Tiny House : modèles en images, prix et réglementation

Petite maison mobile, la Tiny House fait de plus en plus d'adeptes en France. Comment fonctionne-t-elle ? Quel est son prix ? Quelles sont les autorisations nécessaires ? On vous dit tout !

Tiny House : modèles en images, prix et réglementation
© Koop

Écologique, économique sans oublier d'être esthétique, la Tiny House offre un toit mobile aux globe-trotteurs qui souhaitent mettre les voiles, sans délaisser le confort d'une maison traditionnelle. D'une surface au sol de 10 m², pour les plus petites, la Tiny House est souvent comparée à une maison de poupée. Mais ne vous fiez pas aux apparences, elle est optimisée comme il se doit pour accueillir tous les espaces de vie, format mini : salon, coin repas, cuisine, salle de bains, chambre et buanderie, tout y est ! Bonne alternative au camping-car ou au mobil-home, la Tiny House vous ouvre ses portes et risque de vous donner des envies d'ailleurs...

La petite histoire de la Tiny House 

Tout commence dans les années 2000 aux Etats-Unis. Parti d'un constat simple - nous n'avons pas nécessairement besoin de grands espaces pour nous épanouir - Jay Shafer, architecte de métier et hédoniste dans l'âme, dessine et construit la toute première Tiny House. Plus qu'une nouvelle forme d'habitat, la Tiny House devient alors un mode de vie à part entière. Plébiscitée par les nomades venus de tous horizons, elle répond aux besoins, comme aux envies de liberté avec simplicité. Aussi, son prix attractif -  à partir de 20 000 euros - fait de la Tiny House un bon moyen d'accéder à la propriété sans renoncer à ses envies d'aventure. 

L'aménagement d'une Tiny House 

Malgré des volumes réduits, la Tiny House n'en demeure pas moins un habitat fonctionnel et agréable à vivre. Pour tout faire entrer dans ce petit espace, les constructeurs de Tiny House rivalisent d'ingéniosité. Aménager la chambre en mezzanine, glisser la salle de bains dessous, installer une cuisine en I le long d'un mur, créer des rangements sous l'escalier, multiplier le mobilier modulable... En bref, la Tiny House vous invite à faire le plein d'idées futées. Les Tiny Houses nomades les plus rudimentaires permettent de tout caser dans 8 m2, à la manière d'un petit studio mobile. D'autres modèles plus grands, de 30 m2 à 40 m2, s'installeront plutôt sur un terrain comme une mini résidence et ne seront pas considérées comme Tiny House par la législation.

La Tiny House d'Ikea

Pour promouvoir un mode de vie plus durable, IKEA s'est lancé dans la conception de Tiny House avec un modèle de 17 maménagés de façon optimale. Le géant suédois n'a pas encore précisé si le modèle serait disponible à la vente. En attendant plus d'informations, il est possible de s'inspirer en visitant virtuellement la Tiny House sur le site dédié : ikeatinyhome.curbed.com.

Quel est le prix d'une Tiny House ?

Le prix des Tiny Houses dépend avant tout du type de mini maison que vous choisirez, de sa taille, de son équipement... Pour une Tiny House neuve, il faut compter entre 20 000 euros et 80 000 euros. Plusieurs options s'offrent à vous. Si vous souhaitez construire vous-même votre maison, sachez que le budget moyen de matières premières est de 20 000 euros. Vous pouvez également choisir de faire construire la structure par un professionnel et vous occuper de réaliser l'aménagement intérieur. Le constructeur Baluchon propose ainsi une formule "hors d'eau hors d'air" à partir de 40 000 euros. Pour une Tiny House clé en main et donc équipée, les tarifs commencent à 65 000 euros.

Il est également possible d'acheter une Tiny House d'occasion afin de réduire le coût d'acquisition. Vous trouverez des annonces sur les sites de vente entre particuliers mais également sur des sites spécialisés qui regroupent les détenteurs de mini maisons. Les prix varient alors en fonction de la taille de la Tiny House, de son équipement et de son état général.

Quelle réglementation pour une Tiny House ? 

Sachez d'abord que sont considérées comme des Tiny Houses les mini maisons dont la largeur est inférieure à 2,55 m, la hauteur à 4,50 m. Le poids total ne doit pas non plus dépasser 3,5 tonnes. Au-delà de ce gabarit, il ne s'agit plus d'une Tiny House mais d'un convoi exceptionnel. 

La législation, avec la loi ALUR, différencie les Tiny Houses en fonction du nombre de mois passés par les habitants dans l'habitation. Dans le cas d'une occupation de moins de 3 mois, il est possible de l'installer sur un terrain privé sans autorisation. Il n'est alors pas possible de l'utiliser comme habitation mais plutôt en une résidence secondaire comme c'est le cas des caravanes. Pour une installation comme habitation et une occupation de plus de 3 mois, il faudra faire une déclaration préalable d'urbanisme auprès de la mairie. A noter que pour les Tiny Houses de plus de 20 m2, il faudra en revanche demander un permis de construire.