Percarbonate de soude : utilisations et dangers

S'il est moins connu que son cousin le bicarbonate, le percarbonate de sodium (ou de soude) est un allié de taille pour entretenir la maison de manière écologique. Agent blanchissant, antibactérien mais aussi détachant, il remplace notamment les produits toxiques comme l'eau de Javel dans la routine du foyer. Coup de projecteur sur les atouts cachés du percarbonate.

Percarbonate de soude : utilisations et dangers
© 123RF/rhj2017

Quelques cuillerées de percarbonate de sodium suffisent pour raviver les linges grisonnants ou nettoyer les joints entartrés. Et pour cause, ce produit naturel - le plus souvent vendu sous forme de poudre blanche - conjugue l'efficacité du cristal de soude et de l'oxygène actif sans les inconvénients des produits ménagers traditionnels.

Quelle différence entre percarbonate de soude et bicarbonate de sodium ?

La confusion entre bicarbonate et percarbonate de soude (ou de sodium, les deux appellations étant des synonymes) est fréquente. Ces deux produits naturels sont dérivés du sodium, un minéral que nous connaissons tous puisqu'il est très présent dans l'eau de mer - il donne notamment le sel de table lorsqu'il est associé au chlore. Tous deux vendus sous forme de poudre blanche, le percarbonate et le bicarbonate peuvent même être installés côte à côte au rayon ménager de certains magasins, ce qui contribue à brouiller la frontière entre ces deux éléments.

Ces deux "poudres magiques" n'ont toutefois pas la même composition chimique. Le percarbonate est un mélange de cristal de soude (carbonate) et d'eau oxygénée - alors que le bicarbonate conjugue le cristal au sel gemme (chlorure de sodium). Tous deux ont de grandes qualités désinfectantes. On fait appel au percarbonate de soude pour récurer des zones spécifiques de la maison comme les joints de carrelage, les surfaces atteintes de moisissures, ou pour l'entretien du linge. Il remplace de nombreux produits ménagers mais il n'est pas consommable, contrairement au bicarbonate de soude qui est un bon substitut de la levure alimentaire. Le bicarbonate est également utilisé comme nettoyant multi-usage depuis des décennies.

Quelles utilisations du percarbonate dans la maison ?

Le percarbonate de sodium est une solution écologique pour entretenir la maison, comme en témoignent ces 10 utilisations quotidiennes :

  1. Blanchir les linges grisonnants ou jaunis, mais aussi certains matériaux comme le PVC des meubles de jardin.
  2. Détacher les vêtements et les textiles de la maison comme les tapis, les moquettes, qu'ils soient tâchés de vin, de sang, de graisse...
  3. Désodoriser les cages des animaux de compagnie lors du nettoyage.
  4. Enlever les moisissures, à l'intérieur comme à l'extérieur.
  5. Remplacer l'eau de Javel, un produit aussi toxique que polluant.
  6. Désinfecter des contenants.
  7. Rajeunir les éponges, simplement en les immergeant quelques heures dans un mélange de percarbonate et d'eau chaude.
  8. Entretenir les canalisations de manière écologique.
  9. Nettoyer les joints, notamment dans la salle de bains et les toilettes où il fait disparaître le tartre.
  10. Dégraisser les sols intérieurs comme extérieurs.
Attention : le percarbonate doit être dilué avec un peu d'eau, mais il est inutile de le préparer à l'avance, sous peine de voir son efficacité réduite au bout de quelques heures. 

Peut-on mélanger ce produit avec du vinaigre blanc ?

Beaucoup font l'erreur d'associer le percarbonate de soude au vinaigre blanc pour en accentuer l'efficacité. Mais ces deux produits ne font pas bon ménage : le vinaigre neutralise les agents désinfectants du percarbonate, et inversement. Le produit obtenu n'aura donc aucune efficacité ! On observe le même phénomène avec le bicarbonate de soude, la mousse n'étant qu'une simple réaction chimique. D'une manière générale il est déconseillé d'associer des produits à base de sodium avec des substances acides.

Quels sont les dangers du percarbonate de soude ?

Le percarbonate est sans danger pour l'environnement. Mais en raison de son PH élevé, il peut être irritant pour la peau et les yeux, et doit être manipulé avec des gants. Il est d'ailleurs déconseillé d'inhaler ses vapeurs lorsqu'il est mélangé avec de l'eau chaude car celles-ci peuvent irriter les voies respiratoires. Pensez aussi à l'entreposer loin du bicarbonate de soude afin d'éviter toute confusion entre ces poudres blanches qui se ressemblent - l'une étant consommable et l'autre non. Enfin, le percarbonate est un comburant qui peut favoriser les départs de feu s'il est stocké sous plus de 40 degrés. Il faut donc l'éloigner de la chaleur et des produits naturellement inflammables comme le bois ou le papier pour prévenir les accidents domestiques. 

Où acheter du percarbonate de soude ?

Pour se procurer du percarbonate de soude, rien de plus simple que de se diriger vers le supermarché le plus proche, chez Leclerc, Lidl, Intermarché ou Carrefour. Au sein des grandes surfaces, ce produit est en général rangé au rayon de la lessive.

Combien coûte le percarbonate de soude ?

Comptez environ 5 euros le kilo de percarbonate de soude. 

Ménage et nettoyage