Baignoire sabot : tout savoir sur l'ancienne petite baignoire

Votre salle de bains est mini mini mais vous rêvez d'y installer une baignoire ? Et si vous optiez pour la baignoire sabot ? Formes, styles, tarifs… La rédaction vous dit tout !

Baignoire sabot : tout savoir sur l'ancienne petite baignoire
© Leroy Merlin

Qu'est-ce qu'une baignoire sabot ?

Très en vogue dans les années 50, la baignoire sabot est, comme son nom l'indique, une petite baignoire en forme de siège, plus courte et plus haute qu'une baignoire traditionnelle. On s'y assoit comme dans un fauteuil, sans allonger ses jambes. Compactes, les baignoires sabot sont idéales pour les salles de bains à la surface réduite (4/5 m2). Ses dimensions commencent autour de 105 cm de longueur pour 65 cm de largeur (soit une contenance de 36 L), à l'image du modèle sabot Bette 1050-000... Elles s'avèrent donc plus compactes que la plus petite des baignoires d'angle (120 × 70 cm). D'ailleurs, plus basses et plus faciles à enjamber, elle sont particulièrement adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Baignoires sabots : un éventail de styles

Petite oui… mais séduisante ! L'eau a coulé sous les ponts depuis les baignoires sabot d'antan. En 2021 les modèles de baignoire sabot ont gagné en style et en ergonomie, pour un confort maximal des utilisateurs. Sur pied pour une atmosphère rétro, carrés ou aux lignes arrondies dans un esprit organique évoquant un spa... Les baignoires sabot se déclinent désormais dans de nombreux matériaux. Le plus couramment utilisé, l'acrylique, est également le matériau le plus économique. Léger, il conserve bien la température de l'eau mais ne supporte pas les détergents trop agressifs. Les acryliques de synthèse comme le Quaryl® ou le Toplax® par exemple, plus onéreux, sont très résistants aux chocs comme aux rayures, non poreux et anti-dérapants (baignoire Flavis Allibert et Varia Sabot chez Aquarine).

Du côté des matériaux plus rétro, on trouve également des baignoires sabot en fonte. Particulièrement isolante, la fonte est résistante aux chocs comme aux rayures, facile à entretenir, mais elle a le désavantage d'être très lourde. L'acier (baignoire Contesa, Roca) est très solide et facile à nettoyer. Beaucoup plus léger que la fonte, il conserve bien la chaleur mais il est bruyant (afin de limiter l'effet de résonance, il est conseillé d'isoler le dessous de la baignoire). Le bois enfin, offre un aspect chaleureux et naturel à la baignoire, mais son prix est souvent prohibitif.

La robinetterie de la baignoire sabot

Trois types de robinets s'offrent à vous pour équiper votre baignoire sabot. Classique, le mélangeur est composé d'une poignée commandant l'eau froide et d'une autre pour l'eau chaude. Doté d'une manette unique activée horizontalement, le mitigeur permet de régler à la fois le débit et la température de l'eau. Le mitigeur thermostatique lui, est équipé de deux poignées, l'une pour régler le débit, l'autre la température.

Vous souhaitez accentuer le côté rétro de votre baignoire sabot ? Élégante et très visuelle, la robinetterie colonne est la solution idéale. Les ambiances design et minimalistes vous séduisent ? Là, pas de doute, un modèle de robinetterie encastrée dans le mur, discrète et épurée, cultivera un rendu très contemporain dans la pièce.

Le prix pour une baignoire sabot

Comptez entre 250 et 1000 euros pour une baignoire sabot en acrylique, entre 300 et 2500 euros pour un modèle en fonte, entre 900 et 5000 euros pour une baignoire sabot en bois, selon la dimension du bac et les équipements spécifiques désirés (porte, système de balnéothérapie...).