Tout comprendre grâce au lexique de l'architecte

Dans le cadre d'une construction ou d'une rénovation, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver tant le jargon lié aux travaux peut s'avérer compliqué. Grâce à ce glossaire, vous aurez tout le vocabulaire !

Tout comprendre grâce au lexique de l'architecte
© Daniel McCullough - Unsplash

Des étapes du chantier aux différents corps de métier, sans oublier sigles et réglementations, voici l'abécédaire de l'architecte. A mettre entre toutes les mains ! 

Architecte : personne exerçant la maîtrise d'œuvre, de la conception à la réalisation d'un projet. 

Architecte DPLG : créé en 1914, le titre d'architecte DPLG correspond à l'appellation d'un architecte Diplômé Par Le Gouvernement. 

Bâtiment BBC : il s'agit d'un Bâtiment à Basse Consommation d'énergie ou énergétique. Ce label permet de valider une démarche d'économie d'énergie dans le cadre de projets neuf, de réhabilitation comme de rénovation.

Bureau d'Etude Technique : composée d'ingénieurs, cette entité va calculer les dimensionnements des édifices (murs porteurs, de soutènements et de refends) et le rapport existant entre le béton et les ferraillages à mettre en œuvre. Ce ratio, béton/acier ou ferraillages doit être calculé et optimisé afin que le poids du bâtiment et sa résistance mécanique soit optimum.

CCMI : le Contrat de Construction de Maison Individuelle prévoit toutes les clauses protégeant l'acheteur et identifie clairement toutes les prestations proposées par le constructeur. Il garantit au maître d'ouvrage un projet livré en temps et en heure pour un prix ferme.

Contrat d'architecte : c'est une pièce maîtresse dans le processus de construction. Que ce soit en phase de conception ou au moment de la réalisation des travaux, l'architecte doit avoir un contrat signé. 

DE : désigne un professionnel non habilité à la maîtrise d'œuvre et depuis 2007, le Diplôme d'Etat remplace le diplôme DPLG. 

DE-HMNOP : Habilitation à l'exercice de la Maîtrise d'Œuvre en son Nom Propre, c'est l'équivalent actuel du titre DPLG.

DPE - Diagnostic de Performance Energétique : c'est l'étude d'un bâtiment par l'analyse des composants assurant l'isolation thermique et limitant les déperditions. Il est effectué par un bureau d'étude ou diagnostiqueur, classant le bâtiment de A à G. Le DPE est utilisé afin de valider une construction BBC. 

Entrepreneur : société ou personne en charge de la réalisation des travaux pour lesquels elle est qualifiée sur la base du plan fourni par l'architecte.

Entreprise générale de construction : aussi appelée entreprise tous corps d'état, elle va exercer, avec une compétence reconnue, une ou plusieurs des spécialités de la construction. Elle assure la livraison d'un ouvrage, toutes fonctions et techniques assemblées, conforme et en état d'achèvement pour un prix, avec des performances et dans un délai déterminés par un contrat.

Gros Œuvre ou GO : c'est l'ensemble des phases de construction, soit fondations, murs, planchers et toitures.

Hauteur sous plafond : comme son nom l'indique, c'est la hauteur disponible entre sol et plafond. En moyenne, pour les pièces principales d'un local d'habitation, elle ne devrait jamais être inférieure à 2,20 m.

Hors d'eau : se dit d'un bâtiment dont les ouvrages de couverture, d'étanchéité et de pose des baies extérieures pleines ou vitrées sont achevées. Par exemple, mettre un bâtiment hors d'eau, c'est parvenir au stade de sa construction à partir duquel peut commencer la mise en place des équipements intérieurs et des finitions.

Hors-gel : cela désigne tout élément à l'abri de l'action du gel et des désordres qui en résulteraient. Le Hors-gel est surtout utilisé pour les fondations lorsqu'elles sont protégées par leur garde-au-gel.

Hors-sol : cela désigne tout ouvrage ou partie d'ouvrage situé au-dessus du niveau du sol naturel.

Huisserie : c'est le bâti dormant d'une porte extérieure ou d'une porte de communication intérieure. L'huisserie se compose de deux montants verticaux, ou poteaux, ou jambages, et d'une traverse horizontale, aussi appelée linteau.

Isolation phonique : tout ce qui concerne l'atténuation du bruit perçu dans une habitation. 

Isolation thermique : c'est le moyen de contrôler les déperditions calorifiques d'une habitation. Elle doit être optimisée afin d'éviter de chauffer l'extérieur de votre habitation et ainsi, de réduire les dépenses liées à l'énergie.

