Baignoire japonaise et art du bain japonais : tout savoir avant de s'y plonger

De la baignoire japonaise traditionnelle en bois de hinoki à des modèles plus contemporains, voici les us et coutumes du bain japonais. Quelle profondeur préférer et à quel prix l'acheter ? Faites le plein d'infos.

Baignoire japonaise et art du bain japonais : tout savoir avant de s'y plonger
© 123RF/Navamin Keawmorakot

La petite histoire du bain japonais

Au pays du soleil levant, on ne badine pas avec le bain. Art de vivre à part entière, le bain japonais est un véritable rituel dédié au bien-être. A l'origine, les habitants du Japon avaient pour habitude de se délasser dans des sources d'eau chaude : les "onsens". L'objectif ? Laver son esprit mais pas son corps, puisque ce dernier doit avoir subi des ablutions en bonne et due forme au préalable. En l'absence de ces sources chaudes, près des habitations situées en centre-ville, il a fallu trouver une solution. Et c'est ainsi que le ofuro, l'autre nom du bain japonais ou bain privé, est apparu et s'est démocratisé. A l'intérieur de la baignoire japonaise, l'eau est chaude, voire très chaude puisque sa température peut monter jusqu'à 45 degrés ! 

La véritable baignoire japonaise en bois hinoki 

Si vous faites partie de ces puristes qui connaissent les traditions nippones sur le bout des doigts, vous savez d'ores et déjà que la véritable baignoire japonaise est celle en bois de hinoki, un cyprès blanc japonais. C'est en effet ce dernier qui le plus noble et donc le plus réputé pour la fabrication d'un Furo-oké. le nom donné à l'authentique baignoire japonaise en bois. Assez profonde pour qu'une personne de taille moyenne puisse s'y immerger jusqu'au cou, la baignoire japonaise traditionnelle est également dotée d'un siège, simple planche de bois fixée dans la cuve. Ronde à l'origine, elle se décline désormais en format carré ou rectangulaire. 

Où trouver une baignoire japonaise pas chère ? 

Assez coûteuse - comptez 2000 euros en moyenne - la baignoire japonaise n'est pas accessible à n'importe quelle bourse. Alors qu'une baignoire japonaise en bois restera un investissement conséquent, quelle qu'en soit l'essence, il existe aujourd'hui sur le marché des modèles à prix cassés. Avant de craquer, veillez tout de même à ne pas faire l'impasse sur la qualité, si vous ne voulez pas vous retrouver avec un bain japonais qui fuit dès la première utilisation. Autre solution pour ne pas dépenser des mille et des cents ? Opter pour des modèles plus abordables : baignoire japonaise en acrylique, baignoire japonaise en cuivre ou en cuivre martelé... Et s'il n'existe pas de baignoire japonaise chauffante à proprement parler, il est possible de se tourner vers des bains nordiques, qui s'en rapprochent fortement.