Étagères String et Tomado : d'occasion ou en réédition, elles ont tout bon !

Devenues iconiques, les étagères String Pocket et Tomado se frayent un chemin dans nos intérieurs. Qu'elles soient vintage et chinées ou rééditées, elles ont été souvent imitées mais jamais égalées. D'où viennent-elles et comment les adopter ? Réponses et conseils avisés.

Étagères String et Tomado : d'occasion ou en réédition, elles ont tout bon !
© Cécile Debise/Journal des Femmes

Grands classiques du design nordique, les étagères String Pocket et Tomado n'étaient, au départ, pas destinées à devenir des objets de convoitise, encore moins de collection. Pourtant, au fil du temps, leur esthétique filaire, un brin minimaliste et modulable à souhait a su taper dans l'œil du grand public, comme des experts.

Quelle est l'histoire de l'étagère String ?

Toutes deux nées dans les années 1950, les étagères String Pocket et Tomado ne viennent pourtant pas du même coin. C'est en Suède que l'architecte Nisse Strinning dessine la première. Baptisé String, ce système d'étagères modulaires voit le jour en 1949 et est alors fabriqué par la maison d'édition Bonnier. Depuis, c'est le modèle String Pocket, composé de deux montants en acier et de trois étagères boisées, qui a tiré son épingle du jeu.

etagere-string-furniture
© String Furniture

Quelle est l'histoire de l'étagère Tomado ?

Fondée aux Pays-Bas par les frères van der Togt, l'usine de crochets en cuivre Tomado se fait connaître en 1958 lorsqu'Adriaan Dekker imagine des étagères fonctionnelles à assembler soi-même. Inspiré par le mouvement De Stijl, le designer surfe sur un graphisme proche du cubisme et des couleurs empruntées à Piet Mondrian.

Avant-gardiste pour l'époque, ces deux systèmes de rangement créent une petite révolution dans les maisons, qui gagnent en fonctionnalité et en modernité, sans exploser le budget. Aujourd'hui, les étagères String et Tomado sont plus que jamais dans l'air du temps. 

etagere-tomado-monsieur-joseph
© Monsieur Joseph

Où acheter des étagères String et Tomado neuves ou en réédition ?

Chez String Furniture, le site officiel du fabricant de l'étagère String Pocket, vous pourrez acheter des modèles neufs, proposés à partir de 148 euros et 175 euros pour les versions en métal. Aussi, à la Trésorerie, chez The Cool Republic, La Redoute, Made in design ou Silvera, dénichez l'étagère String qui vous plaît sur les sites de ces revendeurs. Quant à l'étagère Tomado, Monsieur Joseph en est le revendeur exclusif et il signe des rééditions officielles, à partir de 70 euros. Disponible en 4 tailles et 6 coloris, l'étagère Tomado se fait ainsi modulable à l'infini !

Où trouver des étagères String et Tomado vintage ?

Bien plus fans des icônes design qui a ont déjà du vécu ? Sachez que les étagères String d'occasion et les étagères Tomado vintage sont légion chez Selency, Design Market, Leboncoin et sur Etsy aussi. Selon l'époque qui les a vu naître et leur état, comptez en moyenne 150 euros pour une étagère String Pocket d'occasion et autour de 200 euros pour une étagère Tomado vintage.

Comment adopter les étagères String et Tomado en déco ?

Avis aux puristes qui possèdent un modèle d'époque chiné en brocante comme aux adeptes des rééditions, les étagères String Pocket et Tomado n'ont pas dit leur dernier mot, au contraire. À leur aise dans toutes les pièces de la maison, elles font office d'étagère à épices ou de mini garde-manger côté cuisine, se transforment en bibliothèque inspirée dans le salon ou la chambre d'enfant ou en bureau aérien. Et pour mettre en valeur les collections d'objets divers et variés dans les appartements galerie, il n'y a pas mieux !