Linteau : il s'agit de la partie qui surplombe une fenêtre ou une porte, il en permet le franchissement. Dans l'habitat ancien, il est situé au-dessus des portes d'entrées et pouvait être réalisé en pierre ou en bois. Il pouvait aussi être architecturé comme une voute ou se composait alors de briques rouges.

Loi Carrez : c'est une loi française qui impose au vendeur d'un lot de copropriété d'en mentionner la superficie privative dans tous les documents relatifs à la vente.

Maison passive : se dit d'une maison qui ne consomme que très peu d'énergie.

Maître d'œuvre : c'est la personne qui assiste le maître d'ouvrage dans la réalisation de ses travaux. Il s'agit en général d'un architecte, qui conçoit, précise, dessine le projet du maître d'ouvrage et dirige les travaux.

Maître d'ouvrage : c'est la personne physique ou morale qui passe commande. Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation, d'extension ou construire votre maison ? Vous devenez alors le maître d'ouvrage.

Mitoyenneté : droit de propriété sur ce qui est partagé par deux propriétés. Il peut s'agir d'un mur, d'une clôture, d'une haie, d'un fossé... édifié sur la limite séparative, qui est donc commun à chacune des deux entités. 

MOB - Maison Ossature Bois : cela signifie que l'ensemble des murs porteurs sont constitués de bois.

Moulure : une décoration en façade ou à l'intérieur, réalisée par application suivant un moule.

Mur porteur : c'est un mur destiné à supporter la charpente ainsi que les planchers du bâtiment. Il se détermine par son épaisseur, sa position ou son emplacement et sa composition. En règle générale, l'épaisseur d'un mur porteur se situe entre 10 et 15 cm minimum.

Nu intérieur des murs : c'est une donnée utilisée pour le calcul de la surface de plancher, cela signifie qu'il faut prendre la mesure au bord intérieur du mur.

Ordre de service : document écrit par lequel un maître d'œuvre demande à un entrepreneur de commencer l'exécution de son ouvrage.

PAC - Pompe A Chaleur : par l'intermédiaire d'un circuit d'aérothermie ou de géothermie, ce dispositif permet de transférer de l'énergie thermique d'un milieu à basse température vers un milieu à haute température.

Plan d'exécution : dessiné par l'architecte, le plan d'exécution permet aux entreprises de quantifier clairement leurs matériaux pour la réalisation de devis précis.

Plan de Conception Général : plans détaillés sur l'ensemble des éléments à mettre en œuvre. Eux aussi dessinés par l'architecte en étroite collaboration avec le maître d'ouvrage, ils précisent d'importantes prestations telles que le type de carrelage, le type de peinture et la couleur, les interrupteurs, les fenêtres...

Permis de construire : autorisation d'urbanisme délivrée par la mairie de la commune où se situe le projet. Il concerne les constructions nouvelles, même sans fondation, de plus de 20 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol. Pour les bâtiments existants, des travaux d'extension ainsi que le changement de destination peuvent également être soumis à permis. Les travaux qui ne relèvent pas du permis de construire sont en principe soumis à déclaration préalable de travaux.

Réception : c'est le moment où les éléments mis en œuvre sont remis au maître d'ouvrage. La date de réception des ouvrages est importante, c'est elle qui va déterminer le départ de la garantie de parfait achèvement ainsi que l'assurance décennale des entreprises.

Relevé d'Etat des Lieux - EDL : c'est la réalisation d'un relevé des existants par prises de mesures sur place afin de calculer la surface réelle du bien. Cela fait partie d'une mission préalable pouvant être confiée à l'architecte. L'état des lieux permet d'obtenir un plan précis des existants qui serviront de base de travail pour le projet.

Second Œuvre : l'ensemble des lots ou corps de métiers intervenants après la mise en œuvre du gros œuvre, toiture et menuiseries extérieures. Il définit des corps de métiers qui vont de l'électricien au plombier en passant par le plaquiste ou le peintre.

VMC - Ventilation Mécanique Contrôlée : c'est un système répandu dans l'habitat collectif et individuel qui permet de renouveler l'air de votre intérieur. L'extraction par VMC s'effectue par les pièces dites humides, de la salle de bains aux WC sans oublier la cuisine.

Zone jour : renvoie à l'ensemble des pièces de jour, soit salon, cuisine, salle à manger, bureau et éventuellement WC.

Zone nuit : renvoie à l'ensemble des pièces de nuit, telles que les chambres ou la salle de bains.

Gros travaux