de l'atelier d'artiste, est la plus plébiscitée. Généralement posée sur un soubassement de 85 cm, elle permet de masquer l'espace à hauteur des meubles de cuisine et de dérober au regard ce qui se trouve au-dessus du plan de travail : ustensiles de cuisine, robot, vaisselle. Epure et discrétion à la clé.

Comment installer une verrière ?

Bricoleurs du dimanche, faites-vous aider d'un spécialiste ou faites réaliser les travaux par un professionnel. Si une seule journée est nécessaire pour monter un muret, y poser la verrière et la maintenir au plafond ou pour ouvrir un mur non porteur et y encastrer la verrière, il ne faut pas sous-estimer les travaux. En effet, il faut s'assurer que votre mur n'est pas porteur ou semi-porteur (dans les anciennes constructions, un mur qui n'était pas porteur peut être aujourd'hui considéré comme semi-porteur si l'immeuble s'est stabilisé grâce à ce mur), qu'il n'y a pas de gaine technique avant de casser le mur et que le plafond est à même de recevoir la lourde structure métallique que représente la verrière.

Pour ceux qui souhaiteraient installer une petite cloison verrière sans réaliser de gros travaux, il existe des panneaux avec des vitres en plexi que l'on fixera du sol au plafond sans perçage en utilisant des pieds réglables. C'est donc une option de choix pour les locataires.

Quel est le prix d'une verrière ?

Le coût de la verrière d'intérieur dépend bien sûr de nombreux facteurs : sa taille, les matériaux utilisés, les contraintes liées à son installation, s'il s'agit d'une taille standard ou d'une verrière sur-mesure... Les verrières à poser sont bien entendu moins coûteuses que les modèles personnalisés. 

  • Une verrière fenêtre à poser standard coûtera entre 300 et 600 euros en fonction du nombre de vitrages (de 2 à 6 généralement). 
  • Il faudra compter entre 150 et 1000 euros s'il s'agit d'une verrière cloison avec un soubassement.
  • Pour une verrière sur-mesure comptez de 500 euros à 750 euros le m2 pour un modèle en aluminium, entre 400 euros à 1000 euros le m2 pour un modèle en acier et entre 700 euros et 900 euros le m2 pour une verrière sur-mesure en bois
  • Les portes verrières sont généralement plus coûteuses. Dans le cas d'une création sur-mesure, n'hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les prix, et à envisager différentes options (notamment concernant le choix des matériaux) afin de trouver la verrière qui correspondra le mieux à vos attentes et à votre budget.
  • La création d'une verrière pour séparer une pièce en deux (monter un muret, y installer la verrière, l'accrocher au plafond) ou son installation dans un mur non porteur existant coûte souvent moins cher qu'une verrière dans un mur porteur. En effet, l'ouverture d'un mur porteur, coûtant de 3 000 à 10 000 euros (inclus le coût administratif et la venue d'un ingénieur), est à privilégier uniquement si vous n'avez pas le choix et nécessite une demande à votre copropriété.
Verrière Atelier 4 vitrages - 423 euros © Leroy Merlin

Dans quelle autre pièce utiliser la verrière comme cloison ou porte ?

Elle est généralement utilisée pour remplacer ou créer une cloison. Si son but premier est en effet de séparer un espace en deux pièces distinctes, les possibilités qu'elle offre sont complètement différentes. Là où lumière et chaleur disparaissent lorsque l'on fait construire un mur, la verrière permet de garder ces deux qualités premières. Transparent, le verre de la vitre laisse bien évidemment entrer le soleil et garde la température qu'apporte ce dernier. Ouverte sur la pièce, la verrière permet également de ne pas souffrir de la perte de l'espace que peut apporter une nouvelle cloison. Communicative avec l'extérieur, elle peut même donner l'impression d'avoir agrandi la pièce alors qu'on lui aura apporté un nouveau volume. Idéale pour séparer la cuisine, elle est aussi une alliée de taille dans la suite parentale ou la chambre. 

Elle peut devenir une tête de lit séparant l'espace nuit de l'espace salle de bains. Elle permettra alors d'offrir plus de lumière à la salle de bains en bénéficiant de la fenêtre de la chambre et ajoutera une sensation d'espace. Pour que l'intimité soit respectée, on préférera une verrière occupant seulement la partie supérieure du mur. On pourra également opter pour du verre cathédrale martelé ou des carreaux de verre, plus occultants que du verre totalement transparent.

Dans l'entrée, elle crée un sas lumineux et pratique. Elle pourra alors s'ouvrir sur le salon ou le séjour. Souvent, la verrière permet de gagner des mètres carrés utiles dans un appartement en créant de nouvelles pièces quand elle sert d'élément de décoration dans une maison, où l'espace ne manque pas.

Où acheter une verrière ?

De nombreuses artisans, ferronniers ou serruriers, proposent des modèles et souvent, il est possible de faire réaliser sur-mesure le modèle de verrière de son choix. Des spécialistes proposent aussi différents modèles, de la verrière simple à la verrière coulissante, comme la marque Lapeyre. Mais chez les grandes enseignes du bricolage, telles que Castorama, Leroy Merlin, Brico Dépôt ou Bricorama, vous trouverez aussi de nombreux modèles d'entrée de gamme de bonne facture.

Gros travaux