100 ans du Bauhaus : retour sur un mouvement artistique précurseur et centenaire

Ecole d'architecture et d'arts appliqués fondée en 1919 par Walter Gropius en Allemagne, le Bauhaus fête cette année son 100ème anniversaire. Histoire, grands noms du Bauhaus, pièces maîtresse, héritage et influence mondiale... Zoom sur un mouvement artistique à l'avant-garde, stoppé par l'arrivée du nazisme en 1933.

100 ans du Bauhaus : retour sur un mouvement artistique précurseur et centenaire
© 123RF/Claudio Divizia

Il y a un siècle naissait l'Ecole du Bauhaus à Weimar. Fondée par l'architecte, designer et urbaniste allemand, Walter Gropius, le Bauhaus, que l'on traduit littéralement par "la maison de la construction", avait pour ambition première de supprimer les frontières entre artisanat et industrie. Derrière ce mot austère et un peu froid se cache l'une des plus grandes écoles artistiques allemandes du XXe siècle qui, en quatorze ans d'existence, a été synonyme de petite révolution. Un chamboulement sans lequel le design et l'architecture modernes n'auraient pas eu le même visage. De Weimar à Dessau jusqu'à Berlin où l'école est dissoute au moment où le nazisme s'empare du pouvoir, coup de projecteur sur l'histoire du Bauhaus et ce qu'il en reste aujourd'hui. 

Né à Weimar, exilé à Dessau et mort à Berlin : l'histoire du Bauhaus

En 1919, Walter Gropius, un architecte au style audacieux et novateur pour l'époque, caractérisé par des lignes et des angles droits, des façades en verre et l'absence d'ornement est nommé directeur des deux écoles d'art de Weimar : celle des arts appliqués et celle des Beaux-Arts. Inspiré par des philosophies déjà en germe au XIXe siècle, avec des mouvements comme Arts & Crafts en Angleterre et l'Art Nouveau, Walter Gropius décide de fusionner les Beaux-Arts - l'art pour l'art - et les arts appliqués - l'art pour les objets et ne plus les distinguer. C'est ainsi que naît la Staatliches Bauhaus Weimar, plus communément appelée l'école du Bauhaus ou Bauhaus.

"Architectes, sculpteurs, peintres ; nous devons tous revenir au travail artisanal, parce qu'il n'y a pas d'art professionnel. Il n'existe aucune différence essentielle entre l'artiste et l'artisan. Créons ensemble la nouvelle construction de l'avenir, qui embrassera tout en une seule forme : architecture, art plastique et peinture." 

A l'école du Bauhaus, on apprend à faire des objets à la fois esthétiques, fonctionnels et innovants destinés à une production en série. L'objectif ultime ? Que l'art puisse entrer dans la vie quotidienne. Les élèves suivent ainsi des cours de théorie artistique sur les formes et les couleurs avec des maîtres comme Vassily Kandinsky ou Paul Klee mais aussi des ateliers plus techniques : tissage, poterie, travail du métal, menuiserie, imprimerie. Ce sont les prémices du prototypage d'objet. Côté style, l'esthétique Bauhaus est la digne héritière des courants d'avant-garde de l'époque : l'art abstrait géométrique de Piet Mondrian ou le constructivisme russe. Simple et épurée, sans fioritures aucune, elle met à l'honneur des matériaux peu usités comme le verre et l'acier. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Masanori Mori (shoemaker) (@schusterjung) le

Mais l'école du Bauhaus s'est aussi intéressée de très près à l'architecture, avec une seule envie : simplifier les formes, épurer et standardiser. Figure de cette architecture presque brutaliste ? La "Haus am Horn", une maison blanche au toit plat caractéristique des principes du courant Bauhaus. Construite à Weimar en 1923, elle ouvrira de nouveau ses portes au public en mai 2019. Avec ses grandes ouvertures vitrées, le bâtiment de l'école, qui avait déménagée à Dessau en 1924 à cause de ses penchants communistes mal vus à Weimar, est aussi typique du Bauhaus. Quand, en 1928, l'architecte Hannes Meyer prend la tête de l'école du Bauhaus, il radicalise la pensée et souhaite tendre vers des créations toujours plus simples, accessibles aux couches pauvres de la société. Dernier directeur, Ludwig Mies van der Rohe prend ses fonctions en 1930 et c'est en 1932 que l'école du Bauhaus s'installe à Berlin. Elle fermera ses portes un an plus tard, au moment de la prise de pouvoir par les nazis, en 1933. 

