Fauteuil Le Corbusier : LC1, LC2, LC3 et LC4... en trouver d'occasion

Créés à la fin des années 1920 par Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand et édités chez Cassina, les sièges "LC" (comme Le Corbusier) ont marqué l'histoire du design. Histoire, décryptage de ces icônes, conseils pour reconnaître un authentique fauteuil Le Corbusier d'une copie et prix neuf ou d'occasion. Vous saurez tout.

Fauteuil Le Corbusier : LC1, LC2, LC3 et LC4... en trouver d'occasion
© Cécile Debise/Journal des Femmes

En 1928, Le Corbusier s'associe à Pierre Jeanneret, son cousin et à Charlotte Perriand, afin de mettre au point des sièges aussi ergonomiques qu'innovants pour la Villa Church à Ville-d'Avray. C'est ainsi que le trio imagine les fauteuils LC1, assise à dossier basculant, LC2 et LC3, appelés alors "Grand Confort" et la chaise longue LC4, aujourd'hui édités par Cassina. Cette collection marque un tournant dans le design. Parce que les trois créateurs sont les premiers à associer l'acier et le cuir pour la confection de mobilier d'une part. Mais aussi parce que ces meubles, dotés d'une structure réduite au minimum, témoignent d'une simplicité inédite pour l'époque.

Qui est Le Corbusier ? 

De son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret, Le Corbusier est né en Suisse en 1887. Visionnaire, il fut l'une des grandes figures de l'architecture, de l'urbanisme et du design du XXème siècle. Chef de file du mouvement moderniste, Le Corbusier est notamment connu pour être l'inventeur de "l'unité d'habitation", concept sur lequel il a commencé à travailler dans les années 1920. Son idée ? Intégrer dans un même bâtiment tous les équipements collectifs nécessaires à la vie quotidienne — garderie, laverie, piscine, école, commerces, bibliothèque... que l'on retrouvera à travers l'un de ses projets les plus célèbres, la Cité Radieuse, à Marseille.

Comment reconnaître  un authentique fauteuil Le Corbusier Cassina d'une copie ?

Souvent imités et copiés mais jamais égalés, les fauteuils Le Corbusier originaux peuvent être identifiés grâce au contrôle de trois informations qui garantissent à coup sûr leur authenticité et les voici : 

  • La signature de l'auteur, présente sur les assises sous la forme d'un marquage, elle en certifie l'authenticité. Propriété des ayants droit de Le Corbusier, usage de cette signature a été concédé à Cassina et la marque en détient l'exclusivité.
  • Le logo Cassina I Maestri (cf. photo ci-dessous) dans lequel figure la marque de reconnaissance du designer, un signe par lequel Le Corbusier identifiait souvent ses propres dessins de projet.
  • Le numéro d'identification, présent sur chaque pièce produite, il renvoie à la chronologie de fabrication et permet d'identifier l'objet en relation avec sa carte d'identité, laquelle témoigne du contrôle final de qualité. Il permet aux héritiers de Le Corbusier de garder un œil sur leurs droits d'auteur.

Dernier conseil, parce qu'il existe des copies de fauteuil Le Corbusier fort ressemblantes sur le marché, soyez très attentifs aux détails de finitions, à l'image des soudures qui trahissent bien souvent les contrefaçons et à la qualité du cuir, pas de synthétique chez Le Corbusier ! 

logo-cassina-le-corbusier-fauteuil-authentique
© Cassina
fauteuil-le-corbusier-LC2-authentique
© Cassina

À quoi ressemble le fauteuil LC1 de Le Corbusier ?

Pourvu d'une assise et d'un dossier incliné pivotant, le fauteuil LC1 est l'une des pièces les plus emblématiques signées Le Corbusier. Inspiré de la chaise coloniale utilisée par les officiers britanniques au XIXe siècle, le fauteuil LC1 est constitué d'une base en acier chromé et de bandes de cuir qui dessinent le siège. Fruit d'une étude approfondie de la posture du corps, le fauteuil LC1 surprend :  ses lignes minimalistes, basées sur une géométrie élémentaire, offrent paradoxalement un confort extrême !

fauteuil-le-corbusier-LC1
© Cassina

Quelles sont les caractéristiques des fauteuils LC2 et LC3 ?

Objets cultes de l'ère du Bauhaus, les fauteuils LC2 et LC3 ne sont pas sans rappeler les fameux Chesterfield : ces imposants fauteuils capitonnés en peau de vache cousue à la main qui accompagnaient souvent les officiers dans leurs campagnes militaires à l'époque de l'Empire colonial britannique. Constitués de coussins indépendants qui créent à la fois l'assise, le dossier et les accoudoirs, ils s'emboîtent  parfaitement les uns avec les autres, ceinturés par une structure en acier chromé. Graphiques, ultra confortables et épurés à la fois : du pur Le Corbusier.

fauteuil-le-corbusier-LC2-LC3
Fauteuils Le Corbusier LC2 et LC3 © Cassina

 

Quid de la chaise longue LC4 de Le Corbusier ?

La chaise longue LC4 est une chaise longue basculante créée par Charlotte Perriand pour Le Corbusier, c'est pourquoi elle est communément attribuée à l'architecte. Surnommée "Machine à repos", cette icone du design se compose d'une structure en acier laqué noir, d'un matelas et d'un cadre en tube d'acier chromé dont le système d'inclinaison est réglable en continu, tout en conservant sa stabilité : de quoi s'adapter au corps et offrir un repos optimal !

chaise-longue-lc4-le-corbusier
© Cassina

Quel prix pour un fauteuil Le Corbusier ?

Les fauteuils Le Corbusier sont des assises de luxe, voilà pourquoi ils coûtent une coquette somme, qu'ils soient neufs ou d'occasion.

ETAT  NEUF OCCASION
Fauteuil Le Corbusier LC1  2500 euros en moyenne  un peu plus de 2000 euros
Fauteuil Le Corbusier LC2 5000 euros en moyenne autour de 3000 euros 
Fauteuil Le Corbusier LC3 5500 euros en moyenne autour de 3000 euros 
Chaise longue Le Corbusier LC4 4800 euros  entre 3000 et 5000 euros

Icones déco et design