Tout savoir sur le hygge, la méthode danoise pour vivre mieux

Éloge du cocooning à la maison, le hygge ne se traduit pas vraiment, il se vit ! Entre matières naturelles, appréciation du moment présent et profusion de bougies, voici tout ce qu'il faut savoir pour apprécier le hygge à sa juste valeur.

Tout savoir sur le hygge, la méthode danoise pour vivre mieux
© 123RF/Katarzyna Białasiewicz

Au classement mondial du bonheur, on trouve le Danemark en première place tandis que la France n'est qu'en 62e position... Mais alors pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde ? Grâce au hygge bien sûr ! Prononcée hou-ga, cette philosophie de vie typiquement danoise peut se traduire par confort. Best-seller sur Amazon et véritable bible en la matière, Le Livre du Hygge, finement écrit par Meik Wiking, le président de l'Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague, explicite la méthode danoise pour vivre mieux et plus heureux. 

Qu'est-ce que le hygge ?

Apparu au début des années 1800, le mot hygge est en fait un terme d'origine norvégienne. Par définition, le hygge évoque l'idéal danois, un savant mélange de confort, convivialité, simplicité et bien-être. Concrètement ? Le hygge c'est ce que l'on éprouve une fois lové.e dans une couverture alors qu'il fait froid dehors, c'est aussi le bonheur ressenti quand on partage un délicieux repas avec ses ami.e.s. Par principe, cette philosophie de vie qui ne s'explique pas vraiment mais se vit plutôt est synonyme de bons moments. En voici une liste non exhaustive :

  • profiter de l'instant présent, 
  • faire une pause et prendre du temps pour soi, 
  • savourer la magie de la lumière, en particulier celle des bougies, 
  • prendre soin de ses proches, 
  • se réconforter avec de bons petits plats maison, 
  • apprécier la beauté de la nature, 
  • vivre pleinement chaque jour...

Pendant du lagom, la philosophie de vie suédoise, le hygge prend une telle place dans la société danoise qu'il est carrément décliné en verbe et en adjectif. Devenu instrument de mesure des événements sociaux, le hygge est une sorte d'indicateur de bonheur. C'est même un outil marketing dont se servent certains hôtels ou cafés et ça, l'Hygge Hotel de Bruxelles l'a bien compris ! 

L'importance des bougies dans le hygge

Pour 85 % des Danois, il n'y a pas de hygge sans bougies. Et oui, le moyen le plus efficace pour créer du hygge est d'allumer quelques bougies et de laisser le sentiment de bonheur et de confort s'installer. C'est pourquoi le Danemark est le premier consommateur de bougies et il détient même le record européen, avec pas moins de 6 kilos de cire brûlée chaque année ! Point d'orgue de cet engouement ? La lyfest ou fête des Lumières qui a lieu le 4 mai. Petite mise en garde tout de même si vous voulez imiter les scandinaves : les bougies produisent de la suie et déposent des micro-particules dans l'air alors mieux vaut aérer votre intérieur régulièrement. Enfin, si les bougies sont les alliées préférées des amateurs du hygge, les luminaires participent aussi à faire entrer la lumière, avec des éclairages tamisés, jamais plus éblouissants qu'un feu de cheminée. 

Le hygge en décoration 

Adeptes du hygge à domicile, les Danois passent beaucoup de temps chez eux et quand on voit leurs espaces de vie, on les comprend ! Véritables QG réconfortants, les intérieurs hygge sont pensés comme des refuges, des lieux de paix où l'on se sent en sécurité. Pour ce faire, il convient de respecter les grands principes du design danois qui reposent sur des espaces de vie plutôt petits, aménagés et décorés avec soin et parcimonie. Centre de la maison, la cheminée ou le poêle à bois scandinave réchauffent l'ambiance et le cœur de ses habitants. Les objets en bois et en céramique aux textures naturelles sont plus que bienvenus. Idem pour les belles pièces de mobilier vintage, clin d’œil au passé. Faire entrer la nature à l'intérieur avec des feuillages ramassés en balade, des plantes pas trop envahissantes et des (fausses) peaux d'animaux est aussi conseillé. Pour une soirée hygge de qualité, il est très simple de façonner un hyggekrog, aka un petit coin douillet, près d'une fenêtre ou dans un angle de la pièce, avec des coussins ou une assise confortable et un éclairage tamisé. Si le hygge n'est pas un partisan de l'accumulation, les livres, couvertures, coussins et bougies sont bien entendu l'exception qui confirme la règle.