Walter Gropius, Ludwig Mies van der Rohe, Gunta Stölzl : les grands noms du Bauhaus 

Si Walter Gropius, Hannes Meyer et Ludwig Mies van der Rohe, les trois grands directeurs de l'école du Bauhaus ont marqué son histoire, d'autres artistes célèbres ont eux aussi participé à l'émergence du mouvement. A l'instar du Russe Vassily Kandinsky et de l'Allemand Paul Klee, qui étaient tous deux professeurs à l'école du Bauhaus. Sans oublier l'architecte hongrois Marcel Breuer, à qui l'on doit la chaise Wassily mais aussi l'indémodable chaise Cesca B32, que l'on s'arrache aujourd'hui, en version vintage ou rééditée. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Cascade St. Studios (@cascade.st) le

Et les femmes dans tout ça ? Si, au départ, la volonté sincère de Walter Gropius était d'abolir la hiérarchie entre artisanat et art mais aussi entre les sexes, dans les faits rapportés par les documentaires, l'égalité homme-femme n'était pas vraiment respectée, Lorsque, dès le premier semestre, plus de femmes que d'hommes se sont inscrites à l'école du Bauhaus, soucieux d'en conserver la réputation, son fondateur a eu la drôle d'idée de cantonner la gente féminine à l'atelier de tissage, plus tard renommé "le cours des femmes". A la tête de l'atelier de tissage à partir de 1927, Gunta Stölzl est la seule femme à avoir été maître aux côtés de Kandinsky et Klee. "Die neue Zeit" de Lars Kraume, la première série télévisée dédiée au Bauhaus, diffusée à l'automne 2019, rendra hommage aux femmes artistes qui se sont battues pour leurs droits à l'époque du Bauhaus.

Le mobilier signature du Bauhaus

Parmi les pièces emblématiques du Bauhaus, on trouve la chaise Wassily, initialement baptisée B3 et designée par Marcel Breuer. C'est la première assise au monde conçue à l'aide de tubes d'acier courbés. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Bauhaus Movement (@bauhaus.movement) le

Autre icone du style Bauhaus ? La lampe Wagenfeld, imaginée par Wilhelm Wagenfeld en 1924. Minimaliste, elle se compose d'une base en verre et d'un abat-jour sphérique immaculé. Pour l'anecdote, c'est ce luminaire qui éclairait le bureau du fondateur de l'école du Bauhaus, ce cher Walter Gropius. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par @interior.klassisch.zeitlos le

Que reste-t-il du Bauhaus ?

Quand Hilter prend le pouvoir en 1933, l'école du Bauhaus est dissoute mais pas son esprit qui, lui, est en exil. Bon nombre d'étudiants et de professeurs fuient alors l'Allemagne nazie et propagent leurs idées dans le monde entier. Aux Etats-Unis, Ludwig Mies van der Rohe accède au poste de directeur de l'école d'architecture de Chicago et contribue à l'apparition des gratte-ciel en verre, métal et béton que l'on connaît toutes et tous aujourd'hui. Il dessine notamment le Seagram Building à New York. Walter Gropius, quant à lui, prendre la tête de l'école de design d'Harvard et le peintre László Moholy-Nagy, célèbre enseignant de l'école du Bauhaus, fonde à Chicago le New Bauhaus. Déterminante en matière d'architecture, l'influence du Bauhaus aura aussi permis de faire naître et développer l'idée qu'un objet pouvait être à la fois simple et fonctionnel mais aussi esthétique et accessible au plus grand nombre. C'est aujourd'hui ce qu'on appelle design démocratique chez le géant suédois IKEA. Autre héritage de cette fuite des cerveaux du Bauhaus ? Les quelques 4 000 bâtiments construits dans les années 1930 à Tel Aviv selon les principes du mouvement. Un patrimoine historique et architectural rare qui lui vaut les surnoms de Ville blanche ou de capitale mondiale du Bauhaus.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Lisalou & Guillaume (@mamieboude) le

Pour aller plus loin :

100 ans du Bauhaus : retour sur un mouvement artistique précurseur et centenaire
100 ans du Bauhaus : retour sur un mouvement artistique précurseur et centenaire

Sommaire Bauhaus : Weimar, Dessau et Berlin Bauhaus : les grands noms Bauhaus : le mobilier Bauhaus : quel héritage ? Il y a un siècle naissait l'Ecole du Bauhaus à Weimar. Fondée par l'architecte, designer et urbaniste...