Quelle norme pour la hauteur des interrupteurs ?

S'il est une question que l'on ne se pose pas forcément quand on rénove sa maison, c'est à quelle hauteur placer les interrupteurs. Et pourtant, dès lors que l'on refait le circuit électrique et que l'on déplace ou rajoute des interrupteurs, il est important de respecter les normes de pose. Explications.

Quelle norme pour la hauteur des interrupteurs ?
© weedezign - 123RF

À première vue, un interrupteur se place sur le mur, à portée de main. Bien que cela semble secondaire lors de travaux de rénovation, la hauteur des interrupteurs doit pourtant répondre à certaines normes, afin d'assurer la sécurité d'un logement et de ses habitants. Qu'il s'agisse d'interrupteur simple, double, placé dans les pièces de vie ou les pièces d'eau, il existe des recommandations préconisées dans la norme NFC 15-100.

Que dit la norme NFC 15-100 ?

Depuis 2015, la norme NFC 15-100 s'applique aux installations électriques domestiques. Elle concerne les règles de conception et de réalisation d'une installation électrique. Protection, nombre de prises par pièce, position des interrupteurs… tous les aspects d'un circuit électrique sont définis dans la norme.

À propos des interrupteurs électriques, il est défini de les installer à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m par rapport au sol fini (c'est-à-dire revêtement inclus). La mesure part du centre de la commande jusqu'à la surface du sol. Si l'interrupteur est double, la commande la plus haute doit être placée à maximum 1,30 m.

Cela correspond à la distance moyenne entre la main et le coude. Ces mesures sont issues de la réglementation sur la hauteur des équipements et des dispositifs de commande pour les personnes à mobilité réduite et/ou en situation de handicap. Tous les interrupteurs doivent pouvoir être manipulés en position assise et ce peu importe le type d'interrupteur (commande d'éclairage, de volets roulants, d'appareils...)

Il est également stipulé qu'il faut placer au moins un point de commande par pièce, situé près de l'accès à cette pièce, idéalement sur le mur opposé au sens d'ouverture de la porte pour facilement actionner la commande.

Quelle hauteur privilégier en pratique ?

Dans les pièces de vie, la hauteur standard des interrupteurs se situe entre 1,10 et 1,20 m du sol, qu'il s'agisse d'un interrupteur simple ou d'une commande va et vient.

Pour certaines pièces comme la chambre – souvent équipée d'un va et vient à l'entrée de la pièce et en tête de lit – on privilégiera une hauteur de 90 cm afin de pouvoir allumer ou éteindre en position assise ou couchée.

Et pour les pièces d'eau ?

Concernant la salle de bains, les recommandations de la norme NFC 15-100 sont primordiales. Ces pièces font donc l'objet d'une réglementation particulière en raison du danger d'électrocution causé par la conductivité de l'eau. Il est donc indispensable d'installer un DDHS (Dispositif différentiel haute sécurité) de 30 mA afin de protéger tout le circuit électrique de la salle de bains. Il coupera le courant en cas de danger.

La cuisine fait également partie des pièces où l'installation électrique ne doit pas être négligée. Pour des raisons de sécurité, il est donc interdit de positionner des interrupteurs et des prises au-dessus de l'évier et de la plaque de cuisson.