Pendant la nuit ou en cas d'absence, faut-il éteindre ou non les radiateurs pour faire des économies ?

Vous voulez limiter votre facture d'électricité mais ne savez pas s'il est préférable de couper le chauffage ou non lorsque vous n'êtes pas là ? Voici ce qu'il faut savoir pour faire des économies d'énergie et garder un certain confort thermique.

Pendant la nuit ou en cas d'absence, faut-il éteindre ou non les radiateurs pour faire des économies ?
© sinenkiy - 123RF

Qui n'est pas tenté de couper le chauffage de son habitation en cas d'absence ponctuelle, prolongée ou tout simplement pour la nuit ? Sachez toutefois qu'avant d'éteindre vos radiateurs, il est important de prendre en compte différents facteurs qui vous aideront à prendre la décision qui s'impose.

Couper son chauffage la nuit : bonne ou mauvaise idée ?

Selon les recommandations de l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), une température moyenne de 16°C est recommandée pour une chambre à coucher. En effet, dormir dans une pièce trop chauffée peut avoir des répercussions sur la qualité de votre sommeil (retard d'endormissement, insomnies ...). Mais pour autant, et afin d'éviter une surconsommation d'énergie, il est préférable de baisser le thermostat de quelques degrés plutôt que d'éteindre complètement les radiateurs de votre chambre.

Dans le salon, une réduction de la température est conseillée également mais ne soyez pas trop drastique. Si la maison se refroidit trop, le système de chauffage devra travailler beaucoup plus le matin pour réchauffer l'espace, ce qui pourrait finalement consommer plus d'énergie. Une température trop basse peut aussi entraîner la formation de condensation sur les murs et les fenêtres, surtout dans les maisons mal isolées.

Et la journée quand on travaille ?

Pour de courtes absences, qu'il s'agisse de vos journées de travail, départs en week-ends ou congés, il est conseillé de réduire la température ambiante de votre logement plutôt que d'éteindre les radiateurs. Par cette action, vous pourrez réduire considérablement vos factures d'énergie tout en réduisant la sensation de froid à votre retour. Bon à savoir : certains thermostats peuvent être programmés en fonction de vos habitudes. Une solution idéale en cas d'oubli !

Contrairement aux idées reçues, couper complètement le chauffage présente des inconvénients majeurs. Vous risquez une surconsommation d'énergie, la formation d'humidité et la prolifération de moisissures et même le gel des canalisations s'il fait vraiment froid.

Absence de longue durée

Si vous avez pour habitude de vous absenter de votre logement plusieurs semaines ou mois dans l'année, mettre votre système de chauffage en mode hors gel est idéal plutôt que de l'éteindre complètement. Car même si vous n'êtes pas présents dans votre habitation, une température minimum comprise entre 8 et 12°C doit être conservée en hiver pour éviter la formation d'humidité dans les pièces.

La bonne isolation d'un logement neuf permet une bonne conservation de la chaleur contrairement à un logement ancien. Il est donc permis dans ce cas de figure d'éteindre le chauffage pour une absence prolongée, sans pour autant risquer la surconsommation lors de la remise en route.